Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Sever

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Sever

Dossier IM40007294 réalisé en 2018

Fiche

Parties constituantes non étudiées tableau commémoratif des morts, autel, confessionnal, fonts baptismaux, clôture des fonts baptismaux, prie-Dieu, tabouret de célébrant, armoire de sacristie, canon d'autel, chandelier d'autel, croix d'autel, clochette d'autel, vase d'autel, burettes, bassin à burettes, encensoir, navette à encens, seau à eau bénite, goupillon, fontaine de sacristie, croix de procession, croix, chandelier d'église, chandelier, garniture de dais de procession, tour d'autel, drap mortuaire, chape, dalmatique, étole, statue, livre, cloche de sacristie, horloge d'édifice, mécanisme d'horloge, harmonium
Aire d'étude et canton Tartas ouest
Localisation Commune : Villenave

Le mobilier de l'ancienne église Saint-Sever n'est connu qu'au travers de mentions très succinctes dans la monographie paroissiale rédigée en 1887-1888, peu de temps avant la reconstruction à neuf de l'édifice. L'édifice à deux vaisseaux possédait alors trois autels : le maître-autel "en bois doré et d'un travail remarquable", daté du XVIe siècle par le rédacteur (mais plus probablement du XVIIe, voire du XVIIIe siècle), et deux autels secondaires dédiés respectivement à saint Sever (patron principal) et à sainte Quitterie (patronne secondaire). Les deux cloches, fondues par le fondeur montois Narcisse Tourmeau fils, avaient été bénites le 13 octobre 1862 et "les tableaux du chemin de croix" (sans doute des gravures encadrées) acquis en 1863. Peu d'éléments de cet ensemble furent remployés dans la nouvelle église, hormis la grosse cloche (la seconde ayant été refondue en 1891 par le Dacquois Gustave Delestan) et un autel néoclassique attribuable à la fabrique bordelaise Daux et qui correspond sans doute à l'un des deux autels secondaires (le maître-autel avait été vendu dès 1896). Proviennent également de l'ancien lieu de culte plusieurs statues de bois et de plâtre dorés, dont deux exécutées vers 1850 par la fabrique toulousaine Virebent.

Le décor et le mobilier actuel ont donc été constitués dans leur quasi-totalité après la reconstruction de 1893-1898 et en harmonie de style avec le nouvel édifice. Le maître-autel en marbre est acheté dès 1894 à la maison Périé d'Aurillac (les dessins conservés du projet, avec variantes, sont datés du 2 avril 1894), l'autel de la Vierge en 1898, probablement auprès de la fabrique toulousaine Giscard. La chaire à prêcher, non documentée, est attribuable au menuisier-sculpteur mugronais Édouard Cazalis par comparaison avec d'autres meubles très proches repérées dans des communes voisines. Les clôtures en fonte du chœur et des chapelles sont sorties des établissements Durenne de Sommevoire. Le verrier bordelais G.-P. Dagrant fournit en 1897 l'ensemble de la vitrerie figurée et décorative. Enfin, un nouveau vestiaire aux couleurs liturgiques est constitué au tournant des XIXe et XXe siècles. Les pièces d'orfèvrerie, quant à elles, sont l'œuvre d'ateliers parisiens (Jamain et Chevron, Capello-Morel) et lyonnais (Armand-Calliat, Villard et Fabre) ; un ostensoir de la maison Trioullier avait déjà été offert à l'ancienne église par Napoléon III en 1863. L'ensemble mobilier mis en place à l'issue de la reconstruction n'a pratiquement pas été modifié depuis lors.

Auteur(s) Auteur : Laîné Adolphe ; Havard J.,
Laîné Adolphe ; Havard J.

Imprimeurs-éditeurs à Paris (19, rue des Saints-Pères).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur

Annexes

  • Extraits de la monographie paroissiale de Villenave concernant l'ancienne église paroissiale, vers 1887-1888 (AD Landes, 16 J 18)

    "Église. Murs de 1m50 d'épaisseur. Le clocher, qui a une forme simple et originale, n'est qu'un simple mur qui s'élève à 60 mètres de hauteur (sic !). Les deux cloches ont été baptisées par l'abbé Capdevielle en 1862. L'une est dédiée à St Sever et l'autre à Ste Quitterie. / Devant l'entrée [...] un porche presque carré, d'une hauteur de quatre mètres, dépourvu de toute architecture. / L'église est plus large que longue, il y a deux nefs. Dans la nef principale se trouve l'autel dédié à St Sever et dans la deuxième nef l'autel est de Ste Quitterie. / Les voûtes sont en bois peint couleur de terre. Le bas-côté communique à la grande nef par deux grands arceaux. L'autel principal en bois doré est d'un travail remarquable, il date du 16ème siècle. Le chœur est gothique. L'abside est seule voûtée. / La sacristie a été construite il y a environ 300 ans. Elle remplace la petite sacristie qui se trouve derrière le maître-autel. / La fabrique possède de beaux vases sacrés en argent. L'ostensoir est magnifique, il a été donné par Sa Majesté Napoléon III à l'église de Villenave."

    Cloches bénites le 13 octobre 1862. "Les tableaux du chemin de la croix ont été achetés en 1863."

    _______________________________________________________

  • Liste des œuvres non étudiées

    Tableau commémoratif des morts (de la guerre de 1914-1918) [porche, mur de droite] (ill. 20184001760NUC2A)

    Vers 1920. Marbre blanc.

    Plaque rectangulaire horizontale.

    Inscription gravée : "A la Mémoire / de nos héros morts pour la France / 1914-1918 / [38 noms sur trois colonnes] / - / Priez pour eux".

    Autel [collatéral droit] (ill. 20184001803NUC2A)

    Vers 1970. Fer forgé.

    Décor (forgé) : chrisme.

    h = 90 ; la = 120.

    [Autel "face au peuple" installé dans le chœur vers 1970, puis déplacé dans les années 1980 dans le collatéral droit, où il a remplacé un autel en bois néoclassique.]

    Confessionnal [collatéral gauche] (ill. 20184001780NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Chêne (?) teinté.

    Style néo-médiéval. Trois loges sur plate-forme de plan trapézoïdal ; loge centrale saillante, avec battant rectangulaire à claire-voie (garnie d'une clôture en fer forgé) ; loges latérales ouvertes avec accotoir, agenouilloir et guichet à jalousie. Décor : panneaux moulurés rectangulaires, tympan trilobé avec croix végétale dans un cercle (loge centrale), croix sommitale, corniche crénelée, tourelles carrées avec toit pyramidal.

    Dimensions : h = 298 ; la = 250.

    [N° 67, inv. 1906 ? : "un confessionnal en châtaignier".]

    Fonts baptismaux [collatéral gauche, 1ère travée] (ill. 20184001779NUC2A)

    4e quart 19e s. Marbre brèche gris et rose veiné.

    Cuve et pied octogonaux ; couvercle en dôme en fer blanc.

    h = 99 ; d = 87.

    État : le couvercle, repéré en 1990, a disparu avant 2018.

    [N° 70, inv. 1906 : "Fonts baptismaux en marbre gris, fixés au sol et entourés d'une grille fer forgé scellée au mur".]

    Clôture des fonts baptismaux [collatéral gauche, 1ère travée] (ill. 20184001779NUC2A)

    4e quart 19e s. Fer forgé peint (en noir avec rehauts dorés).

    Deux panneaux dormants disposés en équerre à l'angle du collatéral, avec portillon à deux battants sur le long côté. Décor forgé : volutes romanes avec rosettes à cinq pétales (modèle du XIIe siècle).

    h = 195.

    [N° 70, inv. 1906 : "Fonts baptismaux en marbre gris, fixés au sol et entourés d'une grille fer forgé scellée au mur".]

    Paire de prie-Dieu [chœur]

    20e s. Bois blanc ou fruitier teinté faux bois, velours rouge (garniture).

    Dossier à décor ajouré : croix nimbée sur socle.

    Paire de tabourets de célébrant [chœur]

    Limite 19e s.-20e s. Bois, velours rouge (garniture).

    Quatre pieds carrés, bagués et fuselés, reliés aux traverses de l'assise par des consoles ; assise trapézoïdale.

    h = 43 ; la = 39 ; pr = 34.

    [N° 50, inv. 1906 : "Deux tabourets à 1 f."]

    Armoire de sacristie [réserve]

    4e quart 19e s. Châtaignier et pin teintés faux chêne.

    Armoire à quatre battants juxtaposés, les deux centraux jumelés ouvrant sur un placard à étagères, les deux latéraux ouvrant sur deux autres placards ; un grand tiroir de ceinture de la largeur des battants centraux ; panneautage des battants à moulures clouées.

    h = 287 ; la = 300.

    [N° 73, inv. 1906 : "Une grande armoire, bois châtaignier, à quatre portes, garnissant le côté gauche du mur de la seconde sacristie. Un tiroir dans le bas au milieu."]

    Ensemble de 3 canons d'autel (n° 1) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Chromolithographies, laiton doré.

    Cadres en plein cintre (à sommet trilobé pour le grand canon central) à décor de croix et de palmettes, pieds en boule. Lithographies : Christ en croix (canon central).

    Canon central : h = 39 ; la = 55. Canons latéraux : h = 39 ; la = 22.

    État : lettre éventuelle des lithographies dissimulée par le cadre.

    Ensemble de 3 canons d'autel (n° 2) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Chromolithographies, laiton doré.

    Cadres en plein cintre (à sommet trilobé pour le grand canon central) à décor de croix, de palmettes et de cordes tressées. Lithographies : Calvaire avec sainte Madeleine (canon central), Agonie au jardin des oliviers (canon du lavabo), Résurrection (canon du dernier évangile).

    Canon central : h = 47,5 ; la = 59. Canons latéraux : h = 40 ; la = 22.

    État : lettre des lithographies dissimulée par le cadre.

    Ensemble de 2 chandeliers d'autel [réserve]

    Milieu 19e s. Laiton argenté et doré.

    Style néoclassique. Base triangulaire, tige cannelée, nœud en vase, bobèche en base Médicis. Décor en relief estampé (sur la base) : bustes du Christ, de la Vierge et de saint Joseph.

    h = 40,5.

    État : il manque la broche.

    Ensemble de 6 chandeliers et d'une croix d’autel (garniture d'autel) [collatéral gauche, autel de la Vierge]

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoroman. Base triangulaire pleine, tige tubulaire, nœud torique, bobèche ajourée et broche (chandeliers) ; croix en bronze ; Christ fondu. Décor : croix bleues et quadrillage (base) ; Christ (représenté vivant), gloire à nimbe perlé (croisée), fleurons (bras de la croix).

    Chandeliers : h = 45,5 (51 avec la broche). Croix : h = 65 environ.

    Ensemble de 4 chandeliers et d'une croix d’autel (garniture d'autel) [chœur, maître-autel ; collatéral droit, autel]

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoroman. Base triangulaire ajourée, tige torsadée, gros nœud torique, bobèche ajourée et broche (chandeliers) ; croix en bronze ; Christ "roman" fondu. Décor : crochets feuillagés (base), rosettes rapportées (nœud) ; Christ (représenté mort), quadrilobes avec les symboles des Évangélistes (bras de la croix).

    Chandeliers : h = 46 (51 avec la broche). Croix : h = 70 environ.

    Croix d’autel [collatéral gauche]

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoroman. Base triangulaire ajourée, tige torsadée, nœud torique ; Christ (représenté mort) fondu et rivé. Décor : pieds en pattes de lion, feuilles et pommes de pin (base), boutons en forme de fleur (nœud), médaillons quadrilobés crucifères (extrémités des bras).

    h = 58,5 ; la = 21,5.

    Ensemble de 4 clochettes d'autel [sacristie]

    19e s. Laiton, bronze, buis.

    Trois clochettes : manche en laiton ; une clochette : manche en buis tourné.

    h = 9.

    Vase d'autel [collatéral droit, autel]

    Limite 19e s.-20e s. Porcelaine dure blanche.

    Vase cornet haut, base ovale, encolure dentelée, anses moulées rapportées en forme de feuilles. Décor peint sur la panse (face) : bouquet de fleurs polychrome.

    h = 26,5.

    Marque (sous la base, en creux) : 11 / 143.

    Paire de burettes et leur plateau [sacristie] (ill. 20184001890NUC2A)

    2e moitié 19e s. Laiton doré, verre transparent moulé et gravé.

    Burettes en forme d'aiguière, à monture de laiton ; plateau ovale. Décor : roseaux et grappes de raisin (estampés et fondus sur le couvercle des burettes, gravé sur la panse des burettes).

    Ensemble de 2 encensoirs [sacristie] (ill. 20184001891NUC2A)

    2e moitié 19e s. Laiton argenté.

    Style classique. Décor estampé (palmettes, godrons) et fondu (angelots).

    h = 25,5.

    Ensemble de 3 encensoirs [sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton argenté.

    Style classique. Décor estampé (godrons).

    h = 25.

    Encensoir [sacristie]

    Milieu 20e s. Laiton doré.

    Forme sphérique, base circulaire.

    Navette à encens (n° 1) [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bronze argenté.

    Style classique. Forme en nef. Décor fondu : godrons (bord du couvercle).

    h = 7.

    Navette à encens (n° 2) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Bronze argenté.

    Style néoroman. Forme en nef. Décor fondu : rinceaux avec feuilles romanes et baies (couvercle).

    h = 7.

    Ensemble seau à eau bénite et goupillon [sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton.

    Seau en vase Médicis, pied en étain (remploi). Décor estampé (seau) : palmettes.

    Seau : h = 19.

    Fontaine de sacristie [réserve] (ill. 20184001888NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Faïence blanche et rose (décor).

    Réservoir de forme galbée, revers plat. Décor peint : liserons, dahlias, papillons, insectes.

    h = 33 ; la = 24.

    État : manque le bassin assorti.

    Croix de procession (n° 1) [sacristie] (ill. 20184001914NUC1A)

    2e moitié 19e s. Laiton et bronze argentés.

    Style néoclassique. Hampe en laiton ; douille emboîtante en laiton ; nœud en urne cannelée flanquée de deux anges orants (fondus au sable) ; fleuron au bas du montant avec buste de la Vierge en médaillon ; croix en bronze ; Christ (figuré vivant), titulus (parchemin déroulé) et fleurons fondus et rapportés.

    h = 140 (avec la hampe).

    État : il manque les fleurons de la traverse.

    Croix de procession (n° 2) [sacristie] (ill. 20184001914NUC1A)

    2e moitié 19e s. Laiton et bronze argentés et dorés, bois tourné.

    Style néoclassique. Douille emboîtante en bois ; nœud en vase ; croix en bronze ; Christ (figuré vivant), titulus et fleurons (en forme de lyre, à panaches) fondus et rapportés.

    Croix de procession (n° 3) [sacristie] (ill. 20184001914NUC1A)

    20e s. Acier chromé, bois tourné.

    Moderne. Bras tubulaires, Christ fondu et rapporté.

    Croix de chaire à prêcher : Christ en croix [vaisseau central, 2e pilier à droite] (ill. 20184001830NUC2A)

    4e quart 19e s. Plâtre polychrome (Christ), bois peint et doré (croix).

    Christ représenté mort ; titulus sur un écriteau à l'antique à cordelières ; gloire dorée à la croisée ; médaillons quadrilobés dorés avec les symboles des Évangélistes aux extrémités de la croix.

    h = 120 environ.

    [N° 71, inv. 1906 : "Un Christ en stuc sur croix en bois fixée au mur en face de la chaire à prêcher".]

    Paire de chandeliers à branches d'église (n° 1) [collatéral gauche, autel de la Vierge]

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Base triangulaire ajourée, bouquet de lumières à trois branches avec bobèches et binets ; décor en laiton découpé : lys, épis de blé et grappes de raisin.

    h = 31,5 ; la = 27.

    Paire de chandeliers à branches d'église (n° 2) [réserve]

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Base triangulaire ajourée, bouquet de lumières à cinq branches avec bobèches et binets ; décor en laiton découpé : lys, épis de blé, feuilles de vigne et grappes de raisin.

    h = 54 ; la = 31,5.

    Ensemble de 4 chandeliers [sacristie]

    19e s. Laiton doré.

    Base circulaire, tige en balustre, binet en vase.

    Garniture de dais de procession [sacristie] (ill. 20184001920NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Drap lamé doré, filé doré et argenté (passementerie, décor), laiton doré (décor).

    Décor brodé : Agneau mystique, Pélican mystique, Tables de la Loi, cœur sacré de Jésus ; rinceaux avec roses, épis de blé et pampres.

    Tour d'autel [sacristie] (ill. 20184001862NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Moire de coton et soie blanche, filé doré (passementerie, décor), laiton doré (décor).

    Décor brodé (fil or) : monogramme IHS, épis de blé, grappes de raisin et feuilles de vigne.

    Drap mortuaire [sacristie]

    20e s. Taffetas de coton noir, filé argent (passementerie).

    Sans décor.

    Chape [sacristie] (ill. 20184001918NUC1A)

    Milieu 20e s. Damas de coton blanc, bougran de toile rouge (doublure), filé or (passementerie), fil de coton rouge (décor).

    Décor (dos) : bande à bord festonné, ornée de croix grecques dans des carrés posés sur la pointe ; monogramme IHS et croix dorés dans un médaillon en amande à fond rouge.

    Paire de dalmatiques [sacristie] (ill. 20184001919NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Drap lamé doré, bougran de toile rouge cirée (doublure), filé or (passementerie).

    Galon système ondé à décor de feuilles dentelées et de fleurettes à six pétales.

    Étole (étole pastorale) (n° 1) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Damas de coton et soie violet, filé or (passementerie, décor).

    Décor : croix, roses.

    Étole (étole pastorale) (n° 2) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Velours de coton et soie noir, filé argent (passementerie, décor).

    Décor : croix, roses.

    Ensemble de 2 statues

    4e quart 19e s. Plâtre polychrome.

    Saint Antoine de Padoue (vaisseau central, 1er pilier à droite ; h = 109 ; posée sur un tronc en bois peint, à pans coupés, percé de deux fentes ; le tout sur console en plâtre polychrome ornée de deux têtes d'ange et de roses ; n° 68, inv. 1906 ["Une statue de St Antoine de Padoue. Revendiquée par M. Lassabe."]). Sacré-Cœur (collatéral droit, au-dessus de l'autel ; h = 110 environ ; sur console en plâtre polychrome ornée de feuilles d'acanthe grasses ; inscription peinte sur le socle : "Venez à moi" ; n° 54, inv. 1906 ["Une statue du Sacré-Cœur, 1m20 de haut, revendiquée par Mme Tournaire."]).

    Livre : Missel romain [sacristie]

    1852. Société des libraires catholiques, Paris. Papier, carton, cuir.

    Reliure en carton et cuir brun.

    Titre : Missale romanum / ex decreto sacrosancti concilii tridentini / restitutum / S. Pii V Pontificis Maximi / jussu editum / Clementis VIII et Urbani VIII / auctoritate recognitum / accuratissima editio / cum additamentis novissimis / [armoiries de Pie IX] / Parisiis, / sumptibus Societatis Bibliopolarum Catholicorum / liturgiae romanae editorum / MDCCCLII.

    État : reliure ruinée.

    [Autre exemplaire à Gousse.]

    Livre : Rituel romain [sacristie]

    1866. Adolphe LAINÉ et J. HAVARD, Paris. Papier, carton, cuir.

    Titre : RITUALE ROMANUM / Pauli V Pontificis Maximi / jussu editum / et a Benedicto XIV / auctum et castigatum / CUM CANTU / Juxta traditionem accurate emendato / cui accedunt varia supplementa ad usum provinciae Auscitanae / ill. ac RR. D.D. Archiepiscopi / Franc. Aug. DELAMARE / Jussu edita / [trophée pontifical] / PARISIIS / Apud Ad. Lainé et J. Havard / 19, via Sanctium Patrum / DINIAE / Apud / Socios pro cantu romano / MDCCCLXVI.

    Horloge d'édifice et mécanisme d'horloge [clocher] (ill. 20184001775NUC2A)

    4e quart 19e s. Fonte de fer, fer blanc, bois.

    Cadran d'origine déposé au premier étage du clocher.

    Cloche de sacristie [sacristie, extérieur, au-dessus de la porte] (ill. 20184001776NUC2A)

    19e s. Bronze.

    h = 20 environ.

    Sans marque.

    Harmonium [collatéral gauche, 3e travée]

    Limite 19e s.-20e s. Chêne teinté, ivoire, bronze.

    Caisse en chêne avec poignées latérales en bronze, deux colonnettes tournées en balustre aux angles antérieurs ; pédalier double avec ouverture à découpe chantournée. Jeux : Jeu de fond ; Bourdon ; Basson ; Sourdine ; Cor anglais ; Expression ; Flageolet ; Haut-Bois ; Clairon ; Flûte ; Clarinette ; Jeu de fond.

    h = 90 ; la = 125,5 ; pr = 68.

    État : hors d'état de marche ; étiquette rectangulaire du facteur d'instrument arrachée.

    _____________________________________

Références documentaires

Documents d'archives
  • Dossier de construction de la nouvelle église par l'architecte Henri Depruneaux, 1893.

    Archives communales, Villenave
  • Monographie paroissiale de Villenave, s.d. (vers 1887-1888).

    Archives départementales des Landes : 16 J 18
  • Église, 1841-1939.

    Archives départementales des Landes : 2 O 1044
  • Legs à la fabrique (1821-1829) : Marie Labarlanque (1821), Louise Lenthe veuve Lagoffun (1829).

    Archives départementales des Landes : 70 V 393/12
  • Église : reconstruction (3 plans, 1893-1898), projet d'emprunt pour acquisition d'objets mobiliers, vente du "vieil autel de l'ancienne église" (1896).

    Archives départementales des Landes : 70 V 393/7
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 9 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 393/9-11
  • Projets pour le maître-autel de la nouvelle église par P. Périé jeune, d'Aurillac, 1894.

    Archives communales, Villenave
Documents figurés
  • Trois croix de procession. Diapositive, 1990.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 297
  • Garniture de dais de procession : une pente. Diapositive, 1990.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 297
  • Chape blanche. Diapositive, 1990.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 297
  • AD Landes. 1338 W 297. Paire de dalmatiques et leurs étoles. Diapositive, 1990.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 297
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe