Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison Aubiré

Dossier IA64002942 inclus dans Village de La Bastide-Clairence réalisé en 2018

Fiche

Appellations Maison Aubiré, Maison Aubiré de Haut, Maison Aubiré de Bas
Dénominations maison
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Adresse : Rue Notre-Dame
Cadastre : 1835 A 476 Divisée en deux parcelles. ; 1835 A 477 ; 2016 A 407 Divisée en deux parcelles. ; 2016 A 1087

Le nom de cette maison est cité en 1574 dans les archives de la confrérie de Saint-Nicolas. Le système d'encorbellement inciterait à dater sa gros-œuvre du 16e ou du 17e siècle.

Cette maison est constituée de deux parcelles portant le même nom, ces deux parcelles sont représentées sur le plan cadastral de 1835 selon une emprise plus réduite que l'actuelle. D'après la matrice, la partie sud a appartenu au tonnelier Baptiste Etcheverry, et en 1891, à Josepha Diu, veuve née Castagnet à Carresse. Quant à la partie nord, elle était la propriété de Marie Darritchon, puis du menuisier Jean-Baptiste Dattas en 1904.

Une modification a été effectuée depuis ce premier relevé cadastral dans la partie nord, avec la création d'une extension vers l'ouest, probablement dans la seconde moitié du 19e siècle.

Avant restauration, le couloir central était dallé de pierre, la pièce à vivre se situait à gauche côté sud. La partie ouest avec un sol en terre battue, était réservé au bétail. La maison a été acquise en 1967 par les propriétaires actuels, et a été remaniée. Deux garages qui ont été créés, l'élévation est, dont les pans de bois étaient détruits, a entièrement été reprise en béton.

Période(s) Principale : 16e siècle, 17e siècle , (?) , (détruit)
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle

Cette maison est située à l'ouest de la rue Notre-Dame. Elle est mitoyenne au sud avec la Maison Carresse, et partage son androne au nord avec la Maison Chinon.

Son élévation principale à l'est est asymétrique, abritée par le versant nord de toiture de la Maison Caresse. Elle réunit deux parties distinctes, séparées par une tête de mur formant aujourd'hui un refend. La partie sud est composée d'une travée, et la partie nord de deux travées. Le tout est divisé en trois niveaux. Le premier niveau est ouvert par deux larges ouvertures de garage en béton, de part et d'autre d'une porte à encadrement en pierre.

L'étage est en encorbellement entre les ressauts des têtes de mur à deux quart-de-rond. Le mur en béton est recouvert d'un placage de faux pans de bois, une planche découpée de courbes et contre-courbes décore l'emplacement de la sablière. Trois fenêtres ouvrent sur le premier étage où se situe l'habitation. Le troisième niveau est ouvert par une fenêtre similaire au niveau inférieur dans la partie sud, et par une petite fenêtre dans la partie nord.

Murs grès moellon enduit
béton parpaing de béton enduit
bois faux pan de bois
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Transcription faite vers 1700 du registre n°1 des archives de la confrérie de Saint-Nicolas, récapitulation faite par Garat (directeur de l'école libre des garçons), La Bastide-Clairence, 1947.

  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.