Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, ancienne perception et actuelle maison du vin

Dossier IA33003142 réalisé en 2010

Fiche

Destinations maison du vin
Parties constituantes non étudiées chai, mur de clôture
Dénominations maison, perception
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Margaux
Adresse : place de La Trémoille
Cadastre : 1826 D 2, 3 ; 2008 AE 39, 40

La maison, constituée de deux édifices réunis, est construite dans le 4e quart du 19e siècle.

Une construction nouvelle est mentionnée dans les matrices cadastrales en 1880 correspondant à la partie orientale qui abritait un magasin. Cette dernière a en effet abrité une perception.

La partie occidentale est vraisemblablement construite en 1886, remplaçant une maison détruite avant 1885.

Les deux entités sont réunies en 1993 et accueillent la maison du vin. Les ouvertures ont été remaniées et un porche avec fronton triangulaire plaqué sur la façade principale.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle

Construite en pierre de taille de calcaire, l'actuelle maison du vin réunit deux maisons distinctes, dont les ouvertures ont subi de nombreuses modifications pour unifier la façade principale.

Elle se compose aujourd'hui de 7 travées, la travée centrale étant uniquement percée au rez-de-chaussée d'une porte sur laquelle un porche à fronton triangulaire a été ajouté.

Le niveau de rez-de-chaussée est traité en bossage plat continu et séparé de l'étage carré par un bandeau médian. A l'étage, les baies sont ornées de chambranles à crossettes et dotées d'allèges ornées de tables rectangulaires en pointe de diamant. L'ensemble est couronné d'une corniche à denticules.

La façade postérieure est dotée d'un fronton triangulaire percé d'un oculus.

Un bâtiment de dépendance, probablement un chai, est situé à l'arrière de la maison, dans la cour : il présente un appareillage soigné de petits moellons encadrés par des chaînes d'angles et une jambe harpées en pierre de taille. On retrouve ce traitement soigné dans le muret séparant la cour de la route.

Murs calcaire
bossage
pierre de taille
moellon
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
Typologies AB2
États conservations remanié, état moyen
Techniques sculpture
Représentations pointe de diamant

Estuaire

TRAVEE 7
FORBAIE plate-bande (porte) ; plate-bande (fenêtre) ; crossettes (fenêtre)
POSRUE perpendiculaire
POSPARC sur rue
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire