Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lotissement concerté Vigny

Dossier IA64002452 réalisé en 2012

Fiche

Dossiers de synthèse

Voir

Appellations dit Vigny
Dénominations lotissement concerté
Aire d'étude et canton Bassin de Lacq
Adresse Commune : Mourenx
Cadastre : 2015 AV 1-350
Précisions

Tout en étant architecte-urbaniste en chef de la ville nouvelle de Mourenx, Jean-Benjamin Maneval s'attèle à concevoir un des lotissements dédiés aux contremaîtres et aux cadres des usines du complexe de Lacq. Autorisé en février 1958, l'implantation du lotissement est dessiné au plan d'ensemble de juillet 1958 sous la dénomination I.O.1 et I.O.2, abréviations signifiant "Individuels Ouest". Il s'agit du premier lotissement de la ville mis en construction. Il est achevé en septembre 1959.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1958, daté par source
1959, daté par source
Auteur(s) Auteur : Maneval Jean-Benjamin,
Jean-Benjamin Maneval (1923 - 1986)

Architecte à Pau, Jean-Benjamin Maneval est choisi par le Ministère de la Reconstruction pour piloter l'urbanisation du bassin industriel de Lacq dans les Pyrénées-Atlantiques. Il sera ainsi notamment à l'origine de la conception de la ville nouvelle de Mourenx construite entre 1957 et 1965 pour loger le personnel des usines. De ces premières relations avec les ingénieurs chimistes du bassin de Lacq, Maneval en retirera un savoir-faire particulier dans l'usage du plastique et sera surtout connu par la suite pour la mise au point d'une maison entièrement conçue dans ce nouveau matériau à la fin des années 1960 : "la bulle six coques".


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte urbaniste, attribution par source

Le lotissement Vigny est situé au nord-ouest de la ville de Mourenx ; il tient son appellation de la rue Alfred de Vigny et de l'allée du même nom qui le desservent. Initialement, le programme devait comprendre 100 logements répartis en deux unités : la première, au nord, avec 46 habitations ; la seconde, au sud, avec 54 habitations. Rectifié à 93 logements au total, le projet comporte finalement 14 F4 de 59,26 m2, 68 F5 de 69.96 m2 et 11 F6 de 83,20 m2.

Les logements s'organisent en maisons en bande, fractionnées en fragments de 2 à 6 maisons accolées, parallèles aux voies de circulation. Chaque maison est construite en béton selon un plan rectangulaire et couverte d'un toit à longs pans en tuiles creuses. La majorité de ces habitations ont été remaniées suite à l'accession à la propriété.

Murs béton parpaing de béton enduit
Toit tuile creuse
Plans plan rectangulaire régulier
Couvrements
Couvertures toit à longs pans
États conservations remanié

Maisons très remaniées.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Plan d'ensemble de la ville nouvelle de Mourenx, par Jean-Benjamin Maneval, René-André Coulon et Philippe Douillet, 1958.

    Archives municipales, Mourenx : PC 60.1
  • Plan masse de la ville nouvelle de Mourenx, par les architectes Coulon, Maneval et Douillet, 1959.

    Archives municipales, Mourenx : Permis de construire
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine - Maison-Soulard Laetitia