Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison Etchegorry

Dossier IA64002933 inclus dans Village de La Bastide-Clairence réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Maison Etchegorry, Maison Merin, Maison Sandrin
Dénominations maison
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Adresse : Rue Notre-Dame
Cadastre : 1835 A 457 ; 2016 A 423

Cette maison, anciennement appelée "Merin", est citée dès 1521 dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas. La partie sud à pans de bois est effectivement datable du 16e siècle. Elle est la propriété d'une famille de notables, les Golar, notaires aux 17e et 18e siècles. Elle est appelée au 18e siècle "Maison Etchegorry", du nom de ses propriétaires : Jean D'Etchegorri est procureur au Parlement de Navarre. Toute la partie nord-est a probablement été remaniée à cette période, avec des ouvertures homogènes, alignées et à encadrements en pierre de Bidache.

L'ensemble est représenté sur le plan cadastral de 1835 selon une emprise similaire à l'actuelle. Dans la matrice, elle est indiquée appartenir à Épiphane Darrieux, qui possède de nombreux biens, tels que les maisons Jouanbeylet, Berhouet, Pegnin, Haurie, ainsi que le Moulin de la Ville.

D'importants remaniements ont été effectués au cours des années 1990 : la porte en arc segmentaire de l'élévation nord sur la place a été remplacée par une arcade en plein-cintre, semblable à celles de la place, donne sur une boutique.

Période(s) Principale : 16e siècle
Secondaire : 18e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle

Cet ensemble composé de deux parties en L, est situé dans le secteur ouest de la Rue Notre-Dame. Il est bordé par un androne partagé avec la Maison Falote au sud, et est mitoyen au nord avec la Maison Mourique. Il forme l'angle entre la Rue Notre-Dame et la Rue Jésus, au sud-ouest de la place centrale. Une partie est organisée selon l'axe est-ouest, et l'autre accolée au nord, en longueur, selon l'axe nord-sud.

La maison sud à sa façade côté est sous pignon, de deux travées et trois niveaux. Elle est encadrée par deux têtes de mur en calcaire. Le rez-de-chaussée ouvre dans sa travée de gauche par une porte à encadrement en pierre, à double vantaux en bois, renforcée de plusieurs rangées de clous et surmontée d'un imposte vitré fermé par des barreaux ; le linteau en bois est cintré. Elle est jouxtée à droite d'une fenêtre étroite en bois à linteau cintré. Les niveaux supérieurs à pans de bois sont en encorbellement ancrés dans les ressauts des têtes de murs. Le pan de bois est formé de petites croix-de-Saint-André. Deux fenêtres alignées en bois avec linteaux cintrés éclairent l'étage. Le niveau de comble en surcroît, également en encorbellement, est ouvert par deux petites fenêtres plus larges que hautes.

La deuxième partie, au nord, présente sur la rue un premier niveau avec deux portes étroites en pierre en arc segmentaire, et un oculus sur la gauche. L'étage est percé par cinq fenêtres en arcs segmentaires surmontées d'un cordon en saillie faisant office de larmier. Celui-ci marque la séparation avec le troisième niveau, où deux petites fenêtres éclairent les combles. L'élévation ouest est ouverte par des portes en arcs segmentaires et par une fenêtre à meneaux, ce côté est couvert par un toit à croupes. Quant à l'élévation nord, elle ouvre sur la place par un grand arc plein-cintre, tandis que deux fenêtres ouvrent l'étage.

Murs grès moellon enduit
bois pan de bois
calcaire moyen appareil
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
croupe
États conservations remanié
Techniques
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.