Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, puis remise

Dossier IA24003082 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinations remise
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Monpazier (commune) - Monpazier
Adresse Commune : Monpazier
Adresse : place du Foirail nord
Cadastre : 1845 SU 377 à 379 ; 1986 AC 280, 523

La maison se situe sur le tracé présumé de l'enceinte médiévale ; rien ne rappelle dans les maçonneries le système défensif de la bastide, mais une porte en arc brisé au rez-de-chaussée dans le mur sud et appartenant à la maison voisine suggère que dans un premier temps cette parcelle n'était pas bâtie (ou était en tous cas configurée différemment). Aucun élément architectural conservé n'encourage à dater le bâtiment avant le début du 19e siècle ; l'édifice représenté sur le plan cadastral de 1845 abrite des "maisons" (de part et d'autre du "carreyrou" et à l'étage du pontet), et la partie ouest est convertie en bâtiment rural en 1886 (registre des augmentations et diminutions). Le bâtiment situé à l'ouest du "carreyrou" fait l'objet d'une restauration complète en 2014.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates 1886, daté par source

L'édifice fait partie du "moulon" délimité par les rues Notre-Dame et Saint-Joseph, qui borde le front nord de la bastide ; il associe deux bâtiments, disposés de part et d'autre d'un "carreyrou" et réunis au premier étage par un pontet.

L'élévation nord, côté foirail, témoigne des destinations successives de l'édifice : fenêtre de l'habitation partiellement condamnée, grande porte de la remise. L'intérieur du bâtiment contient quelques éléments remarquables : le mur sud, appartenant à la maison voisine, présente des maçonneries soignées à hauteur du premier étage ainsi que, au rez-de-chaussée, une porte en arc brisé. Un évier, dont le mur de fond est percé d'un oculus, est aménagé au premier étage dans le mur est alors qu'en face, dans le mur ouest, subsistent les vestiges d'une cheminée à jambage en pierre et linteau bois.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Monpazier - Quost Baptiste