Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Vincent-Diacre

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Vincent-Diacre

Dossier IM40005370 réalisé en 2013

Fiche

Parties constituantes non étudiées tableau commémoratif des morts, autel, tabernacle, confessionnal, bénitier, clôture de choeur, fausse-stalle de célébrant, banc de choeur, lustre d'église, luminaire d'applique d'église, chandelier d'autel, croix d'autel, pupitre d'autel, sonnette d'autel, ciboire, thabor, seau à eau bénite, navette à encens, chemin de croix, croix, baiser de paix, chandelier d'église, conopée, tour d'autel, drap mortuaire, chape, ornement, dalmatique, statue, peinture monumentale, livre
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Localisation Commune : Vicq-d'Auribat
Lieu-dit :

Le mobilier de l'église de Vicq-d'Auribat est peu documenté. Seule la monographie paroissiale du curé Candelier (1888) en mentionne succinctement les éléments principaux. Le premier d'entre eux est le maître-autel de marbre polychrome, dit "de style Renaissance" par l'abbé, en réalité une production de la fin du XVIIIe siècle dans la lignée des sculpteurs avignonnais Mazzetti. Ce meuble est actuellement la seule pièce mobilière d'Ancien Régime conservée dans l'église, le seul autre élément ancien étant un mécanisme d'horloge en fer forgé déposé à la mairie du bourg. Le reste du mobilier n'est pas antérieur au début du XIXe siècle (autel-retable de la Vierge) et surtout à la seconde moitié du même siècle. Des deux cloches fondues en 1853 par le Dacquois F.-D. Delestan, l'une a été refondue dès 1925 par le Tarbais A. Darricau. La vitrerie de l'église, non signée, pourrait revenir au verrier palois J.-P. Mauméjean et dater de la campagne de restauration réalisée sous le ministère du curé Cabiro (1854-1878). Les objets cultuels, tous des XIXe et XXe siècles à l'exception d'un crucifix en ivoire peut-être fin XVIIIe et d'une boîte en argent parisienne de 1784-1789, sont l’œuvre d'orfèvres parisiens (J.-G.-A. Bompart, J.-B.-A. Martin, J. Brigaud, Demarquet frères) et lyonnais (Villard et Fabre, H. Nesme). Depuis le début des années 1960, l'ensemble mobilier a connu quelques adjonctions (stalles par le menuisier J. Castaing dit Planté) et destructions (la chaire à prêcher, brûlée par un desservant dans la décennie 1970).

Auteur(s) Auteur : Nesme Henry,
Henry Nesme (1856 - 1935)

Orfèvre à Lyon, associé avec Charles-Frédéric Berger de 1889 à 1924.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur : Mame, imprimeur-éditeur, signature
Auteur : Desclée, Lefebvre et Compagnie,
Desclée, Lefebvre et Compagnie

Desclée, Lefebvre et Compagnie, imprimeurs-éditeurs à Tournai.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
imprimeur-éditeur, signature
Auteur : Giscard,
Giscard

Manufacture de sculptures en terre cuite et plâtre, fondée à Toulouse par Jean-Baptiste Giscard (1818-1906), auquel succédèrent, de père en fils, Bernard (1851-1926), Henri (1895-1985) et Joseph (1931-2005).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de statues, attribution par analyse stylistique
Auteur : Castaing Jean, dit(e) Planté,
Jean Castaing , dit(e) Planté (1906 - 1992)

Menuisier né à Onard (Landes), formé à Bordeaux et installé à Dax. Son pseudonyme, Planté, provient du nom de sa maison natale, "A Planté" (comm. Christian Labeyrie, avril 2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
menuisier, sculpteur

Annexes

  • Liste des oeuvres non étudiées

    Ensemble de 2 tableaux commémoratifs des morts (des guerres de 1914-1918 et 1939-1945) [vaisseau central]

    Vers 1920, vers 1945. Marbre gris.

    Plaques rectangulaires verticales ; inscriptions gravées.

    Autel [chœur]

    Vers 1970-1980. Bois.

    Autel table sur degré marqueté.

    Tabernacle [sacristie]

    Limite 19de s.-20e s. Marbre gris, bois peint.

    Décor gravé et doré : croix, rinceaux.

    h = 55 ; la = 24.

    Confessionnal [collatéral nord (en 1991)]

    Limite 19e s.-20e s. Chêne teinté.

    Style néogothique. Trois loges sur plan rectangulaire ; battant de la loge centrale à claire-voie ; loges latérales à agenouilloir, accotoir et guichet à jalousie. Décor : gâbles, motifs végétaux ajourés (claire-voie du battant central).

    Dimensions approximatives : h = 210 ; la = 170.

    [Confessionnal repéré en 1991, supprimé avant 2013.]

    Bénitier [porche] (ill. 20134000280NUC2A)

    19e s. et 20e s. Pierre, béton.

    Vasque ovale en pierre, à bord saillant, fixée sur un pied cylindrique et une base carrée en béton.

    h = 130 ; la = 62 (vasque).

    Clôture de chœur [devant la façade occidentale de l'église] (ill. 20134000233NUC2A, 20134000234NUC2A, 20134000280NUC2A)

    1ère moitié 19e s. (?). Fer forgé et peint (noir).

    Clôture à fers carrés (montants) et courbés (volutes, cercles) assemblés par des bagues carrées.

    État : clôture déposée, morcelée et remployée en garde-corps à l'extérieur de l'église, devant la façade occidentale.

    Ensemble siège de célébrant (fausse stalle) et banc de chœur [chœur] (ill. 20134000306NUC2A)

    Vers 1960-1970. Jean CASTAING dit PLANTÉ, menuisier. Chêne.

    Siège à trois places, celle du centre (réservé au célébrant principal) à dossier surélevé ; accotoirs sur support en demi-lune sculpté de feuilles en bas relief. Banc de chœur assorti.

    Dimensions approximatives du siège de célébrant : h = 170 ; la = 190.

    [Jean Castaing dit Planté (1906-1992) est aussi l'auteur des deux autels latéraux de l'église voisine d'Onard, dans le même canton (réf. IM40005084).]

    Ensemble de 3 lustres d’église [chœur, collatéral nord]

    Limite 19e s.-20e s. Bronze et laiton dorés.

    Lustres à deux couronnes de lumière superposées (respectivement de douze et six lumières).

    État : électrifié.

    Paire de luminaires d'applique d’église [collatéral nord, autel de la Vierge]

    Limite 19e s.-20e s. Bronze doré.

    Girandoles à trois lumières (bobèche et binet) ; décor fondu et découpé : végétaux stylisés, oiseaux.

    État : électrifié.

    Ensemble de 3 canons d'autel [sacristie] (ill. 20134002945NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Chromolithographie, bois doré.

    h = 53.

    Ensemble de 4 chandeliers d'autel [collatéral nord, autel de la Vierge]

    Milieu 19e s. Laiton argenté.

    Style néoclassique. Base triangulaire, nœud en urne godronné, tige cannelée, bobèche en vase Médicis, broche. Décor en relief : bustes du Christ, de la Vierge et de saint Joseph sur les faces de la base.

    h = 41.

    Ensemble de 6 chandeliers d'autel [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bronze et laiton dorés.

    Style néoroman. Base triangulaire ajourée, tige tubulaire, nœud torique, bobèche ajourée, broche. Décor végétal stylisé.

    Croix d'autel [chœur, maître-autel] (ill. 20134000259NUC2A)

    2e moitié 19e s. Laiton et bronze argentés.

    Style néogothique. Base triangulaire ajourée, tige tubulaire nue, nœud torique, croix fondue en un seul élément à l'exception du Christ (revers creux) et du titulus (écriteau rectangulaire). Décor fondu : croix grecques pattées dans des cercles perlés sur la base, besants à l'intérieur des bars de la croix, palmettes aux extrémités.

    h = 50 environ.

    Pupitre d'autel [sacristie] (ill. 20134002945NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Bois fruitier découpé et sculpté.

    En deux éléments mobiles sur charnière. Contour à découpe galbée ; décor sculpté en relief (feuilles) et gravé (monogramme JHS et croix dans deux ovales).

    h = 61.

    Sonnette d'autel [sacristie] (ill. 20134002945NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Acier chromé, bronze doré (monture).

    Sonnette à trois timbres. Décor de la poignée : fleurs de lys ajourée.

    h = 14.

    Ciboire [sacristie] (ill. 20134002946NUC1A)

    Milieu 20e s. Henry NESME, orfèvre à Lyon (1910-1935, poinçon biffé en 1964). Argent, alliage argenté.

    Pied circulaire, tige tubulaire, nœud torique, couvercle à croix fleuronnée. Seule la coupe est en argent.

    Poinçons : garantie gros ouvrages 1er titre départements 1838-1973 et poinçon de fabricant (H N, un calice dans un losange horizontal) sur la coupe ; poinçon d'argenture (H.N dans un carré) sur le pied.

    h = 23,5 ; d = 12,5 (pied).

    Thabor [sacristie] (ill. 20134002946NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néogothique. Thabor carré à faces ajourées ornées de branches de vigne.

    h = 18.

    Seau à eau bénite [sacristie] (ill. 20134002945NUC1A)

    20e s. Acier.

    h = 16.

    Encensoir [sacristie] (ill. 20134002781NUC1A)

    2e moitié 19e s. Laiton peint (argenté).

    Style classique. Décor : godrons sur la base et le bord du couvercle ; rosaces sur le couvercle, flamme fondue au sommet.

    h = 19.

    Ensemble de 2 navettes à encens [sacristie] (ill. 20134002945NUC1A)

    2e moitié 19e s. Bronze argenté.

    Forme en nef ; godrons sur la base et le bord du couvercle, palmette à l'antique sur le couvercle.

    h = 9.

    Chemin de croix [vaisseau principal, collatéral nord] (ill. 20134000274NUC2A)

    4e quart 19e s. Plâtre polychrome.

    Cadres quadrilobés à redents et croix sommitale, peints en gris ; scènes en bas et demi relief polychromes sur fonds de paysage ou d'architecture peints à l'huile.

    h = 80 environ.

    Croix de chaire à prêcher : Christ en croix [vaisseau principal, 2e pilier nord] (ill. 20134002947NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Plâtre polychrome (Christ), bois (croix).

    h = 200 environ.

    Baiser de paix [sacristie] (ill. 20134002946NUC1A)

    20e s. Alliage argenté.

    Forme quadrilobé. Décor : Christ en croix (fondu et soudé).

    h = 15.

    Ensemble de 2 chandeliers d’église [sacristie] (ill. 20134000211NUC2A, 20134000212NUC2A)

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Chandeliers à cinq branches, base tripode, nœud en vase à anses. Décor fondu : monstres cynocéphales ailés, palmettes (base). Décor en laiton découpé et doré : pampres, feuilles de vigne, épis de blé, lys.

    h = 32,5.

    Ensemble de 2 chandeliers (n° 1) [collatéral nord, autel de la Vierge] (ill. 20134000268NUC2A)

    1ère moitié 19e s. Bronze doré.

    Base circulaire à bord festonné, tige fuselée, binet, bobèche amovible.

    h = 23,3 ; d = 12,5 (base).

    État : un chandelier ressoudé au plomb.

    Ensemble de 2 chandeliers (n° 2) [sacristie] (ill. 20134000203NUC2A)

    19e s. Laiton doré.

    Base circulaire, tige en balustre, binet.

    h = 23.

    Ensemble de 4 conopées et de 5 tours d’autel [sacristie] (ill. 20134002952NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s.

    A. Satin de coton et soie blanc, fil métal doré (passementerie, décor), fil de soie polychrome (décor). Décor : feuilles.

    B. Satin de coton et soie rouge, fil métal doré (décor, passementerie). Décor : monogramme IHS.

    C. Satin de coton et soie violet, fil métal doré (passementerie, décor). Décor : fleurettes.

    D. Satin de coton et soie vert, fil métal doré (passementerie, décor). Décor : croix.

    E. Satin de coton et soie vert, fil métal doré (passementerie).

    Drap mortuaire [sacristie] (ill. 20134002950NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Velours uni de coton et soie noir, fil métal argenté (passementerie et décor).

    Décor : sabliers ailés et larmes.

    Ensemble de 5 chapes [sacristie] (ill. 20134002949NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s.

    A. Moire de coton et soie violette, bougran de toile violet (doublure), fil de coton blanc (passementerie, décor). Décor (chaperon) : monogramme JHS dans une gloire entourée d'une couronne florale.

    B. Satin de coton blanc, bougran de toile rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor (chaperon) : monogramme JHS en gothique textura dans des rinceaux fleuris de roses.

    C. Drap lamé doré, toile de coton rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor) et argenté (décor). Décor (chaperon) : Pélican mystique dans une gloire entourée de rinceaux feuillagés.

    D. Drap lamé doré, toile de coton rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor) et argenté (décor), verroterie colorée. Décor (chaperon) : Agneau mystique dans une gloire (sceaux du livre en verroterie).

    E. Velours uni de coton et soie noir (mandorle du chaperon), bougran de toile noir (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor (chaperon) : Pélican mystique dans une gloire entourée d'une couronne florale (pavots).

    Ensemble de 2 dalmatiques, étoles et manipules (n° 1) [sacristie] (ill. 20134002949NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Drap lamé doré, fil métal doré (passementerie) et fil de soie polychrome (décor).

    Décor (soie rouge bordeaux, rose, verte) : roses et pivoines épanouies.

    Ensemble de 2 dalmatiques, étoles et manipules (n° 2) [sacristie] (ill. 20134002953NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Velours uni de coton et soie noir, fil métal argenté (passementerie, décor).

    Décor : croix.

    Ensemble de 8 ornements (chasuble, étole, bourse de corporal, étole, voile de calice) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s.

    A. Tissu synthétique blanc, bougran de toile rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS dans une gloire rayonnante entouré de rinceaux avec épis de blé et grappes de raisin. Ill. 20134002951NUC1A.

    B. Satin de coton et soie blanc, bougran de toile rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor), fil de soie polychrome (décor). Décor brodé (doré, rouge, rose et vert, croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS entouré de tiges de rosiers fleuris. Ill. 20134002951NUC1A.

    C. Drap lamé doré, bougran de toile rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor), dentelle blanche (colletin de la chasuble et de l'étole). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme JHS dans une gloire entourée de rinceaux feuillagés. Ill. 20134002951NUC1A.

    D. Damas de coton et soie vert, bougran de toile bleu-vert (doublure), fil métal doré (passementerie), fil de coton et soie blanc et bleu (décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS en lettres gothiques textura dans un médaillon quadrilobé entouré de fleurs de lys et de couronnes fleuronnées. Ill. 20134002951NUC1A.

    E. Satin de coton et soie rouge, nylon rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS en lettres gothiques textura entouré d'arabesques avec lys et fleurettes. Ill. 20134002951NUC1A.

    F. Satin de coton et soie violet, bougran de toile violet (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : croix latine aux extrémités ornées de couronnes fleuronnées, monogramme IHS en lettres gothiques textura dans une mandorle à la croisée entourée de fleurons. Ill. 20134002951NUC1A.

    G. Damas de coton et soie violet, bougran de toile violet (doublure), fil de coton et soie doré (passementerie, décor). Décor broché (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS dans un médaillon circulaire (à la croisée), semis de losanges crucifères. Années 1930-1940. Ill. 20134002953NUC1A.

    K. Velours de coton et soie noir, bougran de toile noire (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS en lettres gothiques textura entourée d'arabesques avec fleurs de chardon. Ill. 20134002953NUC1A.

    Ensemble de 11 statues

    Limite 19e s.-20e s. Plâtre peint en blanc.

    Sacré-Cœur (chœur, mur nord ; h = 140 environ ; sur console en plâtre blanc à feuilles de vigne ; ill. 20134002948NUC1A). Saint Joseph et l'Enfant Jésus (chœur, mur sud ; h = 140 environ ; sur console en plâtre blanc à feuilles de vigne). Saint Antoine de Padoue (vaisseau principal, au-dessus de la porte d'entrée ; h = 145 environ ; sur console en plâtre blanc à motifs feuillagés). Notre-Dame de Lourdes (sacristie ; h = 105). Sainte Bernadette Soubirous (vaisseau principal, angle sud-ouest ; h = 145 environ ; sur console en plâtre blanc à motifs feuillagés). Sainte Jeanne d'Arc (vaisseau principal, angle nord-ouest ; h = 150 environ ; manque la main droite ; sur console en plâtre blanc à motifs feuillagés). Sainte Thérèse de Lisieux (vaisseau principal, 1er pilier nord ; h = 145, la = 43 ; écu du Carmel de Lisieux ; modèle Giscard de Toulouse ; sur console en plâtre blanc à motifs feuillagés). Immaculée Conception (sacristie ; h = 90 environ). Saint Michel terrassant le démon (sacristie ; h = 100 environ ; d'après Raphaël). Deux anges lampadophores (chœur, maître-autel ; ill. 20134000261NUC2A).

    Peinture monumentale [chœur]

    4e quart 19e s. Détrempe, pochoir.

    Les murs du chœur était autrefois recouverts d'un faux appareil orné de croix et de monogrammes SV (pour saint Vincent). Ce décor a été supprimé avant 1991. Seul subsiste aujourd'hui le décor de la voûte, un ciel bleu semé d'étoiles dorées, avec au centre la colombe du Saint-Esprit dans une gloire cruciforme rouge, et sur le faux doubleau, le monogramme SV.

    Ensemble de 2 livres : missels romains [sacristie]

    A. Missel romain. 1896. Titre : « Missale romanum [...] Tornaci / DESCLÉE LEFEBVRE 1896 ».

    B. Missel romain. s.d. Titre : « Missale romanum [...Turonibus / typis Alfredi MAME ».

    _______________________________________________________________________

  • Extraits de la monographie paroissiale du curé Candelier, 1888

    Extraits de la monographie paroissiale de Vicq-d'Auribat, par le curé Candelier, 25 septembre 1888

    Église Saint-Vincent-Diacre, unique église de la commune de tout temps, "bâtie vers le XIe siècle en style roman, elle fut brûlée par Montgomery en 1569". Clocher carré "sans aucun couronnement", "l'ancien a été détruit par l'incendie".

    Le clocher renferme deux cloches. La grande a pour inscription : "Parrain M. Batbedat F.d maire / marraine Mme Atala vicomtesse de Poudenx née Dufau / M. Despouys prêtre / St Vincent priez pour nous. / Delestan fondeur, an 1853". La petite : "Parrain M. Jean Pussacq Morian adjoint / marraine Mme Marguerite Fargues du Pape / M. Despouys prêtre / St Vincent priez pour nous / Delestan fondeur, an 1853".

    Porche : "le portail ancien a été remplacé et l'actuel ne présente aucune particularité".

    Intérieur : deux nefs. La principale a 24 mètres de long sur 10 de large. "La voûte n'est qu'un mauvais lambris en plâtre surbaissé ; l'ancienne voûte a été détruite complètement." La nef latérale, ajoutée à l'église primitive, a 5 mètres de large sur 20 de long ; elle comprend une chapelle de la Vierge.

    Chœur semi-circulaire "revêtu de boiseries sans valeur qui servent de stalles". "Autel principal en marbre, mosaïque, style Renaissance, sans adorateurs."

    Sacristie : "deux petits Christ en ivoire espagnols, qui n'ont rien de remarquable".

    L'église a été restaurée sous le curé Cabiro (1854-1878) pour un coût de 8.000 francs.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Vicq-d'Auribat, par le curé Candelier, 25 septembre 1888.

    Archives départementales des Landes : 16 J 19
  • Église, presbytère, cimetière (1830-1936).

    Archives départementales des Landes : 2 O 2028
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 387/5
  • Legs à la fabrique : Marie Fargues veuve Farthouat (1813), Isabeau ou Élisabeth Delaas, Marie Delaas (1811), Marie Pussacq veuve Saubolle (1851-1852).

    Archives départementales des Landes : 70 V 387/6
Documents figurés
  • Ensemble d'objets cultuels en 1991 : canons d'autel, croix d'autel, pupitre d'autel, sonnette d'autel, chandeliers, chandeliers d'église, seau à eau bénite, navette à encens. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 179
  • Ensemble d'objets cultuels en 1991 : ostensoir, deux calices et patènes, ciboire, baiser de paix, thabor. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 179
  • Ensemble de cinq chapes (deux dorées, une violette, une noire) et de deux dalmatiques dorées. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 179
  • Croix de chaire à prêcher : Christ en croix. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 179
  • Drap mortuaire. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 179
  • Ensemble de six ornements (deux blancs, un doré, un vert, un rouge, un violet). Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 179
  • Ensemble de deux ornements (un violet, un noir) et de deux dalmatiques noires. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 179
  • Ensemble de quatre conopées et de six tours d'autel. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 179
  • Statue : Sacré-Cœur. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 179
Bibliographie
  • DELOFFRE Raoul, BONNEFOUS Jean. Églises, châteaux et fortifications des Landes méridionales. Du Moyen Âge à la Renaissance. Biarritz : Atlantica, 2000.

Périodiques
  • DELOFFRE, Raoul, BONNEFOUS, Jean. "Les églises fortifiées des Landes". Bulletin de la Société de Borda, 2001, 464, p. 459-498.

    p. 462, 467
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe