Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de vigneron, appelée Château Labèque

Dossier IA33003325 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Genre de vigneron
Appellations château Labèque
Parties constituantes non étudiées resserre, jardin, portail
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Margaux
Lieu-dit : la Bèque
Adresse : 17 cours Pey-Berland
Cadastre : 1826 D 289 à 291 ; 2008 AD 121

La maison figure sur le cadastre napoléonien. La partie occidentale serait la plus ancienne, tandis que la partie orientale a été remaniée dans la 2e moitié du 19e siècle : les façades antérieures et postérieures semblent avoir été plaquées sur un bâti plus ancien. Une inscription "Château Labèque 1511-1790" est gravée sur le linteau de la porte de la partie occidentale. Les lettres entrelacées JB correspondraient aux initiales de Jeanne Berland, propriétaire pour laquelle la maison a été construite ou reconstruite (renseignement oral).

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates 1511, porte la date
1790, porte la date

La maison est disposée parallèlement à la rue et en retrait, séparée de celle-ci par une haie et un portail métallique à piliers en pierre de taille. Elle est composée de trois parties en rez-de-chaussée mais de niveaux différents.

La plus à l'ouest est simplement couronnée d'une génoise et porte une inscription.

La partie centrale est traitée en bossage continu et surmontée d'une corniche à modillons.

Enfin, le corps de bâtiment à l'est présente une façade percée de cinq ouvertures. La travée centrale est traitée en ressaut et bossage continu. Elle est percée d'une porte à arc segmentaire orné d'une agrafe sculptée portant les lettres entrelacées JB et surmontée d'une double guirlande de laurier. Les fenêtres à linteau droit sont à chambranles moulurés à crossettes surmontés de cartouches et d'une corniche à denticules. Une frise de denticules et de cartouches avec motifs de losanges surmonte l'ensemble et est elle-même couronnée d'une corniche d'oves et de dards et d'une balustrade d'attique. Les pignons de la maison laissent apparaître l'appareillage en moellons renforcés par des jambes harpées.

Dans le jardin à l'arrière de la maison, se trouve un petit édicule carré coiffé d'un toit en pavillon servant certainement de resserre.

Murs calcaire
pierre de taille
moellon
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
Typologies IA4
États conservations bon état

Estuaire

TRAVEE 5
FORBAIE linteau droit (fenêtre) ; crossettes (fenêtre) ; tore (porte) ; gorge (porte) ; agrafe ornée (porte) ; arc segmentaire (porte) ; corniche (fenêtre)
POSRUE en alignement
POSPARC en retrait
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire