Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Maison Chantilly, actuellement mairie

Le mobilier de la maison Chantilly, actuellement mairie

Dossier IM40005993 réalisé en 2014

Fiche

Parties constituantes non étudiées armoire-bibliothèque, tableau
Aire d'étude et canton Mugron
Localisation Commune : Mugron

Il ne reste actuellement aucun vestige de l'ameublement d'origine de la maison Chantilly au temps de l'abbé Cavaré. L'essentiel des décors date de la seconde moitié du XIXe siècle et du XXe siècle, à l'époque où la demeure était la propriété des Domenger puis des D'Antin. Quelques éléments mobiliers de l'ancienne mairie-halle de 1882 (actuelle salle des fêtes et cinéma sur la place Frédéric-Bastiat) sont venus s'ajouter à l'ensemble existant après 1961. Un tableau de Marie-Anne Camax-Zoegger, Les Cygnes, copié d'après Gaston de La Touche, déposé par l'État à l'ancienne mairie en 1904 (Archives nationales, cote F/21/4285), n'a pu être retrouvé lors de l'enquête de 2014.

Auteur(s) Auteur : Camax-Zoegger Marie-Anne,
Marie-Anne Camax-Zoegger , né(e) Zoegger (1881 - 1952)

Peintre, née et morte à Paris ; fille du sculpteur alsacien Antoine Zoegger ; élève de Ferdinand Humbert à l’École des beaux-arts de Paris ; épouse Alfred Camax en 1910 ; fonde en 1930 la Société des Femmes Artistes Modernes, dont elle devient présidente ; nommée chevalier (1932) puis officier (1951) de la Légion d'honneur.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, attribution par source
Auteur de la source figurée : La Touche Gaston de,
Gaston de La Touche (1854 - 1913)

Peintre,sculpteur et graveur ; né le 24 octobre 1854 à Saint-Cloud, mort le 12 juillet 1913 à Paris ; sociétaire du Salon des artistes français en 1883 ; nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1900, promu officier en 1909.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre

Annexes

  • Liste des oeuvres disparues

    Tableau : Les Cygnes. Copie par Marie-Anne Camax-Zoegger (1881-1952) d'un tableau de Gaston de La Touche (1854-1913), déposée par l'État à la mairie de Mugron en 1904 (Archives nationales, Cote F/21/4285, dossier 62). L'œuvre copiée pourrait être Les Amants et les cygnes, dit aussi Promenade d'automne (1886), ou bien Lac de cygnes (1893) ; mais, les cygnes étant un sujet de prédilection de La Touche, il peut aussi s'agir d'une autre toile non identifiée.

  • Liste des oeuvres non étudiées

    Armoire-bibliothèque. [bureau] (ill. 20154000132NUC2A et 20154000133NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Bois feuillu.

    Deux corps superposés, avec partie centrale (trois travées) en légère saillie ; corps inférieur à sept battants pleins (panneaux à moulures chantournées), corps supérieur à sept battants ajourés à grillage ; corniche dissimulée par un faux plafond.

    h = 315 (corps inférieur : h = 88 ; corps supérieur : h = 227) ; la = 435.

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe