Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Lotissement concerté du Paloumé

Dossier IA64002436 réalisé en 2012

Fiche

Dossiers de synthèse

Voir

Appellations dit du Paloumé
Parties constituantes non étudiées jardin
Dénominations lotissement concerté
Aire d'étude et canton Bassin de Lacq
Adresse Commune : Mourenx
Cadastre : 2015 AO 83 à 144 Les maisons individuelles correspondent aux lots n° 83 à 103 et 139 à 143.
Précisions

Le lotissement du Paloumé est créé pour loger les cadres de l'usine Péchiney de Noguères. Autorisé dès 1959, le projet est suivi indépendamment de l'érection de la ville, directement par le service des travaux neufs et de l'électricité (S.T.N.E.) de Péchiney et délégué à la Société immobilière Alpes Provence. L'architecte Raymond Gravereaux conçoit un bâtiment collectif appelé "maison d'hôtes de passage", 13 maisons individuelles puis une extension nord de sept maisons, toutes achevées en 1960. L'attribution des maisons se divise ainsi : une maison pour le directeur, une maison pour chacun des deux sous-directeurs et le reste pour les ingénieurs. Aujourd'hui, le lotissement compte 24 maisons individuelles suite à la construction de quatre maisons postérieurement aux années 1960.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1959, daté par source
Auteur(s) Auteur : Gravereaux Raymond, architecte, attribution par source

Le lotissement du Paloumé s'étend sur 58 900 m2 , sur une colline au sud de la ville nouvelle de Mourenx, à l'ouest de la départementale n°9. Il s'articule autour d'une voie de circulation formant un huit et est desservi par deux voies, l'une au nord, et l'autre au sud. La particularité du lotissement est d'offrir une libre circulation entre les maisons, celles-ci étant disséminées sur la colline, sans clôture construite ou végétale. Chaque maison conçue par l'architecte Raymond Gravereaux associe deux blocs avec toit à un pan. Elles sont toutes construites en parpaings creux, tandis que les planchers, balcons et escaliers sont en béton armé. Le toit est en aluminium "Couvral". Les façades sont recouvertes d'un enduit à la chaux hydraulique. Il existe cinq types de maisons qui diffèrent selon le nombre et l'agencement des pièces. Dédiés aux ingénieurs, les types dénommés par l'architecte I 1/6 A, B ou C comptent trois chambres. Le type I 1/7 possède une chambre en plus. Pour le directeurs et les sous directeurs, chaque maison offre une salle de jeux en plus et un cabinet de toilette supplémentaire (type I 1/7 D ou SD).

Murs béton parpaing de béton
béton béton armé
Toit métal en couverture (?)
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré
Couvrements
Couvertures toit à longs pans inversés
toit à un pan
Jardins pièce de gazon
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Maisons pour les cadres de Péchiney, 1959.

    Archives municipales, Mourenx : PC 59.8
  • Maisons pour les cadres de Péchiney, 1960.

    Archives municipales, Mourenx
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine - Maison-Soulard Laetitia