Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de vigneron

Dossier IA33006763 réalisé en 2011

Fiche

  • Façade principale.
    Façade principale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • chai
    • cuvage
    • mur de clôture
    • puits
Précision dénomination de vigneron
Parties constituantes non étudiées cour, chai, cuvage, mur de clôture, puits
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Saint-Ciers-sur-Gironde
Adresse Commune : Braud-et-Saint-Louis
Lieu-dit : le Pinier
Adresse : route de Saint-Louis
Cadastre : 1827 D 450 ; 2010 C 426, 1565, 1566

La partie de gauche du corps de logis, avec ses ouvertures en arc segmentaire, est datable du 3e quart du 18e siècle. La partie centrale, caractérisée par des ouvertures rectangulaires et des oculus, peut dater de la fin du 18e siècle. La bâtisse est visible à cet emplacement sur le plan cadastral de 1827, entourée de prés et de vignes ; elle appartient à cette époque à Justin Fourcade (un certain Pierre Justin Fourcade est maire de la commune en 1845-1846). L'adjonction de la dépendance dans le prolongement à droite de l'habitation et à la construction du bâtiment viticole aligné sur la voie publique datent probablement du second quart du 19e siècle.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle

La maison située au sud du bourg, en bordure de la route Saint-Louis et à l´entrée des marais, est composée de plusieurs corps de bâtiment contigus les uns aux autres. Le corps d´habitation est flanqué de dépendances à l´ouest et le bâtiment viticole se trouve à l´est. Les parcelles de vignes s´étendent au sud.

Orientée au sud, la façade principale du logis donnant sur une vaste cour et scandée de cinq travées est composée d´un rez-de-chaussée et d´un comble à surcroit séparés par un bandeau. La travée centrale en ressaut, plus haute, est percée d´une fenêtre au niveau du comble et couronnée d´une frise denticulée. Les autres travées sont ouvertes par des oculus circulaires au même niveau et sommées d´une corniche moulurée. De chaque côté, les dépendances prolongeant le logis présentent une architecture similaire : le rez-de-chaussée est percé d´une porte et d´une baie en arc segmentaire et le comble d´une fenêtre. Une génoise court le long des façades. Donnant sur la route, l'élévation postérieure est percée de nombreuses baies et se distingue par l´appentis du toit, mis à part pour la travée centrale du corps d´habitation qui forme pignon. Le bâtiment viticole est couvert d´une croupe et est percé de baies en arcs segmentaires sur le flanc oriental.

Murs calcaire pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies Ensemble de logis juxtaposés avec logis et dépendances à l'arrière dans le prolongement de la toiture

Estuaire

TRAVEE 5
FORBAIE plate-bande (porte) ; plate-bande (fenêtre) ; oculus (jour) ; chambranle mouluré (porte) ; chambranle mouluré (fenêtre)
POSRUE en alignement
POSPARC en retrait
Statut de la propriété propriété privée
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer - Beschi Alain