Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les marais et aménagements hydrauliques de la commune d'Anglade

Dossier IA33006383 réalisé en 2011

Fiche

Œuvres contenues

Précision dénomination marais
Parties constituantes non étudiées vanne
Dénominations canal, chenal
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Saint-Ciers-sur-Gironde
Adresse Commune : Anglade

Les marais d´Anglade sont asséchés au 17e siècle par le duc de Saint-Simon. Sur la carte de Masse de 1723-1724, ils se nomment Marais de la Vergne, localisés au nord-ouest de la paroisse, et Petits Marais desséchés de Blaye, situés au sud-est. Sont indiqués également l´écluse du Petit Marais de Blaye, la digue soutenant les eaux du marais de la Vergne et le canal du Fréneau. La carte de Belleyme levée entre 1761 et 1774 indique les noms des unités d´exploitation aux noms caractéristiques. Sur le plan cadastral de 1828, les marais de la Vergne sont composés du Canal Intérieur et les Petits Marais de Blaye du Canal Saint-Georges, marquant la limite avec la commune de Braud-et-Saint-Louis, et du canal de Ceinture bordant la voie de communication d´Anglade à Blaye. Peu de bâtiments y sont alors implantées. Les constructions nouvelles ont été rares dans ce secteur au cours du 19e siècle, et la plupart sont aujourd'hui à l'abandon. Les ouvrages hydrauliques ont, en revanche, été modernisés en béton dans la seconde moitié du 20e siècle.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle

Les marais d'Anglade sont composés des marais de la Vergne au nord-est de la commune et des Petits marais de Blaye à l´ouest. Les marais de la Vergne sont drainés par le canal des Sables et le Petit canal des Demiers. Les Petits marais de Blaye sont parcourus par le canal Saint-Georges et le canal des Portes Romaines, marquant la limite communale avec Saint-Androny, et par le canal des Quinze Pieds. Outre les canaux et chenaux d´irrigation, les aménagements hydrauliques sont composés d´une vanne aux Portes Romaines, de portes à flots et de ponts, ouvrages bâtis en béton.

Peu de bâtiments se trouvent dans ces marais : seuls une ferme, deux maisons ruinées et quelques cabanes ou abris y ont été repérés.

Murs béton
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte des limites de Saintonge et de Guyenne, par Claude Masse, 1724.

    Bibliothèque municipale, Bordeaux : Fonds Delpit
  • Carte de Belleyme. Par Belleyme Pierre, 1723-1724 [Archives départementales de la Gironde, 2 Fi 1490].

  • Plan cadastral napoléonien, 1828.

    Archives départementales de la Gironde : 3 P 006
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer