Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, domaine viticole Mazails

Dossier IA33006639 réalisé en 2013

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination château viticole
Appellations Mazails
Parties constituantes non étudiées chai, cuvage, puits, cour
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Lesparre
Adresse Commune : Saint-Yzans-de-Médoc
Lieu-dit : Mazails
Cadastre : 1831 A1 24 ; 2013 A2 1200 à 1203

D'après un renseignement oral, le logis aurait été bâti en 1777. Le toponyme "Mazails" figure sur la carte de Belleyme, en bordure d'estuaire et entouré de vignes. A la Révolution, le domaine appartient à la famille de Verthamon. Il comprend 76 journaux de terre, 38 journaux de vigne et 29 de prés.

Les chais portent la date de 1808. Sur le plan cadastral de 1831, le lieu-dit Mazails est composé de deux bâtiments. Selon les différentes éditions de l'ouvrage de Cocks et Féret, le domaine appartient à M. Daney jusqu’à la fin du 19e siècle et produit entre 40 et 55 tonneaux. A la fin du siècle et au début du 20e siècle, Mazails est détenu par L.-Jules Bonnet et produit encore une quarantaine de tonneaux. Dans les éditions de 1929 et 1949, la propriété est gérée par Hillairet et ne produit plus que 5 à 10 tonneaux.

D’après les augmentations et diminutions des matrices cadastrales, des constructions de maisons sont attestées en 1855, 1860 et 1880. Une maison est également démolie en 1889 et reconstruite en 1891.

Une photographie de 1974 rend compte de l’état du domaine qui a été transformé et remanié au cours du 20e siècle.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates 1777, daté par tradition orale
1808, porte la date

Situé sur une "croupe" isolée au nord-est de la commune, non loin des rives de l’estuaire, le domaine Mazails est composé de bâtiments disposés en L.

Le logis, à étage carré, est construit en moellon et couvert d’un toit à croupes. Il présente sa façade principale, rythmée de 3 travées, tournée en direction du sud-est. Les baies du premier niveau sont sommées d’une corniche. Une corniche moulurée et une génoise règnent sur les façade.

Le chai et le cuvier sont en rez-de-chaussée.

Murs calcaire moellon
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies IC3

Estuaire

TRAVEE 3
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre)
POSRUE autre
POSPARC en retrait
POSTOPO coteau
ORIENT sud-est
VUE vue étendue
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • BENZACAR, CAUDRILLIER. Documents relatifs à la vente des Biens Nationaux dans le Département de la Gironde - districts de Bazas, Cadillac, La Réole, Lesparre et Libourne. Bordeaux : [s.n.], t. 2, 1912.

    p. 312
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer