Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de maître

Dossier IA33007156 réalisé en 2012

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • écurie
    • pigeonnier
    • lavoir
    • abri
    • chai
    • cuvage
    • four à pain
    • grange
Genre de maître
Parties constituantes non étudiées cour, écurie, pigeonnier, lavoir, abri, chai, cuvage, four à pain, grange
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Bourg
Adresse Commune : Villeneuve
Adresse : R.D. 250
Cadastre : 1819 A1 56, 57, 338 à 342 ; 2011 A 675, 979, 980

Une partie de la demeure et les dépendances datent probablement de la seconde moitié du 17e siècle, comme en témoigne la porte en plein-cintre du chai et la pierre datée de 1675 en remploi dans la maçonnerie du logis, mais ayant certainement appartenu à la demeure. La partie ouest du corps de logis paraît datable de la fin du 18e siècle par sa façade sur rue, très simple, et du début du 19e siècle par sa façade postérieure, dotée d'une porte cintrée et d'oculus. La maison figure avec un bâtiment attenant et d'autres dépendances sur cour sur le plan cadastral de 1819.

Le logis est remanié et en partie reconstruit dans le 3e quart du 19e siècle : en témoigne en effet la modénature de la façade (bandeau, fenêtres à chambranle, corniche à modillons) et les matrices cadastrales, indiquant des démolitions et la construction nouvelle d'une maison en 1858 pour la parcelle 341, correspondant à la partie est de la maison actuelle.

Période(s) Secondaire : 4e quart 17e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1675, porte la date

La maison à étage coiffée d'une croupe est située en alignement sur la voirie. La façade principale tournée vers le sud donne sur une vaste cour dotée de dépendances et la façade postérieure donne sur la rue. La façade antérieure bâtie en pierre de taille est scandée de cinq travées et est couronnée d'une corniche à modillons. Elle est flanquée, à l'ouest, de l'écurie percée d'une large porte en anse de panier et, à l'est, d'un corps de logis en rez-de-chaussée percé d'oculus. La porte d'entrée donne sur un escalier permettant d'accéder à l'étage, dont les chambres sont dotées chacune d'une cheminée. La façade postérieure, côté rue, est construite en pierre de taille. L'élévation latérale ouest présente la date de 1675 en remploi. La vaste cour comporte un pigeonnier, un lavoir et des bâtiments en ruine : un abri à cochons, un chai (la baie de décharge est murée), un four à pain et une grange couverte d´un toit aux pans asymétriques.

Murs calcaire
moellon
pierre de taille
Toit tuile creuse, tuile mécanique
Étages en rez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
appentis
croupe

Estuaire

TRAVEE 5
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre) ; chambranle mouluré (fenêtre)
POSRUE en alignement
POSPARC sur rue
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer