Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Martin

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Martin

Dossier IM40004991 réalisé en 2013

Fiche

Parties constituantes non étudiées monument aux morts, plaque commémorative, crédence, clôture des fonts baptismaux, meuble de sacristie, armoire de sacristie, fauteuil de célébrant, tabouret de célébrant, croix d'autel, pupitre d'autel, pupitre-thabor, calice, ciboire, ostensoir, patène, encensoir, navette à encens, croix, chandelier d'église, chandelier, drap mortuaire, ornement, étole, statue, livre
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Localisation Commune : Lourquen

L'église de Lourquen, reconstruite à la fin du XIXe siècle, n'a conservé aucun élément du mobilier de l'édifice qu'elle a remplacé, à l'exception de ses deux cloches, fondues respectivement par F.-V. Decharme en 1826 et par L.-R. Delestan en 1865. Le mobilier proprement dit est entièrement renouvelé dans les années 1880 à l'initiative du curé Lalanne : le marbrier bayonnais P. Claverie fournit le maître-autel, les fonts baptismaux et les bénitiers ; les autels latéraux en terre cuite, non signés, sont cependant très proches des productions de la fabrique toulousaine Virebent. La vitrerie est posée dans les mêmes années par le verrier palois J.-P. Mauméjean. Enfin, l'abbé Lalanne, sculpteur amateur, se charge lui-même de la confection de la chaire à prêcher, du meuble de sacristie et des cadres ornés du chemin de croix (inspiré d'un célèbre cycle viennois de Josef von Führich). Les objets cultuels et le vestiaire sont aussi renouvelés au tournant des XIXe et XXe siècles (l'un des ornements liturgiques porte la marque du fabricant Sauresse d'Aurillac). L'ensemble décoratif et mobilier n'a subi presque aucun changement depuis lors, à l'exception du morcèlement du maître-autel dans les années 1970 et de la dépose du chemin de croix.

Auteur(s) Auteur : Mame Alfred et fils,
Mame Alfred et fils

Maison d'édition à Tours (voir Mame Alfred).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur
Auteur : Laîné Adolphe ; Havard J.,
Laîné Adolphe ; Havard J.

Imprimeurs-éditeurs à Paris (19, rue des Saints-Pères).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur
Auteur : Desclée, Lefebvre et Compagnie,
Desclée, Lefebvre et Compagnie

Desclée, Lefebvre et Compagnie, imprimeurs-éditeurs à Tournai.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur, signature
Auteur : Sauresse, dit(e) Sauresse jeune,
Sauresse , dit(e) Sauresse jeune

Fabricant d'ornement religieux à Aurillac.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant d'ornements religieux, signature
Auteur : Moncassin Henri Raphaël,
Henri Raphaël Moncassin (1883 - 1958)

Né à Toulouse le 3 avril 1883, mort à Paris le 3 septembre 1958, fils du statuaire toulousain François Moncassin. Sculpteur, second Premier prix de Rome de sculpture en 1904. Fabricant-marchand d'ornements et de mobilier religieux à Toulouse. Un en-tête de 1912 porte la raison sociale : "Moncassin, lauréat de l'École des Beaux-Arts, 21 rue Bayard 21 (près la gare), Toulouse - Fabrique de mobilier d'église tous genres, statues, chemins de la croix, modèles nouveaux grand-relief, prix défiant toute concurrence loyale, décoration artistique, dorures en tous genres, chasublerie, broderies garanties au premier titre".


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de statues, attribution par source

Annexes

  • Liste des oeuvres non étudiées

    Monument aux morts [au nord-est du chevet] (ill. 20134001627NUC2A)

    Vers 1920. Ciment.

    Socle carré sur degré, surmonté d'une pyramide tronquée. Décor en relief dans la masse : croix de guerre (sur la face de la pyramide), croix grecque (en ronde bosse au sommet de la pyramide).

    Dédicace (gravée sur la face du socle) : LOURQUEN / A SES ENFANTS / MORTS / POUR LA FRANCE.

    Plaque commémorative (de la consécration de l'église) [vestibule] (ill. 20134001624NUC2A)

    1882. Marbre gris veiné.

    h = 103,5 ; la = 75.

    Inscription (gravée) : L'AN DE GRÂCE 1882 / - / S.S. LÉON XIII PAPE. / S. GRANDEUR MGNEUR DELANNOY, ÉVÊQUE D'AIRE. / M. GRÉVY PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE. / MRES DU CSEIL MPAL : / DUVIGNAU MAIRE. BARROUILLET ADJOINT. / NAPIAS / BARROUILLET / MEYRANX / PUYO / LACOUTURE / DUBOIS / LESPIAUD / LATRY / Cette église a été édifiée sur le terrain / gratuitement concédé à cette paroisse / par M. le Baron de LATAULADE.

    [Louis Bernard Raymond de Lataulade-Domneger (1827-1900), propriétaire du château de Marquebielle à Saint-Cricq-Chalosse, était le fils de Félix Léonard de Lataulade (1795-1859) et de Marie-Françoise-Désirée Domenger, elle-même fille d'un maire de Lourquen et membre de la grande famille Domenger de Mugron, à un kilomètre de Lourquen.]

    Paire de crédences [entrée du chœur] (ill. 20134001583NUC2A)

    4e quart 19e s. Chêne teinté.

    Crédences à socle polygonal, deux pieds en forme de colonnette à chapiteau feuillagé, dessus polygonal.

    h = 118 ; la = 56 ; pr = 44.

    État : le plateau est retaillé pour épouser la forme du pilier auquel la crédence est adossée.

    Clôture des fonts baptismaux [collatéral droit]

    4e quart 19e s. Fer forgé.

    Meuble de sacristie (commode-armoire) [sacristie]

    4e quart 19e s. Chêne et pin teintés.

    Meuble à deux corps : commode-chasublier à deux séries juxtaposées de huit tiroirs superposés (= seize) ; crédence en niche trilobée ; armoire à quatre battants, jumelés deux à deux ; corniche d'assemblage. Décor sculpté rapporté dans les écoinçons de la niche : liserons et vigne.

    Chasublier : h = 105 ; la = 269. Armoire : h = 185 ; la = 379.

    [Le décor sculpté est probablement dû à l'abbé Lalanne, curé de Lourquen, auteur des sculptures de la chaire à prêcher (réf. IM40004997) et des cadres du chemin de croix (réf. IM40005001).]

    Armoire de sacristie [réserve] (ill. 20134002807NUC1A)

    2e moitié 19e s. Bois blanc teinté faux bois.

    Armoire à deux corps superposés, l'inférieur à deux battants juxtaposés, le supérieur à trois battants juxtaposés ; corniche d'assemblage.

    h = 220 ; la = 180 (dimensions approximatives).

    [Meuble repéré en 1991, non retrouvé lors de l'inventaire de 2013.]

    Ensemble d'un fauteuil de célébrant et d'un tabouret de célébrant [chœur] (ill. 20134001585NUC2A)

    4e quart 19e s. Bois, velours rouge (garniture).

    Fauteuil : quatre pieds (les deux antérieurs tournés en balustre) reliés par une entretoise en H, accotoirs galbés en volute sur supports en balustre, dossier à traverse ajourée ; garniture de l'assise en velours rouge, cloutée (refaite). Décor sculpté (traverse du dossier) : cartouches à volutes de style néo-Renaissance. Tabouret : piétement identique à celui du fauteuil, garniture en velours rouge.

    Fauteuil : h = 88 ; la = 58.

    Croix d’autel [sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoroman. Pied circulaire, croix en bronze fondue en un seul élément (fleurons, gloire) à l'exception du Christ rapporté.

    h = 20 environ.

    Pupitre d’autel [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bois fruitier (noyer ?) découpé.

    Pupitre pliant à décor ajouré : monogramme IHS dans un quadrilobe à redents entouré de feuilles.

    h = 64 ; la = 31.

    Pupitre-thabor [sacristie] (ill. 20134001555NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoroman. Plan rectangulaire, élévation galbée. Décor (fondu) : pieds en patte de lion, faces à arcatures avec palmettes romanes.

    Calice [sacristie] (ill. 20134002810NUC1A)

    1ère moitié 20e s. Alliage doré, argent doré (coupe).

    Pied circulaire, tige tubulaire, nœud torique, fausse-coupe pleine (à bandeau bruni sur fond amati). Décor : croix fondu et soudée sur le pied, avec petit cabochons de verroterie rouge à la croisée.

    h = 21 ; d = 13,4 (pied) ; d = 9,4 (coupe).

    Sans poinçon.

    Patène [sacristie] (ill. 20134002810NUC1A)

    1ère moitié 20e s. Alliage doré.

    Ombilic saillant ; sans décor.

    d = 14,7.

    Sans poinçon.

    [Bien que contemporaine du calice ci-dessus, la patène ne forme pas ensemble avec lui, le diamètre de son ombilic ne correspondant pas à celui de la coupe du calice.]

    Ensemble de 2 ciboires [sacristie]

    2e moitié 20e s. Alliage doré.

    Petits ciboires (des malades ?) à pied circulaire pyramidal.

    Sans poinçon.

    Ostensoir [sacristie] (ill. 20134001556NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Laiton doré, verre coloré.

    Ostensoir de style néogothique ; base à six lobes, tige tubulaire, gloire à rayons droits et flammés. Décor fondu et estampé : pieds en volute végétale, rinceaux, pommes de pin. Verroterie colorée (rouge, rose et bleu) et incolore sertie sur la base et la gloire.

    h = 72 ; la = 37.

    Encensoir [sacristie] (ill. 20134002810NUC1A)

    2e moitié 19e s. Laiton et bronze argentés.

    Style néoclassique. Pied circulaire, couvercle emboîtant. Décor estampé et fondu : godrons et rosaces (réserve, couvercle), flamme (au sommet du couvercle).

    h = 28,5 ; d = 11.

    Navette à encens [sacristie] (ill. 20134002810NUC1A)

    2e moitié 19e s. Bronze argenté.

    Coupe en forme de nef sur pied circulaire, couvercle mobile sur charnière avec élément de prise (bouton) fondu ; frise de godrons sur le bord du couvercle.

    h = 7.

    Croix de chaire à prêcher : Christ en croix {vaisseau central, 3e pilier à droite] (ill. 20134001625NUC2A et 20134002809NUC1A)

    Vers 1892. Henri Raphaël MONCASSIN, fabricant à Toulouse. Plâtre blanc (Christ, titulus), bois teinté (croix).

    Christ représenté vivant, regard tourné vers le ciel, les pieds cloués l'un à côté de l'autre reposant sur le suppedaneum.

    h = 160 environ (croix).

    [Une lettre d'Henri Moncassin au curé de Coudures (canton de Saint-Sever), datée du 6 juillet 1892, mentionne, à propos de l'achat projeté d'un Christ de chaire : "Le modèle le plus avantageux est celui de 1m60, qui ferait très bien dans votre église que je connais. Le prix est de 90 f. Vous avez pu le voir au Gd Séminaire où je l'avais exposé pendant les Retraites, et que je vendis à Mr le curé de Lourquen 90 f. Bien entendu, franco de port, franco d'emballage, couronne, boulons, sabot compris, même ceinture dorée avec filets" (AP Saint-Sever, dossier "Coudures").]

    Paire de chandeliers d’église [sacristie] (ill. 20134002810NUC1A)

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Base circulaire, bouquet de cinq lumières étagées à bobèche et binet ; décor de lys, d'épis de blé et de grappes de raisin en métal découpé et doré.

    h = 23.

    Ensemble de 4 chandeliers (civils) [réserve]

    Milieu 19e s. Laiton doré.

    Base hexagonale, tige à nœuds superposés et fût hexagonal, binet en vase.

    h = 27,5 ; d = 13,7.

    Paire de chandeliers (civils) [réserve] (ill. 20134002810NUC1A)

    1ère moitié 19e s. Laiton doré.

