Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les chais et cuviers d'Arcins

Dossier IA33002889 réalisé en 2010

Fiche

Voir

Aires d'études Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Dénominations chai, remise
Adresse Commune : Arcins
Cadastre : 1826 ; 2009

Quelques exemples de modestes chais-remises associés à des logis, tel celui situé 10 rue du Gay ou ceux de l'Allée des Chasseurs, sont les témoins d'une viticulture paysanne. Ils sont datables, pour les plus anciens, de la première moitié ou du milieu du 19e siècle. Cependant, la plupart des chais ont été construits au cours de la seconde moitié du 19e siècle, au moment de la restructuration et de la modernisation des domaines viticoles, à l'exemple de celui du château La Tour du Roc.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

La taille des chais varie en fonction de l'importance du domaine viticole auquel ils sont rattachés. Les petits chais paysans, destinés à vinifier la vendange et à conserver quelques tonneaux, servaient également à remiser le matériel agricole. Hormis quelques exemples en pierre de taille, la plupart des chais et remises sont construits en moellon avec de la pierre de taille pour l´encadrement des baies et les chaînages d´angle. Les percements sont des portes, des baies de décharge ou de petites baies d'aération pour les chais à barriques. Leur toit est à longs pans en tuile creuse.

Toits tuile creuse
Murs calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Décompte des œuvres repérés 18
étudié 1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Bordes Caroline