Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison Perrique

Dossier IA64002867 inclus dans Quartier de La Chapelle réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Maison Perrique
Destinations école
Dénominations maison
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier La Chapelle
Cadastre : 1835 B 273 ; 2016 B 683 Dans le cadastre actuel, les maisons Perrique et Cousturé partagent la même parcelle.

La maison paraît datable du 16e siècle par son gabarit, par la mise en œuvre des pans de bois, par la modénature des ouvertures et par son décor. Elle est mentionnée en 1603 dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas.

Elle est représentée sur le plan cadastral de 1835 selon une emprise similaire à l'actuelle. Dans la matrice, elle est désignée comme la propriété de Jean Doyhenart Verrique. Le nom de la maison semble donc lié à cette famille.

La maison abrite l'école mixte du quartier de 1899 à 1904, puis de 1914 à 1955. La salle de classe était situé dans la moitié ouest du rez-de-chaussée, tandis que le logement du maître occupait l'étage. L'adjonction d'un petit abri en appentis, formant un préau perpendiculaire au mur nord de la maison, correspond à l'une de ces périodes.

Dans les années 1980, elle a été unie à la ferme mitoyenne, dite Maison Cousturé : l'androne a été muré et les édifices mis en communication par l'étage. Les deux anciennes parcelles sont désormais fusionnées et la maison est utilisée aujourd'hui comme bâtiment utilitaire.

Période(s) Principale : 16e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle

Située à l'extrémité ouest du hameau de La Chapelle, cette ferme est caractérisée par son plan en longueur et son élévation haute et étroite de trois niveaux, comparable à une maison de ville. Elle a également la particularité d'être construite en mitoyenneté avec la Maison Cousturé, puisqu'un simple androne les séparait, aujourd'hui comblé.

L'élévation principale à l'est sous pignon témoigne d'une recherche de symétrie. Le rez-de-chaussée est ouvert par une porte cochère en arc segmentaire en grès ocre, jouxtée par une petite fenêtre également en grès. Le deuxième niveau en encorbellement, est composé de pans de bois hourdés de briques disposées en arrêtes de poisson. Les têtes de murs gouttereaux en pierre de taille de grès ocre, forment à ce niveau un encorbellement à trois quart-de-rond. Les fenêtres sont formées par des croisées à meneaux en bois. Les sablières séparant les deux niveaux supérieurs sont moulurées. Le niveau de comble à surcroît est également en léger encorbellement ; il est percé de deux petites baies, de part et d'autre d'un aisselier soutenant l'avant-toit débordant. Deux autres aisseliers s'appuyaient probablement sur des petites consoles visibles dans les murs latéraux.

Le mur gouttereau nord est percé de trois fenêtres de baies jumelées avec appui et larmier en ressaut - dont une a presque totalement disparu et une autre est murée.

Murs grès moellon enduit
bois pan de bois
brique
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Typologies Plan rectangulaire, habitation à l'étage
Techniques sculpture
Représentations rouelle, fleur
Précision représentations

Un motif de fleur épanoui (ou d'étoile ?) entouré d'une rouelle câblée est sculpté sur l'une des pierres des têtes de mur encadrant la façade, de façon symétrique.

Maison singulière dans le corpus des maisons rurales de la commune, par son ancienneté et par son caractère urbain pour une bâtisse construite dans un hameau.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
  • Projet d'acquisition de l'école de La Chapelle des deux maisons Perrique et Menin avec leurs parcelles, 1893.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 4N3
Bibliographie
  • BACQUE. Monographie locale La Bastide Clairence La Chapelle. Non-édité, 1948-1949.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.