Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison Chastrot

Dossier IA64002922 inclus dans Village de La Bastide-Clairence réalisé en 2018

Fiche

Appellations Maison Chastrot, Maison Marguiraut
Dénominations maison
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Adresse : Rue Notre-Dame
Cadastre : 1835 A 442 ; 2016 A 432

Cette maison correspond probablement à la maison "Chastre" citée en 1600 dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas. La tête de mur qui subsiste au sud témoigne d'une ancienne façade à pans de bois, qui peut correspondre à cette époque. La façade actuelle est, pour sa part, datable du 18e siècle par les matériaux utilisés et par les arcs segmentaires. Cette maison est citée en 1792, dans une des délibérations du corps de Ville, comme un cabaret dont le propriétaire aurait illégalement servi ses clients pendant une bénédiction.

Elle a été achetée par la commune en 1822, en même temps que la Maison Latxague, afin d'y installer le presbytère et ses dépendances. Elle est revendue peu après car elle apparaît en possession de la famille Saint-Germain dans la matrice du plan cadastral de 1835. La surélévation du troisième niveau et la modification des allèges des fenêtres du rez-de-chaussée, comme l'indique la nature différente des pierres employées, date peut-être de cette époque.

Des photographies des années 1960 montrent la façade encore enduite. Des remaniements ont été apportés à la fin des années 1990, concernant surtout l'organisation intérieure.

Période(s) Principale : 18e siècle
Secondaire : 1er quart 19e siècle

Cette maison est située au sud du village ; elle partage son androne au nord avec la Maison Pitène, et au sud avec l'ancien presbytère.

Son élévation principale à l'est, dépourvue d'enduit, laisse apparaître un appareillage irrégulier. Le rez-de-chaussée est ouvert par une porte centrale encadrée de deux fenêtres, en pierre de Bidache à linteaux en arc segmentaire. Le deuxième niveau est ouvert par deux fenêtres identiques. La tête de mur au sud est à ressauts à partir du deuxième niveau, sur un corbeau formé de trois quart-de-rond. Le troisième niveau, percé par une petite fenêtre centrale, est constitué de moellons d'une nature différente de la pierre employée sur le restant de la façade.

Murs calcaire pierre de taille
grès moellon
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
États conservations remanié
Techniques
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • P.V. contre Bernard Lafargue cabaretier à la maison Chastrot près de l'église, pour avoir retenu des gens chez lui pendant la bénédiction, 26 décembre 1792.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1D1
  • Achat par la commune de la maison Latxague pour l'établissement du presbytère et de la maison Chastrot et de leurs dépendances, 29 décembre 1822.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1D4
  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.