Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de maître dite Château Marquet La Paillerie

Dossier IA33006790 réalisé en 2011

Fiche

Genre de maître
Précision dénomination château viticole
Appellations Château Marquet La Paillerie
Parties constituantes non étudiées chai, cour, étable, écurie, cuvage, logement, poulailler, porcherie, puits, grange
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Saint-Ciers-sur-Gironde
Adresse Commune : Braud-et-Saint-Louis
Lieu-dit : Marquet
Adresse : R.D. 136 20
Cadastre : 1828 C 932 ; 2010 C 2189, 2312, 2313

Un bâtiment est visible sur le plan cadastral de 1827 à la place de l'actuelle maison. Selon la matrice, ce bâtiment est détruit en 1880. En 1948, d'après une date portée, M. Mauvillain, propriétaire de l'exploitation en polyculture, fait construire un vaste bâtiment agricole. Ce bâtiment abrite une étable, une écurie, un chai, une grange et une remise pour stocker le matériel. La maison est bâtie en 1953, d'après la date portée sur l'élévation postérieure. En 1995, le bâtiment agricole est transformé en grand chai de vinification : l'ancienne étable est convertie en salle de dégustation et l'écurie en chai à barriques. Le domaine comprend désormais plusieurs hectares de vignes.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1948, porte la date
1953, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Mauvillain, propriétaire, attribution par source

Le domaine est composé d'un long bâtiment abritant actuellement le chai et le cuvier, du logis en retour d'équerre, d´un logis secondaire, d´un poulailler et d´un abri à cochon, l´ensemble étant organisé autour d´une cour. Le bâtiment de dépendance, portant la date de construction sur son flanc nord et couvert d´un toit à longs pans à croupes, présente des effets de polychromie contrastés entre l'enduit gris, les encadrements blanc et la brique apparente des parties hautes. De larges ouvertures donnent accès au bâtiment, équipé de cuves à vin en inox. Dans le prolongement, en retour d´équerre, le corps de logis porte la date de construction sur son élévation postérieure.

Au sud, d´autres bâtiments abritent un logement secondaire.

Murs calcaire enduit
brique creuse
Toit tuile mécanique
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies Dépendances sur cour

Estuaire

TRAVEE 4
FORBAIE linteau droit (fenêtre) ; linteau droit (porte)
POSRUE autre
POSPARC en retrait
Statut de la propriété propriété privée
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer