Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de maître, dite chartreuse du Paléna

Dossier IA24001252 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Genre de maître
Appellations chartreuse du Paléna
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Montpon-Ménestérol - Montpon-Ménestérol
Adresse Commune : Montpon-Ménestérol
Lieu-dit : Le Palénas
Cadastre : 1949 O3 1204

Une maison ou ferme isolée figure au lieu-dit "Palénas" sur la carte de Belleyme, dans la deuxième moitié du 18e siècle. Cette chartreuse n'apparaît pas sur le plan cadastral napoléonien de 1844. La demeure fut édifiée, selon toute vraisemblance, à la fin des années 1840, pour la famille Moulinier-Lasserve (les Mouliniers étant une famille de propriétaires terriens dans l'ancienne paroisse de Gardedeuil). Une correspondance datant de mars 1852 évoque la chartreuse, dans laquelle on trouvait "un salon à compagnie, un petit salon à manger" et cinq chambres. De style néo-classique tardif, il faut chercher son modèle dans le Bordelais, dans des édifices tels que le château de Plassans à Tabanac, au sud-est de Bordeaux.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle

Cette chartreuse est située sur la première terrasse bordant le lit majeur de l'Isle, à quelques centaines de mètres au nord de la rivière. L'édifice de plan en U, axé est-ouest, présente un corps de bâtiment principal et des pavillons latéraux de même longueur, dépendances qui dessinent une cour carrée du côté nord. L'ensemble est bâti en pierre de taille. Couverte en tuile creuse, la toiture à longs pans est dotée de croupes. Du côté méridional, la travée centrale couronnée d'un fronton triangulaire et les travées latérales en léger avant-corps animent l'élévation. Le rez-de-chaussée y est ouvert par six grandes fenêtres rectangulaires et une porte au centre ; il est surmonté d'un niveau d'attique éclairé par des oculus, l'ensemble formant sept travées. Seule la porte est munie d'un chambranle mouluré, les fenêtres ne présentant aucun encadrement. Un bandeau sépare le rez-de-chaussée de l'attique et une corniche à denticules règne au sommet de la façade, contribuant à animer l'élévation.

Le petit bâtiment abritant le puits consiste en une construction de plan carré couverte d'un toit en pavillon en tuile plate, percé de chiens-assis.

Murs calcaire pierre de taille
Toit tuile creuse
Plans plan régulier en U
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de Ménestérol-Montignac, 1844. Section La Juche, feuille H3.

    Archives départementales de la Dordogne : 3 P 3 3301
  • IGN. Carte topographique de la France à 1/50 000 : Montpon-Ménestérol. Série orange, feuille 1735. 2e éd., Paris, IGN, cop. 1981.

Bibliographie
  • AUDRERIE Dominique, DU CHAZAUD Emmanuel, BÉLINGARD Jean-Marie et al. Le Périgord des chartreuses. Périgueux : Pilote 24, 2000.

    P. 310.
  • PENAUD Guy. Dictionnaire des châteaux du Périgord. Bordeaux : Sud Ouest, 1996.

    p. 201.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Dordogne - Becker Line - Pagazani Xavier - Provost Marion