Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de maître dite Gardera

Dossier IA64003199 réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Appellations Maison Gardera, Maison Uguet, Maison Duguet
Dénominations maison
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier La Chapelle
Cadastre : 1835 B 317 ; 2016 B 248 Détruite, il ne reste que des ruines.

Le premier nom de cette maison, "Duguet", est cité dès 1505 dans les archives de la Confrérie de Saint-Nicolas. Si la construction est ancienne (le meneau d'une baie murée semble perceptible entre deux niveaux de la façade), l'irrégularité des percements témoignent de nombreux remaniements, au 18e siècle notamment. Son architecture est caractéristique des constructions de cette époque dans le territoire : plan se rapprochant du carré et volume cubique, recherche d'alignement des travées et d'harmonisation des ouvertures, toit à croupes. Quoi qu'il en soit, elle prend à cette période le nom de ses nouveaux propriétaires, la famille Gardera (Mathias de Gardera était avocat au Parlement et son fils, Gratian de Gardera, officier au régiment de Gramont). L'un des linteaux, aujourd'hui utilisé en remploi, est gravé de la date 1756.

La maison est représentée sur le plan cadastral de 1835. Dans la matrice cadastrale, elle est détenue à cette époque par la famille Sarrible, qui possède également la Maison Juet, ainsi que la Borde de Juet. Au tout début du 20e, elle appartient à Jean Capdeville, laboureur à Buenos-Aires en Argentine.

En 1904, la demeure est affectée à l'école mixte du quartier La Chapelle, comme cela est exposé dans l'une des délibérations du Conseil Municipal - l'institutrice se mariant avec le propriétaire de la maison.

Tombant en ruine dans les années 1980, la maison est connue par une photographie ancienne et a disparu depuis. Seuls quelques vestiges formant un monticule derrière les maisons Cousturé et Perrique, ainsi que des remplois dans deux maisons récentes, subsistent aujourd'hui de cette grande bâtisse.


Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle
Dates 1756, porte la date

La maison était située près du hameau de La Chapelle, sur le versant est d'une colline dominant le cours de l'Arbéroue.

Son plan rectangulaire aux dimensions importantes appartenait à une typologie peu représentée dans le territoire, correspondant aux maisons de maîtres.

L'élévation principale à l'est présentait trois travées régulières et ordonnancées. Les encadrements étaient en pierre de Bidache, d'après la couleur grise à légèrement dorée du calcaire. Au premier niveau, la porte centrale avec des montants aux bases moulurées et son linteau en arc segmentaire sculpté était encadrée par deux fenêtres, avec appui et larmier moulurés.

Les chaines d'angles harpées étaient régulièrement appareillées, tout comme les travées. Elle présentait trois niveaux avec un étage carré et des combles à surcroît, le tout couvert d'un toit à croupes.

Murs grès moellon enduit
calcaire petit appareil enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies Plan massé proche du carré, volume cubique
États conservations détruit
Techniques sculpture
Représentations animal, cheval, chien, lapin, rosace
Précision représentations

L'un des deux linteaux en remploi présente un décor d'animaux, dont un cheval sur la partie droite, sur la partie gauche un chien et peut-être un lapin. Le second linteau est décoré de rosaces encadrant la date portée.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
  • Transfèrement des locaux de l'école mixte de La Chapelle à la maison Gardera, 24 septembre 1904.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1D7
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.