Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, dite Château Saint-Christophe

Dossier IA33007587 inclus dans Hameau Le Boscq réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Genre de maître
Précision dénomination château viticole
Appellations Château Saint-Christophe
Parties constituantes non étudiées chai, étable, grange
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Adresse Commune : Saint-Christoly-Médoc
Lieu-dit : Le Boscq
Adresse : 2 route des Graves
Cadastre : 1831 D 358, 363 à 366 ; 2014 D1 313, 571, 620, 621, 674

Sur le plan cadastral de 1831, des constructions figurent à l’emplacement des bâtiments actuels. Ils appartiennent à la famille Lafaye, qui détient une grande partie du hameau.

Le bâtiment à étage, situé dans le prolongement est du logis principal, bâti en moellon sous enduit, avec sa porte en arc segmentaire surmonté d’un couvrement saillant et ses baies en arc segmentaire, semble dater de la fin du 18e siècle ou du début du 19e siècle.

Le logis principal avec façades en pierre de taille est ajouté à la fin du 19e siècle.

Une partie des bâtiments et des parcelles du domaine de Château le Boscq est vendue, dans les années 1920, à la famille Gillet qui constitue alors un domaine viticole dit Château Saint-Christophe.

Les dépendances, situées au sud, abritant un chai, un cuvier et une étable, sont remaniées à la fin du 20e siècle, lorsque la famille Gillet agrandit son domaine en faisant l’acquisition des bâtiments situés à l’ouest, de l’autre côté de la route, pour y installer de nouveaux chais, cuviers et logements.

Période(s) Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle

Le logis est une maison à étage. Sa façade, nord-est, est précédée d’un jardin, en partie clos par un muret en moellon et aménagé d’une pièce d’eau. La porte d’entrée, au centre, est accessible par un emmarchement. La baie centrale de l’étage s’ouvre sur un balconnet. Cette façade compte 5 travées tandis que la façade sur la cour n’en compte que 3, animée par un bandeau médian. Une corniche moulurée couronne le bâtiment.

Le logis se prolonge vers l’est par un logement, ruiné, à étage, qui a conservé une partie de sa façade sur la cour avec une porte en arc segmentaire surmonté d’un couvrement saillant et des baies en arc segmentaire à l’étage.

De l’autre côté de la cour se situent les dépendances.

Murs calcaire pierre de taille
Toit tuile mécanique
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies IC4

Estuaire

TRAVEE 5
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre)
POSRUE perpendiculaire
POSPARC sur rue
ORIENT nord-est
VUE vue étendue
Statut de la propriété propriété privée
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Bordes Caroline