Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison Chantilly, actuellement mairie

Dossier IA40001596 réalisé en 2014
Appellations maison Chantilly
Dénominations maison, mairie
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Mugron
Adresse : place de Chantilly
Cadastre : 2014 AB 70

Cette demeure, autrefois à la tête d'un vaste domaine agricole, s'élève sur un terrain acquis en 1734 par Marc-Antoine Cavarré, curé de Nerbis et de Mugron, qui y fit bâtir deux ans plus tard la maison actuelle, connue par la suite sous le nom de "Chantilly". Après la mort de l'abbé Cavarré en 1746, le domaine fut acheté par Bernard Domenger "aîné", riche négociant en vins, époux en 1742 de Marguerite Lagarce. La propriété passa ensuite par succession à sa fille Marguerite-Thérèse (morte en 1786) et au mari et cousin germain de celle-ci, Bernard Domenger cadet (1752-1837), puis à leur fils unique Bernard-Roch (1785-1865), maire et conseiller général de Mugron, qui fit construire à ses frais, en 1865-1866, la nouvelle église du bourg en empiétant sur le jardin de la maison (réf. IA40001595). Son mariage avec Blanche d'Antin (1805-1899) étant demeuré stérile, le domaine passa au neveu et fils adoptif de Mme Domenger, le baron Louis d'Antin (1882-1964), qui céda en 1961 la maison et les terres alentour à la commune. Le parc devint alors jardin public et la demeure fut appropriée en mairie afin de remplacer la marie-halle édifiée sur la place Bastiat en 1882. Si les élévations extérieures n'ont subi que peu de transformations depuis l'époque de la construction (hormis des adjonctions de corps de bâtiment en rez-de-chaussée sur les côtés nord et sud), l'intérieur a été considérablement remanié et redécoré par les Domenger au XIXe siècle.

Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle
Dates 1736, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Cavarré Marc-Antoine,
Marc-Antoine Cavarré

Curé de Nerbis et de Mugron.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source
Personnalité : Domenger Bernard Roch Marie,
Bernard Roch Marie Domenger (1785 - 1865)

Né à Mugron (Landes) le 15 août 1785, mort dans la même ville le 14 avril 1865. Riche négociant en vins, principal propriétaire de Mugron, dont il fut le maire de 1834 à 1865 (après son beau-père le baron d'Antin) et le conseiller général de 1851 à 1864. Épouse à Mugron le 12 novembre 1832 Marie Hippolyte Blanche d'Antin (1805-1899), fille du baron Pierre Jean de Dieu d'Antin et de Marie-Victoire de Castelnau. Érige à ses frais la nouvelle église de Mugron (1865-1866).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre, attribution par source

Maison de notable bâtie sur un plan en U, composée d'un corps de logis rectangulaire en fond de cour, à trois niveaux d'élévation (l'inférieur à demi-enterré du côté ouest), et de deux ailes en retour d'équerre à deux niveaux. Deux autres ailes de dépendances, en L, prolongent le bâtiment vers l'est. L'édifice est entièrement construit en moellon enduit, avec chaînes d'angle et baies rectangulaires en pierre de taille (sans doute du calcaire de Mugron). La porte d'entrée occidentale du logis est précédée d'un auvent porté par deux colonnes toscanes et coiffé d'un demi-toit à l'impériale en ardoise. Sur la façade orientale, un escalier à deux volées convergentes et retours droits, garni d'une rampe en fer forgé, permet d'accéder à la porte principale au premier étage, protégée par un même demi-toit à l'impériale porté par des corbeaux.

Murs calcaire moellon enduit
calcaire pierre de taille
Toit tuile creuse, ardoise
Plans plan régulier en U
Étages 2 étages carrés
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe