Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, anciennes mairie-écoles

Dossier IA33005910 inclus dans Ville réalisé en 2012

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées portail, cour
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Pauillac
Adresse Commune : Pauillac
Adresse : 35 rue Ferdinand-Buisson
Cadastre : 2012 AW 28 ; 1825 D1 89

Un bâtiment figure à cet emplacement sur le plan cadastral de 1825. Sur un plan du milieu du 19e siècle, il appartient à M. Grenier.

En 1861, la maison a été acquise par le curé Gabriel Joseph Gachet. Il la donne à la commune en échange du bâtiment situé dans la même rue et qui abritait la mairie depuis son acquisition par la commune en 1838.

Le transfert de la mairie dans la maison Grenier entièrement réparée et en parfait état se déroule le 20 août 1861. La mairie demeure à cet endroit jusqu'à la construction de l'hôtel de Ville sur les quais entre 1870 et 1873.

Un plan réalisé à l'occasion du don de la maison par le curé Gachet indique la distribution intérieure.

Période(s) Principale : 1ère moitié 19e siècle

Rez-de-chaussée dénaturé. Allèges avec tables décoratives en renfoncement. Tables décoratives avec losanges au-dessus des fenêtres, surmontées de corniches. Garde-corps en ferronnerie. Corniche moulurée avec cordon de perles et d'olives. Tour polygonale sur la façade postérieure. Pierres d'attente.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages 2 étages carrés
Couvertures toit à longs pans
toit polygonal
Techniques sculpture
Représentations losange perle

Estuaire

TRAVEE 3
FORBAIE arc plein-cintre (porte) ; corniche (fenêtre) ; plate-bande (fenêtre)
POSRUE en alignement
POSPARC sur rue ; parcelle d'angle
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Documentation

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1825-1839, Délibération concernant l'acquisition de la maison dite le Couvent pour y établir la mairie, 11 février 1838.

    Depuis de longues années, la commune tient à loyer une maison extraordinairement resserrée dont la distribution intérieure ne permet la possibilité que d'établir qu'un seul bureau qui sert à la fois de secrétariat, de cabinet pour le maire et de bureau pour le commissaire de police ; une salle existe à l'étage mais elle est occupée pour les auditions de M. le juge de paix, qui à son tour est obligé de déloger et de tenir ses audiences dans le bureau commun lorsqu’il y a réunion du conseil municipal ; une maison assez vaste située dans la rue St Martin est en vente et pourrait convenir pour l'établissement de l'hôtel de la mairie ; maison qui a appartenu au nommé Barrière dit Lily (?) qui la vendit à Mme Machet (?) pour l'établissement d'un pensionnat de jeunes demoiselles.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1839-1848, Achat par la commune à la maison de commerce Machever Compagnie d'une maison avec jardin rue St Martin servant actuellement de mairie, 8 mai 1845.

    Par acte notarié du 14 novembre 1838 (Me Roux, notaire à Pauillac).

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1861-1879, Don de Gabriel Gachet à la commune d'une maison avec cour, hangar, latrines et autres dépendances, le tout en un tenant situé rue Saint-Martin à la charge de la commune de ne pas changer de destination qui sert en ce moment d'école de garçons tenue par les frères de l'Ecole Chrétienne, acte du 4 novembre 1862 passé devant Me Dubosq, notaire à Pauillac ; donation acceptée.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1861-1879, Immeuble Saint-Martin, 17 août 1878.

    Le 28 octobre 1861, acte passé devant Me Dubosq, notaire à Pauillac : le curé Gachet échange avec la commune une maison située à l'angle sud-est de la rue St Martin et de la place qui a pris depuis le nom de place St Gabriel contre un autre immeuble bordant la même rue et placé entre les propriétés de la veuve St Jean et de la veuve Chanove, immeuble appartenant depuis longtemps à la ville ; le 4 novembre 1862, maison donnée définitivement à la commune à condition qu'elle serve à perpétuité d'école gratuite de garçons tenue par les Frères de la Doctrine Chrétienne ; projet également de fonder un hôpital.

Références documentaires

Documents figurés
  • Plans et documentation sur la commune de Pauillac, 19e-20e siècles.

    Archives municipales, Pauillac : non coté, boîte Plans
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire