Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison, ancien Château Les Pargaux

Dossier IA33007103 réalisé en 2012

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • grange
    • pigeonnier
    • cour
    • puits
    • chai

Dossiers de synthèse

Appellations Château Les Pargaux
Parties constituantes non étudiées grange, pigeonnier, cour, puits, chai
Dénominations maison, demeure
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Saint-Vivien-de-Médoc
Adresse Commune : Talais
Lieu-dit : les Pargaux
Adresse : 11 route des Pargaux
Cadastre : 1833 C1 265 ; 2011 C1 593

Un bâtiment figure à cet emplacement sur le plan cadastral de 1833. Selon le registre des augmentations/diminutions de la matrice cadastrale, cette maison est convertie en bâtiment rural en 1872. Le bâtiment est très certainement détruit puisque, selon la même source, une maison est construite sur la même parcelle en 1878, complétée d'une remise en 1882 ; il est alors probable que le pigeonnier, au même titre que les dépendances, date de cette époque.

Selon une carte postale du début du 20e siècle, la demeure dite Château Les Pargaux est à étage carré, bâtie en pierre de taille et couverte d'un toit à croupes. La façade principale donnant sur un parc est scandée de cinq travées, la travée centrale formant ressaut et sommée d'un fronton cintré percé d'un oculus. Les baies sont en arc segmentaire. L'architecture est soulignée par un bandeau médian, des pilastres d'angle et d'une corniche à modillons qui se poursuit sur les élévations latérales. Une remise est située en fond de cour.

A la suite des bombardements en 1945, la demeure est entièrement démolie ; la maison actuelle est alors reconstruite sur le même emplacement dans les années 1950.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : milieu 20e siècle

La construction actuelle, construite en pierre de taille, est en rez-de-chaussée. La façade est percée de cinq ouvertures. La porte au centre est traitée en ressaut et surmontée d'un fronton triangulaire avec un oculus aveugle. La façade est ornée d'un bandeau, de tables décoratives et d'une génoise. A l'arrière du bâtiment se trouvent des dépendances en brique et pierre ainsi qu'un pigeonnier.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
Typologies IA4
Techniques sculpture
Représentations fronton

Estuaire

TRAVEE 4
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre)
POSRUE en alignement
POSPARC en retrait
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer