Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre

Dossier IM40004797 réalisé en 2013

Fiche

Parties constituantes non étudiées tambour de porte, autel, confessionnal, bénitier d'applique, clôture de chapelle, armoire de sacristie, lutrin à armoire, tronc, fauteuil de célébrant, tabouret de célébrant, prie-Dieu, chandelier pascal, piédestal, veilleuse du saint sacrement, chandelier d'autel, croix d'autel, pupitre d'autel, burettes, bassin à burettes, thabor, ampoule à huile des malades, coquille de baptême, encensoir, navette à encens, lanterne de procession, chemin de croix, chandelier d'église, coffre, tour d'autel, drap mortuaire, chape, ornement, surplis, voile huméral, santon, statue, peinture, peinture monumentale, tableau, estampe, livre, cloche
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Localisation Commune : Gamarde-les-Bains

Le mobilier et les objets cultuels de l'ancienne église Saint-Pierre, qui jouxtait le château du Rau, n'ont pas été remployés dans le nouveau lieu de culte érigé en 1880-1881 au centre du bourg, à l'exception de ses trois cloches - fondues respectivement par François-Dominique Delestan en 1834 et 1852 et par Auguste Hildebrand en 1866 -, d'un tableau (aujourd'hui ruiné) représentant le saint patron, de quelques pièces d'orfèvrerie, dont un rare ciboire de l'orfèvre dacquois Pierre Mauméjean, et d'une riche collection de livres sacrés des XVIIIe et XIXe siècles. L'ensemble mobilier et décoratif actuel, d'une remarquable homogénéité, a été installé dès l'achèvement des travaux de construction, grâce aux libéralités de notables locaux, au premier rang desquels le curé Jean Biès, principal artisan de l'entreprise, le maire Louis-Charles de Behr, le président de la fabrique Henri Ducournau et leurs familles respectives. Les verrières, pour la plupart à l'effigie des saints patrons des donateurs, sont posées en 1880 et 1882 par le verrier palois Jules-Pierre Mauméjean (petit-fils de l'orfèvre précédemment mentionné). Les Ateliers Saint-Hilaire de Poitiers fournissent dans ces mêmes années les trois autels néogothiques (le maître-autel offert par H. Ducournau et son épouse), tandis qu'un menuisier anonyme livre une chaire à prêcher et des confessionnaux assortis. Le vestiaire et les objets du culte sont aussi renouvelés, ces derniers auprès d'orfèvres parisiens (J.-P.-A. Dejean, E. Lethimonnier, Jamain et Chevron, A. Cabaret, A. Schwartz) et lyonnais (Roux et Bourdin, Favier frères, L. Guillat). Plusieurs statues de série sont acquises au tournant des XIXe et XXe siècles, un décor peint est ajouté probablement dans les années 1920-1930. En 1928, le curé Joseph Bordes (1882-1944) installe dans le collatéral nord un petit monument à sainte Thérèse de Lisieux, nouvellement canonisée. C'est au même abbé Bordes, héros des deux guerres fusillé en Allemagne en 1944, qu'est consacrée en 1947 une chapelle funéraire (faisant aussi office de monument aux morts de la paroisse), construite à l'extrémité du bas-côté nord et ornée d'une statue du fabricant toulousain H. Miquel et d'un vitrail du verrier orléanais L. Gouffault.

Auteur(s) Auteur : Mame Alfred,
Alfred Mame (1811 - 1893)

Henry-Armand-Alfred Mame (Tours, 17 août 1811 - Tours, 12 avril 1893), fils d'un imprimeur lui-même issu d'une famille d'éditeurs et de libraires originaires d'Angers (maison fondée en 1778), porta à son apogée les éditions Mame, rachetées en 1980 par Desclée de Brouwer.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
imprimeur-éditeur, signature
Auteur : Gauthier frères,
Gauthier frères

Éditeurs à Paris (16, rue Serpente).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur, signature
Auteur : Poussielgue-Rusand veuve,
Poussielgue-Rusand veuve

Éditeur à Paris (23, rue Saint-Sulpice).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur, signature
Auteur : Le Clere Adrien,
Adrien Le Clere

Maison d'édition Le Clere et Compagnie, Paris (33, quai des Augustins).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur, signature
Auteur : Mingardon J.,
J. Mingardon

"Libraire-éditeur" à Marseille (31, rue de l'Arbre) dans la seconde moitié du XIXe siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur, signature
Auteur : Estienne,
Estienne

Veuve Estienne & Fils, imprimeurs-éditeurs "à la Vertu", rue Saint-Jacques à Paris, 1ère moitié 18e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
imprimeur-éditeur, signature
Auteur : Bruyset frères Jean-Marie et Pierre-Marie,
Jean-Marie et Pierre-Marie Bruyset frères

Imprimeurs-éditeurs rue Mercière à Paris, à l'enseigne "Au soleil & à la Croix d'or", milieu 18e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
imprimeur-éditeur, signature
Auteur : Outhenin-Chalandre fils,
Outhenin-Chalandre fils

Éditeur à Besançon et Paris, 1ère moitié 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur, signature
Auteur : Brunet,
Brunet

Éditeur à Arras, 2e moitié 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur, signature
Auteur : Vermare André-César,
André-César Vermare (1869 - 1949)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, auteur du modèle
Auteur : Vermare Frédéric,
Frédéric Vermare

Fabricant statuaire à Lyon, fils de Pierre et frère du sculpteur André-César Vermare.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de statues
Auteur : Garnier E.,
E. Garnier

Fabricant de statues à Paris (100, rue du Cherche-Midi), début du XXe siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de statues, signature
Auteur : Moncassin Henri Raphaël,
Henri Raphaël Moncassin (1883 - 1958)

Né à Toulouse le 3 avril 1883, mort à Paris le 3 septembre 1958, fils du statuaire toulousain François Moncassin. Sculpteur, second Premier prix de Rome de sculpture en 1904. Fabricant-marchand d'ornements et de mobilier religieux à Toulouse. Un en-tête de 1912 porte la raison sociale : "Moncassin, lauréat de l'École des Beaux-Arts, 21 rue Bayard 21 (près la gare), Toulouse - Fabrique de mobilier d'église tous genres, statues, chemins de la croix, modèles nouveaux grand-relief, prix défiant toute concurrence loyale, décoration artistique, dorures en tous genres, chasublerie, broderies garanties au premier titre".


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de statues, attribution par source

Annexes

  • Extraits de la monographie paroissiale du curé P.-C. Baqué, vers 1890

    AD Landes. 16 J 18. Monographie paroissiale, par le curé P.-C. Baqué, vers 1890.

    "Section 2e. Archéologie / 1ère partie : bâtiments religieux".

    "Église Saint-Pierre". L'ancienne église à trois nefs, isolée, fut détruite en 1884 et reconstruite au centre du village, sous l'abbé Biès "sur ses propres plans et sous sa direction", le "plan par terre" ayant été donné par l'architecte du département, Alexandre Ozanne. Elle fut bénite et ouverte au culte le 9 octobre 1881.

    Matériaux : pierre de Gamarde pour la maçonnerie, pierre d'Angoulême pour les contreforts.

    Le clocher renferme trois cloches, les deux plus grandes provenant de l'ancienne église, la plus petite de la chapelle du bourg. La plus grande porte l’inscription : "Parrain Henri Ducournau, marraine Madame Hélène Cardenau née Brus, maire Charles Baron de Behr, curé Charles Vergès. Hildebrand à Paris, fondeur de l'Empereur 1856". La seconde cloche porte : "Sancte Petre ora pro nobis. Despessailles adjoint, Monsieur le chevalier Betbeze de la Bia de Sauviac, Jean Dominique, Madame Marthe Sepes née du Rau, parrains. 1834. Delestan fondeur". La petite cloche porte : "Sit nomen Domini benedictum. Parrain Jean Garcie, adjoint, marraine Sébastine du Rau. 1852. Delestan fondeur".

    La nef principale à 24m90 de long, 6m50 de large et 12m de haut. La voûte est en brique, les arcs en plâtre. Au-dessus de la baie de la tribune figurent les armes de Mgr Delannoy.

    Bas-côtés : deux autels latéraux. A droite, l'autel de la Vierge : "devant le tombeau, un bas-relief très bien réussi (la Vierge donnant le rosaire à saint Dominique) entouré par les Vierges de La Salette et de Lourdes (don Cardenau). A gauche, l'autel de saint Joseph : le bas-relief représente la mort de saint Joseph, entre les statues de saint [Vincent de] Paul et de saint Louis IX (donné par souscription).

    L'abside est à pans coupés. Le maître-autel (don de la famille Ducournau), en pierre blanche d'Angoulême comme les autels latéraux, est orné, au centre, du Christ et des quatre Évangélistes l'entourant ; sur le "retable", les huit Béatitudes, saint Pierre et saint Paul aux extrémités. La porte du tabernacle est en bronze doré et porte la scène des Pèlerins d'Emmaüs. Le ciborium est porté par quatre colonnes, l'emmarchement est en pierre de Lourdes.

    "Les trois autels sont sortis des ateliers de Saint-Hilaire de Poitiers, fondés par le cardinal Pie pour la conservation de l'art chrétien."

    Les vitraux du chœur représentent : le Sacré-Cœur de Jésus et le Sacré-Cœur de Marie (au centre) ; saint Pierre et sainte Catherine (à droite) ; saint Jacques et sainte Marguerite (à gauche). Ceux de la nef sont des grisailles, ceux des bas-côtés des vitraux à médaillon "qui reproduit le patron du donateur de ce vitrail". Vitrail de "Notre-Dame de Buglose" dans la chapelle de la Vierge, "Fuite en Égypte" dans celle de saint Joseph.

    La sacristie ne renferme "rien de remarquable".

  • Liste des oeuvres non étudiées.

    Tambour de porte [vaisseau central, à l'ouest]

    Vers 1881. Chêne.

    Tambour de plan rectangulaire, porte principale à deux battants, portes latérales à battant unique ; panneautage rectangulaire ; pinacles et frise faîtière à trèfles découpés.

    h = 450 environ ; la = 331 ; pr = 118.

    Autel [chœur]

    Vers 1970. Bois, fer forgé.

    Table d'autel "face au peuple" installée vers 1970, constituée d'un piétement en fer forgé utilisant les battants du portillon de la clôture de sanctuaire (réf IM40004811), et d'une table moderne en bois.

    Confessionnal [collatéral nord] (ill. 20134000692NUC2A)

    Limite 19e -20e s. Chêne teinté.

    Trois loges sur plateforme rectangulaire ; loge centrale à battant cintré avec claire-voie (quatre barreaux) ; loges latérales à ouverture cintrée, accotoir, agenouilloir et guichet à jalousie.

    h = 220 ; la = 210 (dimensions approximatives).

    Paire de bénitiers d'applique [porche]

    Vers 1881. Marbre blanc.

    Vasque semi-circulaire.

    la = 21.

    Clôture de chapelle [collatéral nord, à l'ouest] (ill. 20134002750NUC1A)

    Vers 1881. Pin teinté.

    Clôture-lambris à panneautage rectangulaire ; porte à deux battants, vitrés dans leur moitié supérieure (verre américain dépoli, motif de croix rouge) ; corniche à frise faîtière découpée (trèfles).

    h = 220 ; la = 350 (dimensions approximatives).

    Paire d'armoires de sacristie (placards) [sacristie, angles nord-est et sud-est] (ill. 20134000586NUC2A)

    4e quart 19e s. Chêne et pin.

    Meubles d'encoignure à deux battants superposés moulurés petit cadre.

    h = 280 ; la = 110 (dimensions approximatives).

    Lutrin à armoire [collatéral sud]

    4e quart 19e s. Chêne.

    Armoire à décor néogothique (arcature trilobée).

    État : seule reste l'armoire, le lutrin lui-même est perdu.

    Tronc [collatéral nord, 2e travée] (ill. 20134000693NUC2A)

    4e quart 19e s. Chêne.

    Tronc parallélépipédique à deux fentes sur la face ("Offrandes", "Demandes").

    h = 107 ; la = 57.

    Sert de support à une statue de saint Antoine de padoue (cf. ci-dessous).

    Ensemble de 2 fauteuils de célébrant et de 3 tabourets de célébrant [chœur]

    1ère moitié 20e s. Bois, velours rouge, cuir noir (garniture).

    Prie-Dieu [sacristie] (ill. 20134002751NUC1A)

    2e moitié 19e s. Bois fruitier tourné.

    Accotoir incliné sur montants-colonnettes tournés, agenouilloir rapporté.

    h = 90 ; la = 51,5.

    Chandelier pascal [collatéral sud, fonts baptismaux] (ill. 20134000691NUC2A)

    19e s. (?). Bois fruitier.

    Base cylindrique, tige en balustre, bobèche, binet métallique.

    h = 119 (sans le binet rapporté).

    Paire de piédestaux (sellettes) [entrée du chœur]

    4e quart 19e s. Bois sculpté.

    En forme de colonne à chapiteau feuillagé, sur socle octogonal.

    h = 145.

    Supportent les statues de sainte Jeanne d'Arc et du Sacré-Cœur.

    Veilleuse du saint sacrement [collatéral sud, devant l'autel de saint Joseph] (ill. 20134000605NUC2A)

    2e moitié 19e s. Laiton doré, verre translucide rouge.

    Style néogothique. Vasque hexagonale ajourée (quadrilobes) à frise faîtière fondue, trois chaînes de suspension et anneau de préhension.

    Ensemble de 4 chandeliers d’autel (n° 1) [réserve nord]

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoroman. Pied triangulaire ajouré, tige tubulaire, nœud torique, bobèche à bord festonné, binet.

    Décor : feuilles de vigne (pied), rosaces dans des caissons cloisonnés (tige).

    h = 30,5 (sans le binet).

    Ensemble de 4 chandeliers d’autel (n° 2) [réserve nord]

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoroman. Pied triangulaire, tige tubulaire, nœud torique, bobèche ajourée.

    Décor : volutes angulaires sur pattes de lion (pied), feuilles de vigne (tige).

    h = 51.

    État : il manque les broches.

    Ensemble de 2 chandeliers d’autel [réserve nord]

    Milieu 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoclassique. Pied triangulaire, nœud en vase Médicis, tige cannelée, bobèche en vase Médicis et broche.

    h = 19.

    Croix d’autel (n° 1) [sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoclassique. Pied triangulaire, nœud en vase godronné, croix en bronze à revers non décoré ; Christ (représenté vivant, les yeux au ciel) et gloire (à la croisée) fondus et rivés.

    Décor : pattes de lion sous la base, bustes de la Sainte Famille sur les faces de la base, fleurons en lyre avec palmette aux extrémités des bras.

    h = 45 ; la = 19.

    Croix d’autel (n° 2) [sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoclassique. Pied triangulaire, nœud en urne, croix en bronze à revers non décoré ; Christ (représenté vivant, les yeux au ciel) et titulus (en forme de parchemin déroulé) fondus et rivés.

    Décor : volutes aux angles de la base, cœur sacré de Jésus, triangle trinitaire et buste de la Vierge sur les faces de la base, palmettes Louis XIV aux extrémités des bras.

    h = 82 ; la = 30.

    Croix d’autel (n° 3) [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bois fruitier, plâtre peint à la bronzine (Christ).

    Base à degrés ondulant en plan, croix emboîtée, Christ en plâtre peint.

    h = 103 ; la = 37 ; la = 32 (base).

    Pupitre d’autel [sacristie]

    Milieu 19e s. Bois fruitier (noyer ?) découpé.

    Pupitre pliant à décor ajouré : monogramme MA (base), rinceaux et croix sommitale (pupitre).

    h = 58 ; la = 31,5.

    Ensemble de 2 burettes et bassin à burettes [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Verre taillé à facettes, laiton doré (armature des burettes).

    Burettes en forme d'aiguière ; bassin ovale en verre.

    h = 9 (burettes).

    Thabor (n° 1) [sacristie] (ill. 20134000578NUC2A)

    Milieu 19e s. Bois blanc doré à la feuille d'or (à l'origine).

    Thabor de plan rectangulaire et d'élévation en talon renversé, sur pieds en patin ou sphère aplatie ; décor rapporté en plâtre ou stuc : Pélican mystique (sur la face), angelots (aux angles) reliés par des guirlandes de roses et de marguerites.

    h = 19,5 ; la = 36.

    État : dorure refaite à la bronzine.

    Thabor (n° 2) [sacristie]

    Milieu 19e s. Bois blanc doré à la feuille d'or (à l'origine).

    Thabor de plan rectangulaire et d'élévation en talon renversé ; décor rapporté en plâtre ou stuc : monogramme M.A. (sur la face), guirlandes de fleurs.

    Thabor (n° 3) [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bronze et laiton dorés, verre coloré (bleu, blanc, rouge).

    Thabor de style néoroman, de plan rectangulaire et d'élévation droite, à plateau fixe. Décor en relief : pieds en forme de monstre cynocéphale aux ailes terminées en crosse, frises de feuilles de vigne et quadrilobes ajourés sur les faces, cabochons en verroterie colorée sur le devant.

    h = 16,5 ; la = 37 (avec les pieds) ; la = 27 (plateau).

    Ampoule à huile des malades [sacristie]

    19e s. Argent (non poinçonné).

    Ampoule cylindrique avec couvercle en dôme monté sur charnière (brisée) à croix sommitale soudée.

    Inscription (gravée) : O.I. (sur la réserve et le couvercle).

    h = 7,3.

    Coquille de baptême [sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton argenté.

    En forme de coquillage marin, sur pied circulaire, poignée avec appuie-pouce.

    h = 6,8 ; la = 9.

    Encensoir (n° 1) [sacristie]

    Milieu 19e s. Laiton argenté.

    Style néo-18e s. Pied circulaire, couvercle emboîtant. Décor estampé et fondu : godrons et feuilles d'acanthe (réserve, couvercle), trois angelots en haut relief (points d'ancrage des chaînes).

    h = 17.

    Encensoir (n° 2) [sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton argenté.

    Style néoclassique. Pied circulaire, couvercle emboîtant. Décor estampé : godrons (réserve), ajourage à palmettes (couvercle).

    h = 18.

    Ensemble de 2 navettes à encens [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bronze argenté.

    Style néoclassique. Coupe en forme de nef, couvercle mobile sur charnière, pied circulaire. Décor en relief : godrons.

    h = 8.

    Lanterne de procession [réserve au-dessus de la sacristie nord]

    2e moitié 19e s. Bois tourné, laiton estampé et doré, verre transparent incolore.

    État : ruinée.

    Chemin de croix [collatéraux] (ill. 20134000701NUC2A, 20134000702NUC2A et 20134000703NUC2A)

    4e quart 19e s. Plâtre polychrome.

    Cadres architecturés de style néogothique (arc brisé trilobé, gâble à crochets et croix sommitale, pinacles latéraux) ; personnages en demi relief sur fond de paysage peint à l'huile. Numéros des stations (en chiffres romains) dans un écu au bas du cadre.

    h = 100 environ.

    Croix de chaire à prêcher : Christ en croix [vaisseau central, 3e pilier sud, en face de la chaire] (ill. 20134000596NUC2A)

    4e quart 19e s. (avant 1892). Henri Raphaël MONCASSIN, fabricant à Toulouse. Bois, plâtre polychrome.

    Christ en plâtre (représenté vivant) ; croix en bois avec reliefs quadrilobés dorés (symboles des Évangélistes) aux extrémités du montant et de la traverse.

    h = 280 environ (croix).

    [Une lettre d'Henri Moncassin au curé de Coudures (canton de Saint-Sever), datée du 6 juillet 1892, mentionne, à propos de l'achat projeté d'un Christ de chaire, le modèle envoyé "à M. le curé de Miramon-Sensacq, M. le curé de Gamarde, M. le curé de de Benquet, etc. etc." La description correspond à celle de la croix de Gamarde : "une croix de 3m50 de hauteur et le bras de 1m50 de largeur, aux 4 extrémités les sujets des 4 Évangélistes en relief, entièrement dorés, rayons dorés et rehaussés et un filet or de 0,01 c. tout autour sur le chanfrein de la croix" (AP Saint-Sever, dossier "Coudures").]

    Paire de chandeliers d’église [réserve nord]

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Base circulaire, bouquet de cinq lumières étagées à bobèche et binet ; décor de lys, d'épis de blé et de grappes de raisin en métal découpé et doré.

    h = 36.

    Paire de coffres ou malles [pièce au-dessus de la réserve nord] (ill. 20134000559NUC2A et 20134000565NUC2A)

    2e moitié 19e s. Bois, fer.

    Ensemble de 4 tours d’autel [sacristie]

    Milieu 20e s.

    A. Satin de coton et soie blanc ; passementerie et décor brodé en fil métal doré.

    B. Satin de coton et soie blanc ; passementerie et décor brodé en fil métal doré.

    C. Coton rouge ; passementerie et décor brodé (fleurs de lys) en fil de coton jaune-or.

    D. Drap lamé doré ; ; passementerie et décor brodé en fil métal doré.

    Drap mortuaire [sacristie]

    1ère moitié 20e s. Velours uni de coton et soie noir, fil métal argenté (passementerie).

    Ensemble de 5 chapes [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s.

    A. Drap lamé doré, bougran rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (chaperon) : monogramme I.H.S.

    B. Drap lamé doré, bougran rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (chaperon) : fleurs.

    C. Moire de coton et soie violette, bougran violet (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (chaperon) : monogramme I.H.S.

    D. Moire de coton et soie noire, bougran noir (doublure), fil de coton blanc (passementerie). Sans décor.

    E. Velours uni de coton et soie noir, bougran noir (doublure), fil de coton blanc (passementerie, décor). Décor brodé (chaperon) : monogramme I.H.S. dans des rinceaux.

    Ensemble de 14 ornements [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. (sauf indication contraire).

    A. Damas de coton et soie blanc, tapisserie polychrome au petit point (croix dorsale de la chasuble, orfrois), bougran de coton rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. dans des rinceaux. ill. 20134002752NUC1A.

    B. Moire de coton et soie blanc, bougran de coton jaune (doublure), fil métal doré brillant (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. dans des rinceaux. ill. 20134002752NUC1A.

    C. Toile de coton blanc, tapisserie polychrome au petit point (croix dorsale de la chasuble, orfrois), coton rouge (doublure). Décor (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. ill. 20134002753NUC1A.

    D. Damas de coton et soie blanc, fil de soie jaune (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme M.A. dans une couronne d'olivier nouée par un nœud de ruban. ill. 20134002753NUC1A.

    E. Nylon blanc, tissu synthétique jaune (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. dans des rinceaux, œillets. 2e moitié 20e s. ill. 20134002753NUC1A.

    F. Drap lamé doré, toile blanche (doublure), fil métal doré et argenté, fil de soie polychrome (passementerie, décor). Décor lancé et broché (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. en lettres gothiques dans un médaillon entouré de rinceaux fleuris. ill. 20124002754NUC1A.

    G. Drap lamé doré, toile blanche (doublure), fil métal doré et argenté, fil de soie polychrome (passementerie, décor). Décor lancé et broché (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. en lettres gothiques dans un médaillon entouré de rinceaux fleuris. ill. 20124002754NUC1A.

    H. Damas de coton et soie rouge vermillon, tapisserie polychrome (croix dorsale à redents et orfrois de la chasuble), bougran de toile jaune (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor de fond du damas : pampres, grappes de raisin et rosiers. Décor de la croix en tapisserie (chasuble) : monogramme I.H.S., lys blancs et roses. ill. 20134002752NUC1A.

    I. Velours de coton et soie rouge grenat, bougran de toile rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. en lettres gothiques dans un quadrilobe rapporté. ill. 20134002752NUC1A.

    J. Damas de coton et soie rouge rosé, bougran rouge (doublure), fil de soie jaune-or (passementerie, décor). Décor lancé et broché (croix dorsale à redents de la chasuble) : monogramme I.H.S. dans une couronne d'épines, roses et palmes disposées en rivière. ill. 20134002753NUC1A.

    K. Damas de coton et soie violet, bougran de toile rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : Agneau mystique sur le livre aux sept sceaux dans un quadrilobe rayonnant. ill. 20134002753NUC1A.

    M. Damas de coton et soie noir, bougran de toile noir (doublure), fil de soie blanc crème (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. dans des rinceaux. ill. 20134002752NUC1A.

    N. Damas de coton et soie noir, bougran de toile noir (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : cœurs sacrés de Jésus et Marie jumelés dans une gloire. ill. 20134002753NUC1A.

    O. Velours de coton et soie noir, satin de soie blanc (croix dorsale et orfrois), bougran de toile noir (doublure), fil métal argenté (passementerie), fil de soie polychrome (décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : œillets et pensées. ill. 20134002752NUC1A.

    Paire de surplis [sacristie]

    20e s. Linon blanc.

    Voile huméral [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Drap lamé doré, toile violette (doublure), fil métal doré (passementerie, décor).

    Décor brodé : rinceaux.

    Ensemble de 11 santons (crèche de Noël) [réserve nord]

    Limite 19e s.-20e s. Plâtre polychrome.

    Composition : Enfant Jésus, Vierge, saint Joseph, trois rois mages, deux bergers (un debout, un agenouillé), ange (aux ailes déployées), âne, bœuf.

    Ensemble de 8 statues

    Limite 19e s.-20e s. Plâtre polychrome (sauf mention contraire).

