Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les maisons et les fermes de Bayon-sur-Gironde

Dossier IA33008744 réalisé en 2015

Fiche

Voir

Aires d'études Estuaire de la Gironde (rive droite)
Dénominations maison, ferme
Adresse Commune : Bayon-sur-Gironde

Certains éléments de construction datant de l'Ancien Régime sont conservés, à l'état de vestiges ou de ruines. D'anciennes cheminées ont ainsi été recensés dans des bâtiments détruits.

Une maison présente un mur pignon et des ouvertures chanfreinées qui pourraient remonter au 16e ou au 17e siècle.

Des arcs segmentaires de fenêtres formant ressaut dans la corniche moulurée pourraient correspondre à une mise en œuvre du 4e quart du 18e siècle, même si les bâtiments ont été remaniés au cours du 19e siècle.

Deux maisons portent une date : 1786 et 1804.

Les augmentations et diminutions du cadastre indiquent une phase de reconstruction importante dans les années 1840. La seconde moitié du 19e siècle a également été particulièrement dynamique en matière de construction, avec l'utilisation des pierres extraites des carrières de la commune, ou des carrières des communes voisines de Gauriac et de Bourg.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

113 maisons, dont 17 étudiées et 96 repérées. Une ferme, dépendant du domaine de La Croix Millorit.

Les maisons sont construites majoritairement en pierre de taille (92), parfois en moellon (31). La plupart sont à étage (79 ont un étage, 3 maisons sont dotées de 2 étages). Les maisons en rez-de-chaussée sont au nombre de 45. Dans 14 cas, on trouve également un comble à surcroît.

On distingue plusieurs typologies : des alignements de logis avec dépendances disposés souvent perpendiculairement à la voie et donnant sur une cour ; ils peuvent aussi être disposés en alignement, sur rue ; la petite unité d'habitation en rez-de-chaussée ; des maisons à étage et façade à travées avec bandeaux et corniches moulurés.

Plusieurs unités d'habitation peuvent être construites en alignement, sous un même volume de toiture.

Quelques maisons se distinguent par leur fonction : maison de meunier (à proximité du moulin ou avec un four à pain), maison de vigneron (avec un chai), maison abritant un commerce (poste), maison de maître (prenant parfois l'appellation de château) commandant un domaine viticole, et donc accompagnée de divers bâtiments de dépendance.

Décompte des œuvres repérées 96
étudiées 17
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire