Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison Marouche, actuellement Salle Saint Blaise

Dossier IA64002923 inclus dans Village de La Bastide-Clairence réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Maison Marouche, Salle Saint-Blaise
Destinations salle paroissiale
Dénominations maison
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Adresse : Rue Notre-Dame
Cadastre : 1835 A 446 ; 2016 A 1254 Ancienne parcelle divisée en deux parties. ; 2016 A 1255

La Maison Marouche est mentionnée en 1673 dans les archives paroissiales. En 1791, dans un acte signé du sieur Lafourcade, médecin et voisin immédiat, elle est décrite comme fortement délabrée et menaçant de s'écrouler.

Elle est figurée sur le plan cadastral de 1835 selon une emprise similaire à l'actuelle. Dans la matrice, elle est la propriété du bonnetier Jean Lafourcade, puis de Martin Larralde.

Dans les années 1930, une activité de vente de morue dessalée y est installée, tenue par Isaure Jarry.

La salle paroissiale Saint Blaise est installée dans la maison au début des années 1950. La façade a peut-être été remaniée dans les années 1970, dans un style néo-basque, avec placage de faux pans de bois et décors caractéristiques des maisons traditionnelles locales, à moins qu'elle n'est pris cet aspect lors de la restauration intervenue à la fin des années 1990.

Période(s) Principale : 17e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle , (?)

Cette maison, située au sud du village, partage son androne au nord avec la Maison Médecin ; elle est longée au sud par la venelle partagée avec la Maison Latxague.

Son élévation principale à l'est, sous pignon, présente deux travées et trois niveaux. La porte d'entrée rectangulaire, précédée d'un degré de deux marches, est jouxtée à gauche d'une fenêtre à deux baies jumelées. Les encadrements sont en calcaire. Le deuxième niveau en encorbellement est ancré dans les têtes de murs à corbeaux en ciment, dont le profil reprend celui de la maison voisine. Ce niveau est composé d'un placage de faux pans de bois, et il est ouvert par deux fenêtres en béton. Le nom du local est inscrit dans un cartouche entre deux rosaces, surmonté par les blasons de La Bastide-Clairence et du Royaume de Navarre.

Le niveau des combles, abrité par l'avancée du toit, est ouvert par une fenêtre à baies jumelées ; l'aisselier central est sculpté.

Murs grès moellon enduit
bois pan de bois
béton parpaing de béton enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
croupe
États conservations remanié
Techniques sculpture
Représentations rosace, accolade, croix pattée, étoile
Précision représentations

La sablière est ornée d'une frise d'accolades, de rosaces diverses et de carrés compartimentés d'étoiles. L'aisselier central est sculpté d'une frise d'étoiles.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Acte signé par M. Lafourcade, médecin, relatif au délabrement de la maison Marouche, 30 juin 1791.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1D1
  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
Bibliographie
  • LALANNE Guy (dir.). La Bastide Clairence. Ciboure : Jakintza, 2018.

    P. 112.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.