Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les moulins de Jau-Dignac et Loirac

Dossier IA33004317 réalisé en 2012

Fiche

Voir

Aires d'études Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Dénominations moulin
Adresse Commune : Jau-Dignac-et-Loirac

Sur la carte de Masse de 1708 apparaissent les moulins de Goulée, de la Tour et de Jau ; ils sont également visibles sur la carte de Desmarais de 1759. Le moulin de Jau apparait à proximité de l'église, sur un plan de 1770. Sur la carte de Belleyme, levée entre 1761 et 1774, apparaissent cinq moulins à vent : moulin du Broustera, moulin de Semensan, moulin des Poulards, moulin de Noaillac et moulin de Goulée. Les moulins de la Tour et de Jau ont été démolis très certainement entre 1770 et 1774.

Sur le plan cadastral de 1833, le moulin de Semensan n'est plus indiqué. Les trois autres sont encore présents, accompagnés de trois nouveaux moulins : celui des Avens, du Moulin Neuf, localisé entre la Hourcade et Noaillac, et de Dignac.

D’après les relevés des augmentations/diminutions des matrices cadastrales, le moulin du Broustera est démoli en 1870, celui de Dignac en 1871 et celui des Avens en 1878. Ce dernier est toutefois signalé sur l’Atlas de la Gironde, publié en 1888. Le moulin de Noaillac est détruit dans la seconde moitié du 19e siècle, remplacé par les bâtiments du château Noaillac ; une partie des pierres serviront d'ailleurs à la construction du mur délimitant l'ouest de la propriété.

Ne subsiste aujourd’hui que le moulin des Poulards, restauré dans les années 2000.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle

Sur les 9 moulins repérés dans les archives ou sur les cartes anciennes, seul subsiste celui des Poulards, situé au sud du bourg du Centre, au lieu-dit Camhaut.

Il s'agit d'un moulin-tour de plan circulaire dont les parties hautes ont été restaurées.

Décompte des œuvres repéré 9
étudié 1

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte du 9e quarré de la généralle de Médoc. Dessin, encre, couleur, papier, par Claude Masse (géographe), 1708 [IGN, non coté].

    IGN (Institut national de l'information géographique et forestière)
  • Carte de l’embouchure de la Garonne jusqu’au bec d’Embesse. Dessin, encre et aquarelle, par Desmarais, 1759.

    Archives nationales, Paris : F 14 10059/1/
  • Carte géométrique de la Guyenne dite Carte de Belleyme, feuille n°6, levés vers 1763-1764, éch. 1/43200 env.

  • Plan cadastral napoléonien, 1833.

    sections B, C, D Archives départementales de la Gironde : 3 P 208
  • Atlas du Département de la Gironde, 22 planches, 67,5 x 93 cm à l'échelle de 1/40 000, 1888.

    feuille 2 Archives départementales de la Gironde : 1 Fi 1046
  • Tènement d’une partie de la paroisse de Jau. Dessin à la plume, 1770.

    Archives départementales de la Gironde : 2 Fi 835
Bibliographie
  • LEE Nathaniel Armitage. Quand le Médoc avait des ailes : un inventaire de ses anciens moulins à vent. [s.l.] : A4PM, 2018.

    p. 97
  • MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc, 2018 (Hors-série de la revue Les cahiers méduliens).

    p. 84
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer