Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de maître

Dossier IA33006935 inclus dans Village de Plassac réalisé en 2012

Fiche

Genre de maître
Parties constituantes non étudiées resserre, remise, chai, cuvage, jardin
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Blaye
Adresse Commune : Plassac
Adresse : 1, 3 rue du Port
Cadastre : 1832 B1 286, 287 ; 2011 B1 26

Ensemble constitué de plusieurs logis et de dépendances attenantes, dont la partie la plus ancienne, donnant sur la route de l'Estuaire, paraît datable du milieu du 18e siècle par la présence d'ouvertures à linteau délardé en arc segmentaire. La maison d'angle, sur la rue du Port, avec ses ouvertures rectangulaires et sa corniche à modillons, semble dater de la fin du 18e siècle ou du début du 19e siècle. Elle figure sur le plan cadastral de 1832, accompagnée d'une autre maison attenante et d'un bâtiment sur cour.

D'après le registre des augmentations et diminutions de la matrice cadastrale, une démolition intervient en 1853 sur la parcelle n° 286, qui correspond probablement au bâtiment sur cour. La construction d'une maison est mentionnée la même année, alors que la parcelle appartient à un certain Nazereau. La demeure actuelle, au sud, paraît correspondre à ce chantier. Elle est agrandie vers l'est par des dépendances viticoles bâties en 1873, comme l'indique la date inscrite au-dessus de la porte du chai ; l'initiale N correspond au nom de Nazereau. Cette famille, qui dispose en outre d'un domaine viticole à la Bigarderie à Blaye, produit de 40 à 20 tonneaux de vin au bourg de Plassac dans la seconde moitié du 19e siècle, selon les différentes éditions de Bordeaux et ses vins ; Antoine Nazereau est notamment cité en 1898.

Période(s) Principale : milieu 18e siècle
Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1873, porte la date

Les bâtiments se situent à l’entrée du port. Édifiés sur un même alignement d’est en ouest, ils comportent 2 logements en angle de rue, la demeure actuelle et les bâtiments vinicoles.

Le logement sur la rue du Port a sa façade à pan-coupé, suivant la courbure de la voirie. Son élévation comprend un niveau de soubassement donnant accès à une cave par une porte en anse-de-panier, un rez-de-chaussée et un étage carré. Un bandeau lisse marque chaque niveau et une corniche à modillons couronne le tout. Les murs en moellons sont sous enduit laissant la pierre de taille apparente au niveau des encadrements, des jambes et des chaînages. Le second logement, s’élevant sur un étage carré, a sa façade sur la route de l’Estuaire. Couverte d’enduit, elle compte 3 travées et elle est ornée d’une corniche moulurée.

La demeure a sa façade principale au sud-ouest, tournée vers le fleuve. Elle s’élève sur un étage carré et une annexe en rez-de-chaussée la prolonge vers l’ouest. Précédée par un jardinet clos d’un mur, la façade en pierre de taille compte 6 travées. L'appui continu des fenêtres de l’étage forme un bandeau mouluré. Le décor sculpté se situe au niveau de la porte, du bandeau médian et de la frise de l'entablement.

Les bâtiments dédiés à la fabrication du vin ont leur façade sur la route de l'Estuaire. Ils s’élèvent en rez-de-chaussée, sont construits en moellons sous un enduit ocre et sont abrités par un toit à croupes couvert de tuiles creuses. Les portes et les baies sont en arc segmentaire. Au-dessus de l’une d’elle, une plaque porte l'initiale N et la date de 1873. Leurs élévations postérieures s’ouvrent vers le sud-ouest sur un jardin clos par un muret et percé à l’est, sur la rue du Chardonnet, par un portail.

Murs calcaire pierre de taille
calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies IC3
Techniques sculpture
Représentations fleur, rinceau, grecque, ornement géométrique
Précision représentations

Le chambranle de la porte d'entrée et la frise de l'entablement sont ornés de grecques. Le bandeau médian comporte une frise à motifs géométriques d'entrelacs.

La plaque au-dessus de la porte du chai est sculptée de fleurs et d'un rinceau.

Estuaire

TRAVEE 6
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre) ; chambranle mouluré (fenêtre) ; oculus (jour)
POSRUE en alignement
POSPARC sur rue
ORIENT sud-ouest
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1868 (2e édition).

    P. 339.
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1898, revue et augmentée de 450 vues de châteaux viticoles (7e édition).

    P. 614.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Bordes Caroline