Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de maître dite Clos du Cheval Blanc

Dossier IA33007204 réalisé en 2012

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • chai
    • cuvage
    • puits
    • logement
Genre de maître
Précision dénomination château viticole
Appellations Clos du Cheval Blanc
Parties constituantes non étudiées cour, chai, cuvage, puits, logement
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Bourg
Adresse Commune : Villeneuve
Lieu-dit : Cheval Blanc
Cadastre : 1819 A 179 à 182 ; 2011 A1 76, 77, 1149

Un des anciens logis conserve des éléments de corniche datables du 18e siècle. Le plan cadastral de 1819 montre une série de bâtiments contigus. Les matrices relèvent la démolition d'une maison en 1864 (parcelle 180). Il est très probable que le corps de logis principal et les bâtiments viticoles aient été bâtis à la fin du 19e siècle. Le cru appelé "Au Cheval Blanc" apparaît pour la première fois dans l'édition de 1886 du Cocks et Féret ; son propriétaire, M. Coiquaud, produit alors 15 tonneaux. Dans l'édition de 1908, le propriétaire est Pierre Tourtaud et le cru produit 12 tonneaux. En 1935, Fernand Hoclet fait l'acquisition du domaine et Gérard Hoclet lui succède en 1960.

Les anciens logis ont été remaniés lors de travaux intervenus en 2010.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle

Le château viticole est localisé à l'est de la commune, à la limite de celle de Saint-Ciers-de-Canesse. Le corps de logis, orienté au sud, est à étage carré et rythmé de deux travées. Vers le nord et en retour d'équerre se prolongent les bâtiments dédiés à la viticulture, contigus les uns aux autres ; ils sont percés à l'étage d'ouvertures en arc segmentaire et présentent un toit débordant à aisseliers. Le logis et les bâtiments viticoles ont des ouvertures à encadrement harpé et donnent sur une cour dotée d'un puits. Dans le prolongement du logis, à l'est, se trouvent les anciennes maisons d'ouvriers, aujourd'hui remaniées.

Murs calcaire
enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans

Estuaire

TRAVEE 0
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer