Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre

Dossier IM40003933 réalisé en 2011

Fiche

Parties constituantes non étudiées verrière, confessionnal, clôture des fonts baptismaux, dais de procession, luminaire d'applique d'église, chandelier d'autel, croix d'autel, ciboire, couronne d'ostensoir, patène, veilleuse du saint sacrement, coquille de baptême, plateau de communion, encensoir, goupillon, navette à encens, seau à eau bénite, récipient pour les cendres, croix de procession, lanterne de procession, croix, chandelier d'église, chape, chasuble, armoire, chandelier, vase décoratif, statue, tableau, livre
Aire d'étude et canton Dax sud
Localisation Commune : Saugnac-et-Cambran

L'église de Saugnac, presque entièrement rebâtie après les destructions des guerres de Religion, n'a gardé aucune trace du mobilier antérieur à cette époque, à l'exception de fonts baptismaux en pierre sculptée (XVIe siècle), comparables à ceux (classés MH) de l'église de Siest dans le même canton. Les éléments conservés les plus remarquables datent pour l'essentiel du XVIIIe siècle. Les retables du maître-autel et de l'autel de la Vierge (ce dernier remanié et mutilé) remontent probablement aux premières années du siècle, comme le montre leur proximité avec celui de Saint-Étienne-d'Orthe (canton de Peyrehorade), exécuté en 1713-1714 par les sculpteurs dacquois Giraut et Royer. L'ensemble du chœur a été complété quelques décennies plus tard par un autel-tabernacle rocaille (au décor dédié à saint Pierre, patron de la paroisse) avec sa garniture (six chandeliers et croix), et par un tableau de la Remise des clefs, offert selon la tradition locale par le naturaliste Jacques-François de Borda d'Oro en 1784 ou 1786. Au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, on ajoute une clôture de chœur en fer forgé (déposée après 1992) et des stalles de chêne, identiques à celles de Mimbaste (canton de Pouillon). Les cloches, dont l'une provenait peut-être de l'église détruite Saint-André de Cambran, sont refondues respectivement par le Dacquois F.-D. Delestan en 1837 et par le Parisien A. Hildebrand en 1862. Le décor est complété dans la seconde moitié du XIXe siècle avec la pose de verrières décoratives par le Palois Jules Mauméjean (1885), l'installation d'un chemin de croix peint sur toile d'après J. von Führich (vers 1860) et le don d'un autel dédié à saint Joseph (1890). La sacristie, dont le meuble fut renouvelé dans la première moitié du XIXe siècle, renferme un bel ensemble d'orfèvrerie (L. Kaeppler, P.-H. Favier, Demarquet frères, Villard et Fabre), récemment enrichi par le dépôt de plusieurs pièces intéressantes provenant de l'ancien Grand séminaire de Mont-de-Marsan (Poussielgue-Rusand, Th.-J. Armand-Calliat, L. Guillat).

Auteur(s) Auteur : Demarquet Arthur et Louis,
Arthur et Louis Demarquet

Orfèvres à Paris, poinçon insculpé en 1868, biffé en 1890.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur : Diharce,
Diharce

Maison Diharce, marchand d'ornements religieux, fondée à Bayonne en 1804 ou 1824 (les deux dates se retrouvent indifféremment sur des étiquettes). Elle était dirigée vers 1900 par Camille Diharce.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marchand
Auteur : Desclée, Lefebvre et Compagnie,
Desclée, Lefebvre et Compagnie

Desclée, Lefebvre et Compagnie, imprimeurs-éditeurs à Tournai.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur
Auteur : Mame, éditeur
Auteur : Mingardon J.,
J. Mingardon

"Libraire-éditeur" à Marseille (31, rue de l'Arbre) dans la seconde moitié du XIXe siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur

Annexes

  • Liste des œuvres non étudiées.

    Ensemble de 2 verrières (verrières décoratives) [chœur, baies 1 et 2]

    20e s. Verre transparent imprimé et peint.

    Verrières en plein cintre.

    Décor : médaillon à monogramme (M.A. pour la baie 1, J.H.S. pour la baie 2) sur fond à motifs géométriques et végétaux stylisés.

    h = 180 environ.

    Ensemble de 2 confessionnaux [collatéraux (en 1992)] (ill. 20114000976NUC2A)

    Milieu 19e s. Bois peint faux bois.

    Trois loges sur plateforme de plan trapézoïdal ; loge centrale : battant en arc segmentaire, à claire-voie (trois barreaux plats découpés en balustre) ; loges latérales à linteau droit, accotoir, agenouilloir et guichet à jalousie ; panneaux moulurés rectangulaires.

    h = 216 ; la = 204.

    [Meubles repérés en 1992, non retrouvés lors du recensement de 2011.]

    Clôture des fonts baptismaux [collatéral nord, à l’ouest]

    2e moitié 19e s. Fer forgé.

    h = 40.

    Dais de procession [clocher, pièce à l’étage (en 1992)]

    Limite 19e s.-20e s. Bois blanc partiellement doré.

    4 montants, 4 traverses, toit, croix sommitale.

    [Inv. 1906 : « 1 dais complet revendiqué par les membres de la Société de la Confrérie du Saint Sacrement ». Les éléments repérés en 1992, en mauvais état, n’ont pas été retrouvés lors du recensement de 2011.]

    Ensemble de 3 luminaires d’applique d’église [chœur]

    4e quart 19e s. Bronze doré.

    Bras de lumières à trois branches, avec bobèche et binet. Décor floral.

    h = 20 ; la = 25.

    Ensemble de 6 chandeliers d’autel [collatéral sud, autel de saint Joseph]

    4e quart 19e s. Laiton doré.

    Style néo-roman. Base triangulaire à faces ajourées ornées de palmettes ; tige tubulaire, nœud torique, bobèche dentelée, broche.

    h = 46.

    Croix d’autel [sacristie]

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés et argentés.

    Style néo-roman éclectique. Base triangulaire ; Christ, titulus et nœud fondus et argentés. Décor en relief dans la masse : palmettes (pied), feuilles d’eau (nœud), pommes de pin et feuilles (extrémités de la croix).

    h = 43 ; la = 22,5.

    Ciboire [sacristie (en 1992)]

    Milieu 19e s. Argent et laiton argenté.

    Pied circulaire, tige en balustre ; décor gravé : palmettes, feuilles d’eau.

    h = 22 ; d = 13.

    Poinçons : 2 poinçons (garantie et poinçon de fabricant) illisibles.

    [Objet repéré en 1992, non retrouvé lors du recensement de 2011.]

    Couronne d’ostensoir [clocher, pièce à l’étage]

    4e quart 19e s. Papier doré sur armature de bois.

    Couronne d’ostensoir utilisée pour la procession du Saint Sacrement.

    Patène [sacristie] (ill. 20114000862NUC2A et 20114000863NUC2A)

    1868-1890. Arthur et Louis DEMARQUET, Paris. Argent doré et émaillé.

    Ombilic saillant, soudé, à décor perlé ; à l’intérieur de l’ombilic, médaillon circulaire rapporté à décor émaillé (Christ en croix), entouré d’un décor ciselé-gravé sur fond amati (palmettes disposées dans les huit branches d’une étoile).

    d = 15.

    Poinçons : poinçon de fabricant (DEMARQUET / FRERES, une salamandre) ; garantie gros ouvrages 1er titre Paris 1838-1973.

    Veilleuse du saint sacrement [chœur]

    4e quart 19e s. Verre moulé et teinté (rouge), laiton doré.

    h = 7 ; la = 18.

    Coquille de baptême [sacristie]

    20e s. Laiton argenté.

    h = 7 ; la = 9.

    Plateau de communion [sacristie]

    20e s. Cuivre.

    Plateau ovale ; décor en relief : chrismes.

    l = 29 ; la = 15.

    Encensoir (n° 1) [clocher, pièce à l’étage]

    2e moitié 19e s. Laiton argenté.

    Décor sur les flancs de la réserve et sur la base : godrons.

    h = 25.

    Encensoir (n° 2) [sacristie]

    20e s. Laiton doré.

    Forme sphérique.

    h = 14.

    Navette à encens [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bronze argenté.

    Forme en nef ; godrons sur la base et le bord du couvercle.

    h = 8.

    Ensemble seau à eau bénite et goupillon [clocher, pièce à l’étage]

    2e moitié 19e s. Laiton argenté.

    Décor estampé sur la panse du seau : palmettes.

    Seau : h = 20 ; goupillon : l = 25.

    Seau à eau bénite [sacristie]

    20e s. Laiton doré.

    h = 14.

    Récipient pour les cendres [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s.

    Croix de procession (n° 1) [clocher, pièce à l’étage] (ill. 20114000981NUC2A)

    18e s. Laiton argenté, bronze doré, bois.

    Hampe en bois ; douille emboîtante en laiton ; nœud torique en deux éléments montés en coquille ; croix en bronze argenté ; Christ et Vierge (au revers du montant) en bronze doré ; fleurs de lys soudées aux extrémités des bras.

    h = 190 (avec hampe).

    État : mauvais état ; manque le titulus.

    [Croix repérée en 1992, non retrouvée lors du recensement de 2011.]

    Croix de procession (n° 2) [clocher, pièce à l’étage] (ill. 20114000981NUC2A)

    Milieu 19e s. Laiton argenté, bronze doré, bois.

    Style néoclassique. Hampe en bois ; douille emboîtante en laiton ; nœud en forme d’urne à anses carrées à la grecque ; croix en bronze argenté ; Christ, gloire de rayons, titulus (porté par un ange en vol), Vierge (au revers du montant) et fleuron au bas du montant en bronze doré ; fleurons ajourés en forme de lyre feuillagée, soudés aux extrémités des bras.

    h = 220 (avec hampe).

    [Croix repérée en 1992, non retrouvée lors du recensement de 2011.]

    Ensemble de 2 lanternes de procession [clocher, pièce à l’étage]

    4e quart 19e s. Laiton doré, verre transparent, bois tourné (hampe).

    Lanternes hexagonales à décor découpé de style néogothique.

    h = 117 (avec la hampe).

    Lanterne de procession [clocher, pièce à l’étage]

    4e quart 19e s. Laiton doré, bois tourné (hampe).

    h = 130 (avec la hampe).

    Mauvais état.

    Croix : Christ en croix [nef centrale]

    4e quart 19e s. Plâtre polychrome (Christ, titulus), bois partiellement doré (croix).

    Christ : statue petite nature. Décor de la croix : médaillons quadrilobés avec les symboles des Évangélistes aux extrémités des bras.

    h = 150 environ (croix).

    [Inventaire de 1906 : « 1 Christ revendiqué par M. Tastet » ( ?)]

    Ensemble de 2 chandeliers d’église (n° 1) [clocher, pièce à l’étage]

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Chandeliers à cinq branches avec binet et bobèche. Décor en métal découpé : lys.

    h = 55.

    Ensemble de 2 chandeliers d’église (n° 2) [clocher, pièce à l’étage]

    4e quart 19e s. Laiton doré et peint en noir.

    Chandeliers à cinq branches avec binet et bobèche ; base peinte en noir.

    h = 38.

    État : ruiné.

    Ensemble de 5 chapes [sacristie et clocher]

    Limite 19e s.-20e s. (sauf indication contraire).

    A. Damas de coton et soie blanc, bougran blanc (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (chaperon) : chrisme entre l’alpha et l’oméga. Milieu 20e s. Sacristie. ill. 20114000978NUC2A.

    B. Drap lamé doré, bougran jaune (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (chaperon) : monogramme J.H.S. et clous dans une gloire de rayons, tiges de rosier. Sacristie. ill. 20114000978NUC2A.

    C. Velours de coton et soie rouge, bougran rouge (doublure), fil métal doré et argenté et fil de soie polychrome (passementerie, décor). Décor brodé (chaperon) : médaillon circulaire avec colombe du Saint-Esprit dans une gloire de rayons dorés, entouré de palmettes et de motifs végétaux en fil de soie polychrome. Clocher, pièce à l’étage (en 1992 ; non retrouvée en 2011). ill. 20114000982NUC2A.

    D. Damas de coton et soie noir, bougran noir (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor (chaperon) : Pélican mystique dans une gloire. Clocher, pièce à l’étage (en 1992 ; non retrouvée en 2011). ill. 20114000986NUC2A.

    E. Velours de coton et soie noir, bougran noir (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor brodé (chaperon) : monogramme J.H.S., clous et rinceaux fleuris. Clocher, pièce à l’étage (en 1992 ; non retrouvée en 2011). ill. 20114000987NUC2A.

    Ensemble de 2 chasubles [sacristie] (ill. 20114000988NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Damas de coton et soie noir, bougran noir (doublure), fil métal argenté

    (passementerie).

    A. Décor de la croix dorsale à redents : monogramme I.H.S. sommé d’une croix et entouré de deux palmes en sautoir.

    B. Décor de la croix dorsale : monogramme I.H.S. dans une mandorle en amande sur fond de rinceaux à feuilles de platane.

    Ensemble de 2 armoires (de sacristie) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Bois teinté faux bois.

    Armoires à deux battants juxtaposés.

    h = 235 ; la = 189 (armoire 1) ; h = 230 ; la = 128 (armoire 2).

    Ensemble de 2 chandeliers [clocher, pièce à l’étage]

    Limite 19e s.-20e s. Cuivre doré et faux albâtre.

    h = 23.

    Vase décoratif [clocher (en 1992)]

    18e s. ( ?). Bois blanc (peint en bleu et or à l’origine).

    Élément d’un décor de retable ? Vase à panse galbée ornée de godrons.

    h = 33.

    État : ruiné ; traces de peinture bleu et or.

    [Objet repéré en 1992, non retrouvé lors du recensement de 2011.]

    Ensemble de 7 statues

    Limite 19e s.-20e s. Plâtre polychrome (sauf mention contraire).

    Sacré-Cœur (collatéral nord ; plâtre ou terre cuite ?; h = 148 ; sur sellette carrée en bois à décor sculpté néogothique [h = 110 ; la = 70]). Saint Antoine de Padoue (collatéral sud ; h = 118 ; sur console en plâtre polychrome à deux angelots). Sainte Jeanne d’Arc (collatéral nord ; h = 148 ; marque de marchand sur le socle : « DIHARCE BAYONNE » ; sur console en plâtre polychrome à enroulements feuillagés ; ill. 20114000925NUC2A). Sainte Thérèse de Lisieux (collatéral sud ; vers 1930 ; h = 134). Saint Joseph (clocher, pièce à l’étage ; h = 115). Immaculée Conception (clocher, pièce à l’étage ; h = 85). Saint Jude (clocher, pièce à l’étage ; h = 60 ; mauvais état).

    Tableau : Baptême du Christ [collatéral sud, fonts baptismaux (en 1992)] (ill. 20114000985NUC2A)

    Milieu 19e s. D’après Pierre MIGNARD. Huile sur toile, bois mouluré et ciré (cadre).

    Copie partielle, de médiocre qualité, d’un tableau de Pierre Mignard (1612-1695) peint en 1667 pour l’église Saint-Jean de Troyes (toujours in situ) ; sans doute d’après l’une des estampes tirées de l’original, celles de Venesson, Duflos ou Gérard Audran.

    h = 110 ; la = 93 (avec le cadre).

    État (en 1992) : toile détendue, couche picturale craquelée et lacunaire, fort encrassement.

    [Tableau repéré en 1992, non retrouvé lors du recensement de 2011.]

    Ensemble de 4 livres [clocher, pièce à l’étage]

    A. Missel romain (n° 1). 1892. Titre : « Missale romanum [...].

    B. Missel romain (n° 2). 1906. Titre : « Missale romanum [...] Turonibus, Typis A. MAME et filiorum MDCCCCVI ». Frontispice héliogravé d’après l’Adoration des bergers de Velázquez.

    C. Messe des morts (n° 1). Titre : « Missae pro defunctis [...] Massiliae, J. MINGARDON / MDCCCLXXVII ».

    D. Messe des morts (n° 2). Titre : « Missae pro defunctis [...] Romae – Tornaci / DESCLÉE, LEFEBVRE 1901 ».

    _______________________________________________________________________

  • Extraits de la monographie paroissiale du curé Castet, vers 1887-1888.

    AD Landes. 16 J 19. Monographie paroissiale de Saugnac-lès-Dax [aujourd’hui Saugnac-et-Cambran], par le curé Castet, vers 1887-1888.

    Inscriptions des deux cloches.

    Grande cloche : « J’ai été bénite l’an 1862 pour l’église de Saugnac Eugène Darieu étant curé de la paroisse et J.M. Lanusse maire de la commune. Je fus nommée Marie-Louise par M. Bernard Bauretère et Mme Navailles, née Mary Vergers, mes parrain et marraine. / A. Hildebrand fondeur de Sa Majesté l’Empereur à Paris ».

    Petite cloche : « Parrain M. Lafaury François. Marraine Marguerite Élisabeth Augustine Victorine Vve Etchigaray. J.M. Aubiban desservant. Gabriel Marcadé maire. / Délestan fondeur à Dax / l’an 1837 ».

    « La chapelle du côté nord est consacrée à la Ste Vierge, celle du côté sud, dépourvue encore d’autel, est destinée au culte de St Joseph. [...] Au fond de l’abside, contre le mur, se trouve un bel autel corinthien en bois doré qui réclame depuis longtemps des réparations [...]. Le tableau, représentant le Sauveur donnant les clefs à St Pierre, est complètement détérioré. »

    Les autels et retables furent dorés en 1784, selon une note du curé de l’époque, l’abbé Pierre Domec (1725-1807). La domestique du curé, Catherine Darjon, « enleva [à la Révolution] le magnifique tableau qui nous avait coûté 600 [livres] ; elle le détacha du cadre [...], elle enleva le tabernacle, les chandeliers, les statues et les cacha soigneusement [...] ».

    _______________________________________________________________________

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Landes. 16 J 19. Monographie paroissiale de Saugnac-lès-Dax [aujourd’hui Saugnac-et-Cambran], par le curé Castet, vers 1887-1888.

    Archives départementales des Landes : 16 J 19
  • Église paroissiale, 1810-1920.

    Archives départementales des Landes : 2 O 1911
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 7 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 355/10
  • Gestion de François Lafaury, marguillier, depuis le 1er vendémiaire an XIV jusqu'au 1er mai 1808 ; compte de gestion de la fabrique, 1894-1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 355/11
Documents figurés
  • Confessionnal (d'une paire).

    Archives départementales des Landes : 1338 W art. 57 / canton de Dax sud
  • Deux croix de procession.

    Archives départementales des Landes : 1338 W art. 57 / canton de Dax sud
  • Chapes blanche et dorée.

    Archives départementales des Landes : 1338 W art. 57 / canton de Dax sud
  • Chape rouge.

    Archives départementales des Landes : 1338 W art. 57 / canton de Dax sud
  • Chape noire (n° 1).

    Archives départementales des Landes : 1338 W art. 57 / canton de Dax sud
  • Chape noire (n° 2).

    Archives départementales des Landes : 1338 W art. 57 / canton de Dax sud
  • Deux chasubles noires.

    Archives départementales des Landes : 1338 W art. 57 / canton de Dax sud
  • Tableau : Baptême du Christ (état en 1992).

    Archives départementales des Landes : 1338 W art. 57 / canton de Dax sud
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe