Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de maître dite Château Paulin-Lafitte, aujourd'hui institut médico-éducatif les Tilleuls

Dossier IA33009169 réalisé en 2013

Fiche

Genre de maître
Précision dénomination institut médico-éducatif
Appellations Château Paulin-Lafitte, IME les Tilleuls
Destinations établissement de bienfaisance
Parties constituantes non étudiées parc
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite)
Adresse Commune : Blaye
Lieu-dit : Saugeron
Adresse : 73 rue des Maçons
Cadastre : 1832 B1 552 ; 2017 AT 54

Un petit local près du portail d'entrée, dont la fonction est inconnue, pourrait dater du début du 19e siècle. Un bâtiment allongé figure sur le plan cadastral de 1832, aligné sur le chemin prolongeant la rue des Maçons vers Frédignac. Selon la matrice, "maison, bâtiment et cour," avec un jardin attenant, des terres et vignes environnantes, ainsi qu'une "pépinière", appartiennent à cette époque à Binaud Sabosselet (ou Chabosselet), domicilié à Berson.

Le registre des augmentations et diminutions indique une première reconstruction de maison en 1839, au nom d'Auguste Lafitte. Ce dernier, nommé juge au tribunal de commerce de Blaye en 1844 (Gazette des tribunaux, 17 juillet 1844), est par ailleurs propriétaire d'une maison sur le cours du Port. Il est le commanditaire d'un nouveau chantier de reconstruction et d'agrandissement qui intervient en 1852-1854, ayant donné à la demeure sa configuration actuelle.

Propriétaire viticole, Auguste Lafitte est connu pour ses recherches sur le moyen de lutter contre des maladies de la vigne (il publie une contribution à ce sujet dans la revue L'Agriculture comme source de richesse en 1853). Le dénommé Lafitte est à la tête d'un 1er cru bourgeois à Paulin, produisant annuellement une cinquantaine de tonneaux, selon les éditions de Bordeaux et ses vins de 1868 et 1874. L'édition de 1893, illustrée d'une gravure de la demeure, indique qu'Émile Lafitte, juge à Bordeaux, est en possession du Château Paulin-Lafitte, "entouré d'un parc, de pièces d'eau et d'ombrages magnifiques qui en font une des plus belles résidences des environs." Le domaine comprend 20 hectares, dont la majeure partie est consacrée à la vigne.

La demeure a été convertie en institut médico-éducatif créé en 1987, destiné à l'accueil d'enfants et d'adolescents. Le bâtiment attenant au corps de logis a été remanié à cette époque afin d'aménager des espaces éducatifs.

Période(s) Secondaire : 1er quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle

La demeure, implantée en bordure du chemin de Blaye à Frédignac, donne par un portail latéral sur un parc arboré au nord, descendant vers le ruisseau du Saugeron. Attenant à l'entrée, un petit local en pierre de taille est percé d'un oculus en demi-cercle de part et d'autre de la porte. Le corps de logis rectangulaire comporte un rez-de-chaussée surélevé sur cave semi-enterrée, avec un étage côté rue, dont la façade compte 8 travées. Côté parc, le corps de logis en rez-de-chaussée surélevé, précédé d'une terrasse desservie par un escalier droit extérieur, présente une façade symétrique de neuf travées. Une corniche couronne les élévations.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Matrice cadastrale et états de sections, 1834-1973.

    Archives départementales de la Gironde : 3 P 58/8-18
  • Matrice cadastrale, registre des augmentations et diminutions, 1836-fin du 19e siècle.

    Archives municipales, Blaye : non coté.
Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1868 (2e édition).

    P. 333.
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1874 (3e édition).

    P. 419.
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1893 (6e édition).

    P. 562, 564 [illustration].
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1898, revue et augmentée de 450 vues de châteaux viticoles (7e édition).

    P. 610.
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1922 (9e édition).

    P. 846.

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Beschi Alain