    Base circulaire, tige en fuseau cannelée sur socle parallélépipédique en forme de stèle, binet en vase Médicis à motifs godronnés.

    h = 22.

    Drap mortuaire [sacristie]

    1ère moitié 20e s. Velours uni de coton et soie noir, fil métal argenté (passementerie).

    Ensemble de 13 ornements [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s.

    A. Satin de coton et soie blanc, tapisserie polychrome au petit point (croix dorsale de la chasuble, orfrois), bougran de coton rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale tréflée de la chasuble) : monogramme I.H.S. entouré de branches de rosier. ill. 20134002813NUC1A.

    B. Satin de coton et soie blanc, bougran de coton rouge (doublure), fil de coton rouge et fil métal doré (passementerie), fil de soie polychrome (décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. doré dans un quadrilobe à fond de satin rouge, branches de vigne avec feuilles et pampres, couronnes fleuronnées aux extrémités des bras de la croix. ill. 20134002813NUC1A.

    C. Damas de coton et soie blanc, fil de soie jaune (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. dans une gloire. Marque de fabricant (sur une étiquette au colletin de la chasuble) : SAURESSE Jeune - AURILLAC. Très mauvais état : tissu pourri par l'humidité, larges taches sur le damas. ill. 20134002815NUC1A.

    D. Damas de coton et soie vert, fil de soie jaune (passementerie, décor). Décor de fond du damas : réseau de quadrilobes à motifs végétaux. Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. en lettres gothiques dans un médaillon losangique à motifs feuillagés. ill. 20134002813NUC1A.

    E. Satin de coton et soie vert, damas de coton et soie vert (croix dorsale et orfrois de la chasuble), fil de soie et coton jaune, vert et rouge (passementerie, décor). Décor (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. en lettres gothiques, médaillons quadrilobés avec croix constituées de grappes et de feuilles de vigne. ill. 20134002813NUC1A.

    F. Drap lamé doré, bougran de toile verte (doublure), tapisserie polychrome au petit point (croix dorsale de la chasuble, orfrois), fil métal doré et argenté, fil de soie polychrome (passementerie, décor), lin et dentelle (colletin de la chasuble). Décor lancé et broché (croix dorsale de la chasuble) : Triangle trinitaire dans une gloire, bouquets de roses. ill. 20134002814NUC1A.

    G. Velours de coton et soie rouge orangé, bougran de toile rouge (doublure), fil de coton jaune or (passementerie). Croix dorsale à redents au dos de la chasuble. ill. 20134002815NUC1A.

    H. Satin de coton et soie rouge bordeaux, bougran de toile violette (doublure), fil de soie jaune or (passementerie, décor). Décor broché (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. en lettres gothiques. ill. 20134002815NUC1A.

    I. Moire de coton et soie rouge, bougran de toile rouge (doublure), fil de coton jaune et vert (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. ill. 20134002815NUC1A.

    J. Damas de coton et soie violet, bougran de toile violet (doublure), fil de soie jaune-or (passementerie, décor). Décor lancé et broché (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. en lettres gothiques, couronné, dans une mandorle placée à l'intersection des branches d'un rosier fleuri. ill. 20134002817NUC1A.

    K. Velours de coton et soie noir, bougran de toile noir (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. en lettres gothiques entouré de feuilles et de fleurs de chardons. ill. 20134002814NUC1A.

    L. Damas de coton et soie noir, velours de coton et soie noir (croix dorsale de la chasuble et orfrois), bougran de toile noir (doublure), fil de coton jaune or (passementerie). ill. 20134002814NUC1A.

    M. Damas de coton et soie noir, bougran de toile noir (doublure), fil de coton doré et argenté (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme I.H.S. en lettres gothiques dans un quadrilobe. ill. 20134002814NUC1A.

    [Ces ornements, repérés en 1991, étaient alors en médiocre ou mauvais état de conservation. Certains n'ont pas été retrouvés lors de l'inventaire de 2013 : n° A, C, D, E, G, I, M.]

    Ensemble de 7 étoles (dont 3 étoles pastorales) [sacristie] ( ill. 20134002816NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s.

    A. Drap lamé doré, fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé : croix de Malte, rinceaux. Étole pastorale.

    B. Satin de coton et soie rouge, fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé : croix.

    C. Damas de coton et soie violet, fil de coton blanc (passementerie, décor). Décor brodé : croix.

    D. Damas de coton et soie noir, fil de coton blanc (passementerie, décor). Décor brodé : croix. Étole pastorale.

    E. Damas de coton et soie noir, fil de coton blanc (passementerie, décor). Décor brodé : croix. Étole pastorale.

    F. Damas de coton et soie noir, fil de coton blanc rosé saumon (passementerie, décor). Décor brodé : croix.

    G. Velours de coton et soie noir, fil métal argenté et doré (passementerie, décor). Décor brodé : croix.

    Statue (statuette) : Sainte Thérèse de Lisieux [collatéral gauche] (20134002810NUC1A)

    2e quart 20e s. Plâtre blanc.

    h = 62.

    Ensemble de 3 livres : missels romains, rituel romain [sacristie] (20134002810NUC1A)

    A. Missel romain (n° 1). DESCLÉE, LEFEBVRE et Compagnie, Tournai, 1887. Titre : « Missale romanum [...] / Tornaci Derviorum, / Sumptibus et Typis Societatis S. Joannis / Evangelistae, Desclée, Lefebvre et Sociorum / Pont. Editor. / MDCCCLXXXVII ». Reliure en carton et cuir teinté rouge, décor doré au fer sur les plats (croix fleurdelisée avec monogramme I.H.S. à la croisée) et le dos à cinq nerfs (fleurons).

    B. Missel romain (n° 2). Alfred Mame et fils, Tours, après 1922. Titre : « Missale romanum [...] Turonibus / typis Alfredi Mame et filiorum / Sanctae Sedis Apostolicae et Sacrae rituum Congragationis / typographum » (sans date). Armoiries du pape Pie XI. État : seule est conservée la page de titre, glissée dans le missel précédent.

    C. Rituel romain. Adolphe LAINÉ et J. HAVARD, Paris, 1866. Titre : « RITUALE ROMANUM / Pauli V Pontificis Maximi / jussu editum / et a Benedicto XIV / auctum et castigatum / CUM CANTU / Juxta traditionem accurate emendato / cui accedunt varia supplementa ad usum provinciae Auscitanae / ill. ac RR. D.D. Archiepiscopi / Franc. Aug. DELAMARE / Jussu edita / [trophée pontifical] / PARISIIS / Apud Ad. Lainé et J. Havard / 19, via Sanctium Patrum / DINIAE / Apud / Socios pro cantu romano / MDCCCLXVI ». Reliure en carton et cuir brun, décor doré au fer sur le dos à cinq nerfs (fleurons).

    _______________________________________________________________________________________________________________________________

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église, presbytère, cimetière, 1817-1937.

    Archives départementales des Landes : 2 O 1140
  • Demande d'érection en succursale (an XI), projet d'érection en chapelle de secours (1810-1813), projet d'érection en succursale (1840-1844), érection (1845).

    Archives départementales des Landes : 70 V 192/2
  • Réparation du clocher (1857), acquisition d'objets mobiliers et d'ornements, secours de l’État (1864-1890).

    Archives départementales des Landes : 70 V 192/6
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 192/9
Documents figurés
  • Objets cultuels : calice et patène, ostensoir, thabor, encensoir, navette à encens, chandelier d'église, chandelier, statue de sainte Thérèse de Lisieux, livres. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 168
  • Croix de procession. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 168
  • Croix : Christ en croix. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 168
  • Ensemble de quatre ornements (blancs, verts). Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 168
  • Ensemble de quatre ornements (rouges, blanc). Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 168
  • Ensemble de quatre ornements (doré, noirs). Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 168
  • Ornement violet (en 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 168
  • Statue de sainte Thérèse de Lisieux. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 168
  • Armoire de sacristie. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 168
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe