Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de maître

Dossier IA33004415 réalisé en 2013

Fiche

Dossiers de synthèse

Genre de maître
Précision dénomination château viticole
Parties constituantes non étudiées chai, pigeonnier, puits, moulin
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite)
Adresse Commune : Saint-Genès-de-Blaye
Lieu-dit : Le Prieur
Cadastre : 1832 C 984-985 ; 2013 OC 457

Un moulin à vent, dit "Moulin du Prieur", figure à l'emplacement du domaine sur les cartes anciennes, dont celles de Cassini et de Belleyme de la fin du 18e siècle ; sans doute s'agissait-il d'une possession du prieuré de Saint-Genès sous l'Ancien Régime. Les bâtiments actuels présentent des parties anciennes, notamment un logis et des dépendances, datables de la première moitié du 19e siècle. Le plan cadastral de 1832 montre deux bâtiments avoisinant le moulin à vent, qui subsistent en partie. L'ensemble est alors détenu par un certain Jacques Nicolon, meunier, pour lequel la reconstruction de la maison est mentionnée dans le registre des augmentations de la matrice cadastrale en 1853-1856 ; ce chantier paraît bien correspondre à l'édification de la demeure actuelle, adossée à l'ancienne, parallèlement à des démolitions.

Le domaine viticole, classé dans les seconds crus bourgeois dans les éditions du Cocks et Féret de la seconde moitié du 19e siècle, est détenu par un certain Eymas en 1868, puis par la famille Marchais en 1874 et 1898 ; entre-temps, les matrices signalent la démolition du moulin à vent à l'initiative du dénommé Jean Gourdon en 1872.

Période(s) Principale : 1ère moitié 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle

Le domaine est établi sur le versant sud-ouest des coteaux situés en retrait de l'estuaire de la Gironde. Les bâtiments se composent d'un ensemble de logis et de dépendances agglomérés. Un premier logis de 3 travées, orienté à l'ouest, est adossé à la demeure de 6 travées, qui se prolonge du côté nord. Les bâtiments de dépendances, comprenant principalement des chais, sont rattachés aux logis du côté ouest pour certains, forment une cour en L du côté est pour les autres. Un pigeonnier carré avec hangar attenant (envahi par la végétation au moment de l'enquête), est isolé au nord-ouest.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
toit à longs pans pignon couvert
Typologies C3
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien, 1832.

    section B Archives départementales de la Gironde : 3 P 405
Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1874 (3e édition).

    p. 432
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Beschi Alain