Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre

Dossier IM40006384 réalisé en 2016

Fiche

Parties constituantes non étudiées fonts baptismaux, clôture des fonts baptismaux, couronne de lumières, chandelier d'autel, sonnette d'autel, clochette d'autel, pupitre-thabor, encensoir, navette à encens, baiser de paix, chemin de croix, croix, chandelier d'église, chandelier, garniture de dais de procession, ornement, statue, santon, harmonium
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Localisation Commune : Dumes

L'église de Dumes, rebâtie à neuf en 1888-1889, n'a presque rien conservé de son mobilier ancien, à l'exception de fonts baptismaux en pierre malaisément datables (XVIIIe ou XIXe siècle ?) et d'un meuble de sacristie composite non antérieur aux années 1850. La quasi-totalité du décor et du mobilier, sans doute sous l'impulsion du curé Adolphe Ponse, archéologue renommé, fut acquise dans les deux ans qui suivirent l'achèvement du nouvel édifice. Les trois autels, œuvres du sculpteur montois Éloi Ducom, furent offerts en 1890 par les familles alliées Lacouture et d'Aubaignan. La vitrerie, assez hétérogène en raison de la multiplicité des donateurs, fut installée en 1889 et 1895 par trois verriers différents : le Bordelais Gustave-Pierre Dagrant, qui obtint la majeure part de la commande (verrières offertes par Blanche de Navailles-Banos et par divers membres de la famille Lacouture) ; le Parisien A. Proye (don Saint-Genès) ; enfin le Parisien d'origine lorraine Émile Hirsch, qui fournit une unique verrière, donnée à l'occasion du mariage, en mars 1889, de Marie-Thérèse de Navailles-Banos, fille des châtelains locaux, avec le célèbre critique d'art Louis de Fourcaud. Un bénitier en marbre vint compléter l'ensemble en 1891, ainsi qu'une chaire à prêcher (attribuée au menuisier mugronnais Édouard Cazalis) et que plusieurs statues de série au tournant des XIXe et XXe siècles. La sacristie ne renferme plus qu'une petite partie du vestiaire originel, mais conserve encore plusieurs pièces d'orfèvrerie, œuvres du Bordelais L. Dupouy et des Parisiens N.-T. Cailliez et M. Thierry (ensemble calice et patène offert par Napoléon III en 1868).

Annexes

  • Liste des oeuvres non étudiées

    Fonts baptismaux [nef, angle nord-ouest] (ill. 20164001136NUC2A)

    19e s. (?). Calcaire.

    Cuve circulaire, semi-ovoïde, sur pied cylindrique homogène avec un socle carré ; couvercle plat en chêne (trois planches).

    h = 100,5 ; d = 79.

    Clôture des fonts baptismaux [nef, angle nord-ouest] (ill. 20164001135NUC2A)

    19e s. Pin peint faux chêne.

    Plan en quart de cercle ; clôture entièrement ajourée à barreaux et traverse médiane ; porte à battant unique ; frise faîtière découpée et ajourée à l'emporte-pièce (motifs d'éventails et de croix à boules).

    h = 215.

    Paire de couronne de lumières [chœur] (ill. 20164001120NUC2A)

    2e moitié 19e s. Laiton doré et peint (bleu).

    Couronne simple portant six lumières à douille, bobèche et binet. Décor estampé et ajouré sur le pourtour de la couronne : frise de palmettes à nervure médiane perlée, reliées entre elles par des volutes.

    Ensemble de 6 chandeliers d’autel [sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton doré.

    Style néoclassique. Base triangulaire d'élévation pyramidale sur pieds en volute, tige cannelée, bobèche en base Médicis, broche. Décor en relief estampé (sur la base) : bustes du Christ, de la Vierge et de saint Joseph ; godrons sur la bobèche.

    h = 60 (sans la broche) ; h = 68 (avec la broche) ; la = 17,5.

    Sonnette d'autel (n° 1) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Bronze doré, acier chromé.

    Quatre timbres en acier sur armature en bronze (pied circulaire, poignée en forme de fleur de lys stylisée).

    État : il manque deux des quatre timbres d'origine.

    Sonnette d'autel (n° 2) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Bronze doré, acier chromé.

    Quatre timbres en acier sur armature en bronze (pied circulaire, poignée en forme de croix grecque) ; battants de tailles différentes.

    État : il manque l'un des quatre timbres d'origine.

    Clochette d'autel [sacristie] (ill. 20164001106NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Bronze, buis tourné.

    Manche en buis tourné, en forme de balustre ; battant en forme de grelot. Décor peint sur le vase : roses et fleurs des champs, verdure.

    h = 9,2 ; la = 5,7.

    Pupitre-thabor [sacristie]

    4e quart 19e s. Laiton doré, verre transparent coloré.

    Style néogothique. Plan rectangulaire ; pieds en volute ; faces ajourées à décor de résille avec médaillons quadrilobés ; médaillons rapportés peints faux émail (quatre-feuilles) ; cabochons en verroterie colorée.

    h = 15 ; la = 30.

    Encensoir [sacristie] (ill. 20164001107NUC2A)

    Milieu 19e s. Laiton argenté.

    Style néo-17e siècle. Pied circulaire, vase piriforme, couvercle pyramidal ajouré. Décor estampé et fondu : palmettes d'acanthe, oves, rinceaux, trois angelots (ancrage des chaînes), urne (bouton du couvercle).

    h = 28.

    Navette à encens [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bronze argenté.

    Décor fondu : godrons (en relief) et tiges feuillues (en creux).

    Baiser de paix [sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton, verre transparent coloré violet.

    Forme quadrilobée à redents, anse soudée. Décor : Christ en croix fondu et soudé ; huit cabochons de verre violet.

    État : il manque quatre des cabochons de verre.

    Chemin de croix [nef]

    4e quart 19e s. Plâtre peint polychrome.

    Forme quadrilobée à redents ; personnages en bas et haut relief ; cadre sommé d'une croix fleuronnée.

    Croix : Christ en croix [nef, mur ouest] (ill. 20164001137NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Plâtre polychrome, bois (croix).

    Croix à extrémités tréflées.

    [Ancienne croix de chaire à prêcher, déplacée.]

    Paire de chandeliers à branches d'église (candélabres) [sacristie]

    4e quart 19e s. Bronze doré.

    Style néoroman. Base tripode, tige oblique portant cinq lumières à bobèches et binets. Décor sur la base : feuilles.

    h = 40 ; la = 40.

    Paire de candélabres-bouquets d'autel [sacristie]

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoroman. Base tripode ajourée, tige en forme de vase à anses, bouquet de sept lumières avec bobèches et binets. Décor en laiton découpé : épis de blé, grappes de raisin, lys, feuilles.

    h = 95.

    Paire de chandeliers [sacristie]

    Milieu 19e s. Laiton doré.

    Base circulaire, fût en balustre, binet en vase.

    h = 24.

    Mauvais état.

    Chandelier (n° 1) [sacristie]

    Milieu 19e s. Laiton doré.

    Base circulaire, fût à nœud piriforme, binet en vase.

    h = 24,5.

    Chandelier (n° 2) [sacristie]

    Milieu 19e s. Laiton doré.

    Base circulaire, fût à nœud en sphère aplatie, binet en vase.

    h = 24.

    Ensemble de 10 souches de chandelier [sacristie]

    Milieu 19e s. Fer peint.

    Motifs peints de style néoclassique.

    h = 67,8.

    Garniture de dais de procession [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Drap lamé doré, fil métal doré et argenté (passementerie, décor).

    Décor d'applique : Agneau mystique, Pélican mystique.

    État : il manque deux des quatre pentes.

    Ensemble de 3 ornements (chasuble, étole, bourse de corporal, étole, voile de calice) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s.

    A. Damas de coton et soie blanc, bougran de taffetas rouge (doublure), fil de coton jaune (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS dans un quadrilobe. Décor de fond du damas : quadrillage semé de fleurs de chardon.

    B. Moire de coton blanche, bougran de taffetas rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé, appliqué sur un fond de carton cousu (croix dorsale de la chasuble) : cœur sacré de Jésus dans une gloire (paillons en laiton doré). Décor du galon : grappes de raisin. Mauvais état.

    C. Drap lamé doré, bougran de taffetas rouge (doublure), fil métal doré (passementerie) et argenté (décor), fil de coton polychrome. Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : Agneau de Dieu vexillaire (dont le sang se déverse dans un calice), feuillages, rinceaux.

    Ensemble de 4 statues

    Limite 19e s.-20e s. Plâtre polychrome (sauf mention contraire).

    Sacré-Cœur (nef, mur nord ; h = 100 environ ; sur console en plâtre polychrome à décor d'angelots). Saint Pierre apôtre (nef, mur sud ; h = 100 environ ; sur console en plâtre polychrome à décor d'angelots). Saint Louis de Gonzague (nef, mur ouest ; sur console en plâtre polychrome à décor d'angelots et de lys ; ill. 20164001138NUC2A). Saint Antoine de Padoue (nef, mur ouest ; sur console en plâtre polychrome à décor d'angelots et de lys ; ill. 20164001139NUC2A).

    Ensemble de 9 santons (crèche de Noël) [sacristie]

    20e s. Plâtre polychrome.

    Dix pièces : Enfant Jésus et Vierge (en une seule pièce), saint Joseph, trois rois mages (dont un agenouillé), quatre bergers (un avec deux agneaux, un avec une houlette, un avec une cornemuse, un avec un panier de fruits), âne et bœuf (en une seule pièce avec mangeoire).

    Inscription (au crayon, sous la pièce de l'âne et du bœuf) : 75 F.

    Harmonium [transept, bras sud]

    1ère moitié 20e s. (?). Bois fruitier teinté et verni (caisse), bronze, ivoire.

    Caisse : poignées en régule ou bronze sur les côtés, deux balustres tournés aux angles antérieurs. Double pédalier. Onze jeux.

    [Sans marque.]

    Dalle [sacristie] (ill. 20164001113NUC2A)

    Indatable. Pierre calcaire.

    Dalle (funéraire ?) en remploi dans le pavement de la sacristie.

    [Voir : Abbé Adolphe Ponse, "Une inscription dans l'église de Dunes (sic) (Landes)". Bulletin monumental, tome 5, 1889.]

    _______________________________________________________________________

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église, réparations (1829).

    Archives départementales des Landes : E dépôt 98/2 M 1
  • Église, réparations (1848, 1853).

    Archives départementales des Landes : E dépôt 98/2 M 3
  • Comptes de la fabrique (1829-1831).

    Archives départementales des Landes : E dépôt 98/1 P 1
  • Église (1824-1907) : réparations du clocher (1824), secours accordé par l'État pour réparations (1849), jouissance gratuite accordée au desservant (1907).

    Archives départementales des Landes : 70 V 120/5
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 120/8
  • Legs à la fabrique : Jean Sever Martial Burguerieu (test. 1889, 1897).

    Archives départementales des Landes : 70 V 120/9
  • Dossier église (1893-2000).

    Archives paroissiales, Eyres-Moncube
Bibliographie
  • LERAT Serge (dir.). Landes & Chalosses. Pau : Cairn, 1984.

    tome II, p. 1079-1080
  • SOUSSIEUX Philippe. Dictionnaire historique des Landes. Études landaises, 2012.

    p. 266
Périodiques
  • DELOFFRE, Raoul, BONNEFOUS, Jean. "Les églises fortifiées des Landes". Bulletin de la Société de Borda, 2001, 464, p. 459-498.

    p. 469
  • PONSE Adolphe (abbé). "Une inscription dans l'église de Dunes (sic) (Landes)". Bulletin monumental, tome 5, 1889.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe