Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de maître, dite Château Coubet

Dossier IA33007145 réalisé en 2012

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • puits
    • chai
    • cuvage
Genre de maître
Précision dénomination château viticole
Appellations château Coubet
Parties constituantes non étudiées cour, puits, chai, cuvage
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Bourg
Adresse Commune : Villeneuve
Lieu-dit : Coubet
Cadastre : 1819 A1 501 ; 2011 A1 1216, 1217

Le domaine de Coubet appartient au 17e siècle à Joseph Bayle, conseiller et chapelain du Roi, apparenté au procureur général Jules Dudon et à Daniel Denis de Lansac, prospère marchand bordelais détenteur notamment du château de Bourg-sur-Gironde. Les armoiries fantaisistes et la date 1730 sur la façade commémorent peut-être la vente de la demeure et sa reconstruction à cette époque. Le lieu de Coubet est mentionné sur la carte de Belleyme, levée entre 1761 et 1774. Sur le plan cadastral de 1819, le domaine est composé d´un corps de logis prolongé par un bâtiment de dépendance en retour d´équerre et d´autres bâtiments de dépendances à l´ouest. D´après les matrices cadastrales, le logis est démoli partiellement en 1878 et un second logis est bâti sur les fondations de l´ancien. Les anciens bâtiments de dépendances, situés à l´ouest du logis, sont probablement détruits à cette époque et reconstruits à l'est. Le nom de Coubet apparaît pour la première fois dans l´édition de Cocks de 1908 ; le propriétaire est M. Dupuy et le domaine produit 25 tonneaux. En 1949, l'ensemble est acheté par René Migné qui rehausse la maison d'habitation d'un étage, comme le confirme la date inscrite sur la façade. La famille Migné est encore aujourd’hui à la tête de la propriété.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1949, porte la date

Le logis à étage est couvert d´un toit à croupes en tuiles mécaniques et présente un appentis à l´arrière. La façade principale est tournée en direction du sud et donne sur une cour dotée d´un puits. Elle est bâtie en pierre de taille, organisée selon quatre travées et encadrée de jambes à bossage portant la date de 1949 ainsi que les initiales "M G". Le décor est composé d´un solin, d´un bandeau médian, d´un bandeau formé par l´appui des baies et d´une corniche denticulée qui se poursuit sur les élévations latérales. Entre les deux bandeaux sont présentes des tables décoratives. Les ouvertures sommées d´une plate-bande sont ornées de chambranles à crossettes et d´une corniche peu saillante. La porte d´entrée, au niveau de la deuxième travée, est surmontée d´armoiries portant la date de 1730. Le logis est prolongé vers le sud et en retour d´équerre par un bâtiment de dépendance en rez-de-chaussée. A l´est de ces bâtiments, un autre bâtiment abrite le chai et le cuvier. La partie la plus ancienne, à l´est, porte l´inscription "Domaine de Coubet".

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
appentis
croupe
Techniques sculpture
Représentations denticule armoiries

Estuaire

TRAVEE 4
FORBAIE plate-bande (porte) ; plate-bande (fenêtre) ; crossettes (porte) ; crossettes (fenêtre)
POSRUE autre
POSPARC en retrait
POSTOPO coteau
ORIENT sud
VUE vue étendue
CLOT allée d'arrivée
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer