Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de cadre de la Société nationale des Pétroles d'Aquitaine

Dossier IA64002445 réalisé en 2012

Fiche

Dossiers de synthèse

Voir

Genre de cadre
Appellations de la Société nationale des pétroles d'Aquitaine
Destinations maison
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bassin de Lacq
Adresse Commune : Mourenx
Adresse : 17 rue Lavoisier
Cadastre : 2015 AN 0034
Précisions

Lors de l'édification de la ville nouvelle de Mourenx,les architectes Jean-Benjamin Maneval, René André Coulon et Philippe Douillet conçoivent plusieurs ensembles de maisons individuelles pour les cadres de la Société nationale des Pétroles d'Aquitaine (SNPA). Ainsi, dès 1958, ils dessinent cette villa, achevée en 1959, qui appartient à la partie sud du lotissement Novarina où se trouvent aujourd'hui onze autres maisons semblables à celle-ci.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1958, daté par source
1959, daté par source
Auteur(s) Auteur : Maneval Jean-Benjamin,
Jean-Benjamin Maneval (1923 - 1986)

Architecte à Pau, Jean-Benjamin Maneval est choisi par le Ministère de la Reconstruction pour piloter l'urbanisation du bassin industriel de Lacq dans les Pyrénées-Atlantiques. Il sera ainsi notamment à l'origine de la conception de la ville nouvelle de Mourenx construite entre 1957 et 1965 pour loger le personnel des usines. De ces premières relations avec les ingénieurs chimistes du bassin de Lacq, Maneval en retirera un savoir-faire particulier dans l'usage du plastique et sera surtout connu par la suite pour la mise au point d'une maison entièrement conçue dans ce nouveau matériau à la fin des années 1960 : "la bulle six coques".


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte urbaniste, attribution par source
Auteur : Douillet Philippe, architecte, attribution par source
Auteur : Coulon René-André,
René-André Coulon (1908 - 1997)

René-André Coulon a déjà été associé à la Caisse des Dépôts et Consignation en tant qu'architecte en chef pour l'opération d'extension "en barres" du quartier Bagatelle à Neuilly-sur-Seine (1954-1959), il a notamment réalisé les bâtiments de l'Institut de recherche de la sidérurgie à Saint-Germain (IRSID) entre 1947 et 1951 et conçu le campus universitaire de Bordeaux à la fin des années 1950.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Dans cette maison sans étage de 104,25 m2, les murs sont en parpaings enduits de mortier, la couverture des toits à longs pans, presque plats, est constituée d'une étanchéité bitumeuse multicouches sur voligeage bois, le tout posé sur une charpente métallique.

Le plan est constitué de deux ensembles : le premier concerne la maison proprement dite et l'autre le garage, les deux étant reliés par un passage couvert à toit terrasse en béton armé soutenu par quatre poteaux. Le numéro 15 de la rue présente un exemple dans lequel ce passage a été vitré.

L'ensemble de la maison est composé de trois rectangles accolés de tailles différentes : en façade ouest se trouvent les trois chambres couvertes par un toit à un pan, puis, au centre s'alignent la salle de bains et l'entrée, et enfin, à l'est se trouvent la cuisine, la salle à manger et le séjour s'ouvrant sur une terrasse au sud.

Murs béton parpaing de béton enduit
Toit bitume
Plans plan rectangulaire régulier
Couvrements
Couvertures toit à longs pans
toit à un pan
États conservations remanié

Cette maison est une des seules à avoir gardé son toit d'origine. Cependant, étant difficile d'accès, des clichés ont été pris des numéros 9 et 15 de la rue afin de mieux comprendre la distribution des espaces.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine - Maison-Soulard Laetitia