Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison dite demeure de Despartins

Dossier IA33007939 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Despartins
Dénominations maison, demeure
Aire d'étude et canton Sud Médoc Estuaire
Adresse Commune : Ludon-Médoc
Lieu-dit : Despartins
Adresse : 9000 chemin de Labarde
Cadastre : 1843 D2 625 ; 2013 B 491
Précisions


L'Espartins ou Despartins, dont l'étymologie évoque le "partage", est indiqué sur les cartes dès les 17e et 18e siècles en bordure de rivière. Le logis, en mauvais état, conserve quelques éléments pouvant remonter au 17e siècle (fenêtres à meneau et traverse ; fenêtres à petit gabarit, escalier rampe-sur-rampe) et correspondre à des réaménagements du 18e siècle (porte d'entrée, ferrures, cheminée de la cuisine).

Le plan cadastral de 1843 représente un long bâtiment à proximité d'un coude formé par le chenal du Despartins ; les parcelles alentours sont cernées de fossés de drainage permettant l'exploitation des terres. À l'ouest, un jardin et une allée bordée d'arbres mènent à la Garonne, où une cale est aménagée.

À la fin du 19e siècle, le négociant Jacques-Hippolyte Audinet et le futur sénateur Eugène Buhan achètent la propriété sans effectuer d'apparentes modifications à la demeure. La production de vin de palus se poursuit jusqu'au milieu du 20e siècle.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Auteur(s) Personnalité : Buhan Eugène,
Eugène Buhan , né(e) 1854 (1936 - )

Membre de la Société philomatique de Bordeaux, maire de Gradignan, sénateur de la Gironde (1921).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre, attribution par source

Le bâtiment est situé au bord du chenal du Despartins, dans les palus de Ludon.

Orienté nord-sud, le logis est composé de plusieurs parties séparées par des murs de refends. Seule la partie sud est encore habitable. Les maçonneries de gros œuvre sont en majorité constituées de petit moellon enduit. La façade ouest est percée de plusieurs fenêtres et portes en arc segmentaire ; certaines ouvertures murées semblent correspondre à des croisées à appui avec meneau et traverse. La façade est est percée au rez-de-chaussée d'une porte d'entrée à pilastres, surmontée à l'étage d'une baie en arc segmentaire dont le revers est délardé. Un escalier rampe-sur-rampe distribue l'étage : un accès est ménagé sous la volée.

Aujourd'hui, les bâtiments sont entourés de champs de tournesols ; l'allée menant à la Garonne est encore conservée mais les arbres qui la bordaient ont été supprimés.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour
Typologies IC3
Techniques sculpture
Représentations pilastre
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Plan cadastral napoléonien de Ludon levé en 1843.

    Archives départementales de la Gironde : 3 P 256
  • Registre des augmentations/diminutions de Ludon (1851-1891)

    Archives départementales de la Gironde : Non coté
Documents figurés
  • Carte de Belleyme, planche n°20, levée entre 1762-1778.

Bibliographie
  • Audinet et Buhan, maison fondée en 1818, Bordeaux, recueil de 12 planches photographiques, vers 1890.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine
  • GUILLAUME Sylvie, LACHAISE BERNARD. Dictionnaire des parlementaires d'Aquitaine sous la Troisième République. Bordeaux : Presses Universitaires de Bordeaux, 1998.

    p. 170-171
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire - Grollimund Florian