Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Logements d'ouvriers dépendant de Château Beychevelle

Dossier IA33004812 inclus dans Château Beychevelle réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Genre d'ouvrier
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Pauillac
Adresse Commune : Saint-Julien-Beychevelle
Lieu-dit : Beychevelle
Cadastre : 1825 D2 472 à 480 ; 2011 C3 274

Sur le plan cadastral de 1825, au lieu-dit "Pelouse de Béchevelle", figure un alignement correspondant certainement à plusieurs logements d'ouvriers et situé au même emplacement que l'aile disposée du sud au nord.

D'après les matrices cadastrales, Guestier Fils fait construire 4 maisons en 1868 puis à nouveau une maison en 1870 sur la parcelle 471. Cela correspondrait à la construction de la seconde aile de logis (disposée est-ouest), qui aurait donné lieu au remaniement des logis déjà existants, afin d'harmoniser l'ensemble.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle

Les bâtiments sont composés de deux alignements en rez-de-chaussée disposés perpendiculairement.

Le premier, composé de huit logements, présente ses façades à l'est. Chaque unité d'habitation s'ouvre par une porte surmontée d'un décrochement de toiture et d'une fenêtre. Au-dessus de chaque porte est inscrite une lettre formant les mots AMOR DIUS. Les encadrements de baies sont en pierres de taille harpées. L'autre aile est composée de 4 logis, sur le même modèle, et présente ses façades au nord. On retrouve également des lettres formant le mot FIAT.

Murs calcaire
enduit
moellon
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire