Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de maître

Dossier IA24004053 inclus dans Village réalisé en 2012

Fiche

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées séchoir à tabac, puits, fournil
Dénominations maison, ferme
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Montignac
Adresse Commune : Aubas
Adresse : chemin de Montignac
Cadastre : 2013 ZD 174 ; 1813 C 53
Précisions

Maison composée de deux corps de logis au même alignement sur la rue bâtis à deux époques différentes. Celui au nord fut probablement construit au XVIIIe siècle, et sa façade sur cour reprise au XIXe, comme le suggèrent les critères stylistiques : fenêtres et porte à cadre rectangulaire, feuillure extérieure pour volets et plate-bande (au rez-de-chaussée) à claveaux à crossettes. Le deuxième corps de logis, au sud, est couvert par un toit à brisis et croupe, tandis que le premier l'est par un toit à longs pans et pignon découvert. Les deux corps figurent sur le plan cadastral ancien levé en 1813. Le petit domaine, qui comprend alors, en plus de la grande maison, une cour et une longue dépendance (l'actuel séchoir à tabac, parcelle n° 53), un grand jardin (parcelle n° 52) et un pré (n° 51), appartient alors à un certain Foucaud, qui y réside. Le portail en plein-cintre qui donne actuellement accès à la cour peut être un remploi : il présente un blason nu encadré de palmes et sommé d'une couronne marquisale qui se comprend mal sur un tel édifice. Par ailleurs, selon une tradition, les pots en acrotère qui couronnent le portail proviendraient de l'une des fontaines du château de Sauvebœuf, ce que ne dément pas l'analyse : ils ressemblent fort à des éléments encore en place au château. La même observation peut être faite à propos des éléments du mur de clôture du jardin. Toutefois, une autre hypothèse peut être formulée : les éléments et le blason sommé de la couronne marquisale peuvent aussi avoir été déplacés du repaire noble du Sablou, situé plus près dans le bourg, qui servait autrefois de tribunal au marquisat de Sauvebœuf.

Provenant de Commune : Aubas Lieu-dit : Sauveboeuf
Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : 19e siècle

Grand bâtiment rectangulaire composé de deux corps de logis au même alignement. Il comprend un rez-de-chaussée, un étage carré et un niveau de combles habitables. Les façades étaient enduites ; seules les parties vives (angles, chambranle des baies) sont en pierre de taille.

Murs calcaire moellon enduit
Toit ardoise
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Techniques sculpture
Représentations palme, blason, couronne, pot
Précision représentations

Tous ces éléments proviendraient du château de Sauveboeuf.

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral ancien de la commune d'Aubas, 1813.

    Section C, dite du Bourg. Archives départementales de la Dordogne : 3 P 30186 à 30197
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Dordogne - Pagazani Xavier