Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison d'ingénieur d'Aquitaine Chimie

Dossier IA64002441 réalisé en 2012

Fiche

Dossiers de synthèse

Voir

Genre d'ingénieur
Parties constituantes non étudiées jardin
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Bassin de Lacq
Adresse Commune : Mourenx
Lieu-dit : L'Estibet
Adresse : 4 Allée des Pins
Cadastre : 2015 AN 0016
Précisions

Dans le cadre de l'édification de la ville nouvelle de Mourenx, l'architecte en chef, Jean-Benjamin Maneval, prévoit la réalisation de lotissements dédiés aux cadres sur les colline environnantes. Ainsi, au lieu-dit l'Estibet, 16 maisons sont conçues pour loger les ingénieurs d'Aquitaine Chimie et de la Société nationale des pétroles d'Aquitaine (S.N.P.A.). Les plans des 11 maisons destinées à Aquitaine Chimie sont dessinés en 1958 par Jean-Benjamin Maneval et Philippe Douillet. Le lotissement est autorisé en 1959 et achevé en 1960.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1958, daté par source
1959, daté par source
1960, daté par source
Auteur(s) Auteur : Maneval Jean-Benjamin,
Jean-Benjamin Maneval (1923 - 1986)

Architecte à Pau, Jean-Benjamin Maneval est choisi par le Ministère de la Reconstruction pour piloter l'urbanisation du bassin industriel de Lacq dans les Pyrénées-Atlantiques. Il sera ainsi notamment à l'origine de la conception de la ville nouvelle de Mourenx construite entre 1957 et 1965 pour loger le personnel des usines. De ces premières relations avec les ingénieurs chimistes du bassin de Lacq, Maneval en retirera un savoir-faire particulier dans l'usage du plastique et sera surtout connu par la suite pour la mise au point d'une maison entièrement conçue dans ce nouveau matériau à la fin des années 1960 : "la bulle six coques".


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte urbaniste, attribution par source
Auteur : Douillet Philippe, architecte, attribution par source

L'édifice de plan en U non symétrique est situé au sein du lotissement de l'Estibet au sud de la ville de Mourenx, à l'ouest de la départementale n°9. Il dispose d'un étage de soubassement pour épouser la dénivellation de la colline, d'un toit terrasse en béton armé et bitume souligné par une corniche en ciment en bandeau peinte en rouge, et de murs en parpaings enduits doublés à l'intérieur d'une paroi en briques plâtrières. Cette maison est dotée de quatre chambres.

Murs béton parpaing de béton
brique
Toit béton en couverture, bitume
Plans plan régulier en U
Étages étage de soubassement
Couvrements
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures terrasse

La maison au 4 allée des Pins est une des seules maisons du lotissement de l'Estibet arborant encore les couleurs d'origine (couleur rouge de la corniche bandeau, de la porte et des contrevents).

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Plan masse de la ville nouvelle de Mourenx, par les architectes Coulon, Maneval et Douillet, 1959.

    Archives municipales, Mourenx : Permis de construire
  • Logements cadres SNPA, 1959.

    Archives municipales, Mourenx : PC 59.23
  • Logements cadres Aquitaine Chimie, par les architectes Maneval et Douillet, 1958.

    Archives municipales, Mourenx : PC 59.14
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine - Maison-Soulard Laetitia