Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de maître, dite Maison Marchand

Dossier IA64002854 réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Genre de maître
Appellations Maison Marchand
Dénominations maison
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier La Côte
Adresse : Route départementale 510
Cadastre : 1835 F 122 ; 2016 F 81

La Maison Marchand est mentionnée pour la première fois dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas en 1666. Cependant, rien dans le bâti ne permet de la dater de cette époque. L'architecture de la maison de maître actuelle, avec son toit à croupes, son plan carré et son volume cubique, par la recherche d'alignement des travées et d'harmonisation des ouvertures, est caractéristique des constructions de la fin du 18e siècle et du début 19e siècle dans le secteur.

Elle est représentée sur le plan cadastral de 1835 selon une emprise similaire à l'actuelle. Dans la matrice, elle est indiquée en possession de Jacob Gomes, descendant de la communauté juive du village, propriétaire dans le même quartier des maisons Larre, Cassou, Braguet, Capdeville, Haristoy et du bâtiment rural La Fournière, ainsi que de la Maison Artiguaux à La Chapelle.

Des ouvertures ont été créées dans les murs sud et nord, des annexes et des stabulations ont été ajoutées sur la partie est dans les années 1990.

Période(s) Principale : limite 18e siècle 19e siècle

Maison de plan massé proche du carré, avec un toit à croupes couronné de deux épis de faîtages en céramique. Son élévation principale à l'est est asymétrique, la partie de droite formant un décalage avec l'ensemble. Les encadrements sont en pierre de Bidache, d'après la couleur grise à légèrement dorée du calcaire.

Au rez-de-chaussée, la large porte centrale en arc plein-cintre ouvre sur la remise ou "ezkaratz" ; celle de la travée de droite donnant sur l'étable, également en arc plein-cintre, a un encadrement calcaire différent de celui employé pour les autres ouvertures. Une porte plus étroite dans la travée de gauche, à encadrement harpé et linteau en arc segmentaire, est murée dans sa moitié inférieure et forme aujourd'hui une fenêtre.

Au deuxième niveau, les quatre fenêtres sont similaires, à encadrement harpé et linteau en arc segmentaire. Le niveau de combles est percé d'une rangée de quatre oculus.

Les élévations nord, sud et ouest ont été particulièrement remaniées. Des annexes et des stabulations ont également été ajoutées en avant de la façade est.

Murs grès moellon enduit
béton parpaing de béton crépi
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies Plan massé proche du carré, volume cubique
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
Bibliographie
  • LALANNE Guy (dir.). La Bastide Clairence. Ciboure : Jakintza, 2018.

    P. 121.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.