    Saint Antoine de Padoue (collatéral nord, 2e travée ; h = 131 ; sur un tronc en bois ; ill. 20134000693NUC2A). Sainte Jeanne d’Arc (entrée du chœur au nord ; h = 145 sans l'étendard ; inscription "JEHANNE D'ARC" en lettres gothiques sur la face du socle ; marque au revers du socle : "F.V.L. [médaillon avec effigie de la Vierge] DÉPOSÉ" [Frédéric Vermare, Lyon ; d'après un modèle de son frère André-César Vermare] ; posée sur une sellette en chêne à chapiteau feuillagé ; ill. 20134000678NUC2A). Sacré-Cœur (entrée du chœur au sud ; h = 144 ; marque peinte au dos de la statue : "E. GARNIER / 100 Rue Cherche-Midi / PARIS" ; posée sur une sellette en chêne à chapiteau feuillagé ; ill. 20134000679NUC2A). Notre-Dame de Lourdes (collatéral sud ; h = 107). Immaculée Conception (n° 1) (sacristie ; plâtre blanc [repeint] ; modèle dit "de Pie IX" ; socle à cartouche néo-baroque ; h = 67 ; inscription en creux sur la base [repeinte] : «Immaculée Conception / le 8 décembre 1854 »). Saint Joseph (n° 1) (sacristie ; plâtre blanc [repeint] ; h = 70). Immaculée Conception (n° 2) (réserve nord ; plâtre blanc). Saint Joseph (n° 2) (réserve nord ; plâtre blanc ; h = 50 environ).

    Peinture monumentale [chœur, vaisseau central et collatéraux] (ill. 20134000651NUC2A)

    Années 1930 (?). Détrempe.

    Chœur : semis de lys et de croix ; inscription latine : Venite ad me omnes et onerati estis et ego reficiam vos (traduction : Venez à moi vous tous qui êtes oppressés et je vous soulagerai [Matthieu, 11, 28]).

    Vaisseau central : bandeau régnant au-dessus des arcades, orné d'épis de blé et de pampres sur fond gris clair.

    Bas-côté nord, mur oriental (autel de la Vierge) : semis de monogrammes SM (sainte Marie) et de lys héraldiques sur fond rouge.

    Bas-côté sud, mur oriental (autel de saint Joseph) : semis de monogrammes SJ (saint Joseph) et de lys héraldiques sur fond rouge.

    Estampe : La Sainte Face [collatéral nord, chapelle de la Vierge]

    1er quart 20e s. (1904). Chromolithographie, bois (cadre).

    Inscription : "Carmel de Lisieux 1904" (avec citation du pape Pie X).

    Ensemble de 4 livres : missels romains, messe des morts [sacristie]

    A. Missel romain (n° 1). Alfred Mame, Tours, 1895. Titre : « Missale romanum [...] Turonibus / typis Alfredi Mame / MDCCCXCV ». Armoiries du pape Léon XIII.

    B. Missel romain (n° 2). Alfred Mame et fils, Tours, après 1928. Titre : « Missale romanum [...] Turonibus / typis Alfredi Mame et filiorum » (sans date ; licence d'impression de 1928). Armoiries du pape Pie XI. Dédicace manuscrite sur la page de garde : "A Monsieur l'abbé Bordes / mon ancien aumônier du 34 R.i. / en souvenir / et / en reconnaissance / André Guillot / ancien téléphoniste / au 34 / 1916-1918." [Joseph Bordes (1880-1944), curé de Gamarde de 1924 à 1932]

    C. Missel romain (n° 3). Imprimerie Mame, Tours, 1953. Titre : « Missale romanum [...] Turonibus / sumptibus et typis Mame / (...) MCMLIII ». Reliure rouge.

    D. Messe des morts. J. MINGARDON, Marseille, 1877. Titre : « Missae pro defunctis (...) / Massiliae / 1877 / J. Mingardon.

    Ensemble de 9 livres [sacristie] (ill. 20134002755NUC1A)

    A. Œuvres de sainte Thérèse d'Avila. Bruxelles, 1714. 5 vol.

    B. Sermons de Massillon (n° 1). Veuve Estienne et fils et Jean Hérissant, Paris, 1745. 3 vol. (Sermons, Conférences, Panégyriques). Page de titre : "Sermons de M. Massillon, évêque de Clermont, ci-devant prêtre de l'Oratoire, l'un des Quarante de l'Académie Françoise / Mystères / A Paris, rue S. Jacques, chez la Veuve Estienne & Fils, à la Vertu, et Jean Hérissant, à S. Paul & à S. Hilaire / MDCCXLV. / Avec approbation & privilège du Roi."

    C. Sermons de Massillon (n° 2). Veuve Estienne et fils et Jean Hérissant, Paris, 1769 et 1770. 4 vol. (Sermons, Conférences, Panégyriques, Carême). Page de titre : "Sermons de M. Massillon, évêque de Clermont, ci-devant prêtre de l'Oratoire, l'un des Quarante de l'Académie Françoise / Mystères / A Paris, rue S. Jacques, chez la Veuve Estienne & Fils, à la Vertu, et Jean Hérissant, à S. Paul & à S. Hilaire / MDCCLXIX [Sermons, Panégyriques et Carême ; MDCCLXX pour les Conférences]. / Avec approbation & privilège du Roi."

    D. Œuvres complètes de Massillon. Gauthier frères et compagnie, Paris, 1829. 10 vol. Page de titre : "Œuvres complètes de Massillon, évêque de Clermont (...) / A Paris, chez Gauthier frères et Cie, libraires, rue et hôtel Serpente, N° 16. Même maison de commerce, à Besançon, MDCCCXXIX." [Les 10 volumes étaient au complet en 1992 ; seuls ont été retrouvés en 2014 les vol. 4, 5, 6, 7 et 10.]

    E. Œuvres de Bourdaloue. s.l., s.d. (18e siècle). 6 vol.

    F. Défense du christianisme. Adrien Le Clere et compagnie, Paris, 1826. Page de titre : "Défense du christianisme ou Conférences sur la religion, par M. D. Frayssinous, évêque d'Hermopolis, premier aumônier du roi (...) / Troisième édition / A Paris chez Adrien le Clere et Cie, quai des Augustins, N° 33 / MDCCCXXVI."

    G. Vies des pères, martyrs et autres principaux saints. Outhenin et Chalandre fils, Besançon, 1841. 10 vol. Page de titre : "Vies des pères, martyrs et autres principaux saints tirées des actes originaux et des monuments les plus authentiques, avec des notes historiques et critiques. Ouvrage traduit librement de l'anglais d'Alban Butler par le chanoine de Saint-Honoré (...) par l'abbé Godescard (...). Nouvelle édition (...). Besançon, Out[henin]-Chalandre fils / Paris, Méquignon junior libraire (...) / Gaume frères, libraires (...)."

    H. Œuvres de Lacordaire. Veuve Poussielgue-Rusand, Paris, 1857. 13 vol. Page de titre : "Œuvres de Lacordaire / Paris, librairie de Mme Ve Poussielgue-Rusand, rue Saint-Sulpice, 23 / 1857."

    I. Œuvres oratoires de Bossuet. Brunet, Arras, 1872. 8 vol.

    Cloche [clocher] (ill. 20134000644NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. (?). Bronze.

    Non vue (inaccessible). Il s'agit de la petite cloche, non signalée dans la monographie paroissiale de 1889-1890 et donc peut-être postérieure.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives diverses. Gamarde, habitants, XVIe-XVIIe-XVIIIe siècles.

  • Église Saint-Pierre, fabriques, dîmes XVIIe-XVIIIe siècles.

  • "Cathalogue des confraries du St-Sacrement et de Notre-Dame des agonisans pour l'année 1772".

  • Registre des confréries du Saint-Sacrement et de Notre-Dame des Agonisants (1772-1863).

  • Procès de Jean Laborde, meunier, Jean Maurin, charpentier à Hinx, fin XVIIIe siècle.

  • Monographie paroissiale de Gamarde, par le curé P.-C. Baqué, vers 1890.

    Archives départementales des Landes : 16 J 18
  • Église, presbytère, cimetière, 1814-1938.

    Archives départementales des Landes : 2 O 763
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 126/8
Documents figurés
  • Clôture de la chapelle nord-ouest. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 162
  • Prie-Dieu. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 162
  • Ensemble de 7 ornements (2 blancs, 3 rouges, 2 noirs). Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 162
  • Ensemble de 7 ornements (3 blancs, 1 rouge, 1 violet, 1 vert, 1 noir). Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 162
  • Ensemble de 2 ornements dorés. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 162
  • Livres. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 162
Bibliographie
  • DELOFFRE Raoul, BONNEFOUS Jean. Églises, châteaux et fortifications des Landes méridionales. Du Moyen Âge à la Renaissance. Biarritz : Atlantica, 2000.

  • LERAT Serge (dir.). Landes & Chalosses. Pau : Cairn, 1984.

    t. II, p. 131
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe