Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les maisons et fermes de Saint-Yzans-de-Médoc

Dossier IA33006526 réalisé en 2013

Fiche

Aires d'études Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Dénominations maison, ferme
Adresse Commune : Saint-Yzans-de-Médoc

La datation des maisons a pu être précisée, dans certains cas, par les informations fournies par les augmentations et diminutions des matrices cadastrales. On remarque que l'usage du moellon enduit ne correspond pas obligatoirement à une construction de la fin du 18e ou du début du 19e siècle. Il peut s'agir de maisons édifiées dans la 2e moitié du 19e siècle. En revanche, les façades en pierre de taille indiquent plutôt une construction ou un remaniement de la seconde moitié du 19e siècle. C'est cette période qui est la plus représentée, témoignant d'une prospérité issue de l'agriculture et de la viticulture.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

72 maisons et 2 fermes ont été repérées ; 7 ont été sélectionnées.

On dénombre une majorité de maisons à étage (44) ; 33 sont en rez-de-chaussée ou présentent une partie en rez-de-chaussée ; 23 sont dotées d'un comble à surcroît.

Les maisons du village, notamment celles alignées sur les rues principales, se distinguent par leur gabarit et leur façade en pierre de taille au décor soigné : bandeaux médians, bandeaux formés par les appuis des fenêtres de l'étage, pilastres d’angle et corniches moulurées à modillons ou denticules. Les façades latérales, souvent en moellon, présentent des rangs de génoise. Une maison se distingue par son décor de têtes sculptées (rue de Rigon).

Les toitures sont généralement en tuile creuse à croupes ; certaines (3) sont en ardoise. On remarque également des pans de toiture asymétriques ménageant un espace de dépendance, en appentis à l'arrière des maisons (chais).

Quelques maisons, plus modestes, ne sont composées que d'une ou deux travées en façade. Certaines sont dotées d'un comble à surcroît, espace de stockage devenu parfois habitable.

Des maisons sont situées perpendiculairement à la voie et en alignement avec d'autres logis ou dépendances.

La majorité des maisons sont accompagnées de cours, de bâtiments de dépendance (viticoles et agricoles), et de puits. Deux fermes ont été repérées : un bâtiment en ruine près de Loudenne et la ferme dépendant de ce domaine.

De nombreuses constructions ont été remaniées (ouvertures, enduits) ; les dépendances sont généralement en mauvais état.

Décompte des œuvres bâti INSEE 231
repérées 74
étudiées 7
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer