Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Martin

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Martin

Dossier IM40007136 réalisé en 2018

Fiche

Parties constituantes non étudiées carrelage de sol, autel, tabernacle, confessionnal, fonts baptismaux, chaire à prêcher, prie-Dieu, fauteuil de célébrant, tabouret de célébrant, chaise prie-Dieu, meuble de sacristie, armoire, fontaine de sacristie, chandelier d'autel, croix d'autel, burettes, bouquet d'autel, canon d'autel, pupitre d'autel, thabor, encensoir, navette à encens, seau à eau bénite, goupillon, santon, croix de procession, croix, chandelier d'église, couronne de statue, drap mortuaire, chasuble, ornement, étole, voile huméral, soutane, statue, livre, document imprimé
Aire d'étude et canton Tartas est
Localisation Commune : Gouts

L'église Saint-Martin de Gouts, en grande partie reconstruite en 1934, a conservé peu de vestiges de son mobilier ancien : quatre colonnes composites provenant d'un retable non documenté de la fin du XVIIe ou du début du XVIIIe siècle, un tabernacle rocaille des années 1750-1770 et une statue en pierre du saint patron de la paroisse, sans doute de la première moitié du XVIIe siècle, retrouvée incidemment dans un champ pendant l'entre-deux-guerres et restituée à l'église en 1934. Le reste du mobilier actuel - hormis des fonts baptismaux difficilement datables, un meuble de sacristie, un bénitier offert à la fin du XIXe siècle par Jeanne Mamique et quelques statues de série - n'est pas antérieur aux années 1970 (autels du Sacré-Cœur et de saint Joseph, autel "face au peuple" et tabernacle mural). Trois tableaux des époux Kosiak ("PierréMarie") ont été offerts en 1994 et 1996. De la vitrerie de l'église avant sa rénovation subsiste l'unique verrière à personnage, un Saint Martin de 1865 par le Nancéien Ernest Stelzl ; les autres verrières (chœur et nef) ont été réalisées par la maison Mauméjean frères à l'occasion des travaux de 1934. La sacristie conserve un vestiaire complet aux couleurs liturgiques, comptant au moins deux ornements du milieu du XIXe siècle, sans doute lyonnais. L'ensemble d'orfèvrerie comporte des pièces parisiennes (J.-B. Martin, Demarquet frères) et lyonnaises (J.-P. Pernolet) de la seconde moitié du XIXe siècle et des premières décennies du siècle suivant.

Auteur(s) Auteur : Desclée, Lefebvre et Compagnie,
Desclée, Lefebvre et Compagnie

Desclée, Lefebvre et Compagnie, imprimeurs-éditeurs à Tournai.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur
Auteur : Desclée et Compagnie,
Desclée et Compagnie

Imprimeur-éditeur à Tournai (Belgique).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur
Auteur : Mingardon J.,
J. Mingardon

"Libraire-éditeur" à Marseille (31, rue de l'Arbre) dans la seconde moitié du XIXe siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur
Auteur : Mame Alfred et fils,
Mame Alfred et fils

Maison d'édition à Tours (voir Mame Alfred).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur
Auteur : Laîné Adolphe ; Havard J.,
Laîné Adolphe ; Havard J.

Imprimeurs-éditeurs à Paris (19, rue des Saints-Pères).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur
Auteur : Cassagne P.,
P. Cassagne

Ébéniste à Maubourguet (Hautes-Pyrénées) dans la seconde moitié du XXe siècle sous la raison sociale "Le national, L'Art religieux, P. Cassagne à Maubourguet".


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de mobilier religieux, signature
Auteur : Giscard Henri,
Henri Giscard (1895 - 1985)

Successeur de son père Bernard Giscard (1851-1926) à la tête de la fabrique toulousaine de statues, fondée par son grand-père Jean-Baptiste (1824-1906) en 1855.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de statues, signature

Annexes

  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique de Gouts, 20 février 1906 (AD Landes, 70 V 141/8)

    "Inventaire des biens dépendant de la fabrique paroissiale de Gouts.

    L'an mil neuf cent six, le vingt février à 10 heures du matin, En présence de MM. 1° Jean Carrère, desservant à Gouts, 2° et J. Fargues, J. Castets, Dartiguelongue, Bats et Fosse, membres du conseil de fabrique, demeurant tous à Gouts / Nous, soussigné, Chastang, receveur des domaines à Tartas, dûment commissionné et assermenté, spécialement délégué par le Directeur des Domaines à Mont-de-Marsan, avons procédé ainsi qu'il suit, à l'inventaire descriptif et estimatif des biens de toute nature détenus par la fabrique paroissiale de Gouts.

    Chapitre I. Biens de la fabrique. / 1ent dans l'église. / 1. 1 calice argent doré, pied cuivre, patène argent doré - 25. / 2. 1 ostensoir cuivre doré - 5. / 3. 1 ciboire argent doré, pied cuivre - 20. / 4. 1 armoire-buffet bois de pin, fixée au mur. / 5. 1 id. non fixée, vieille - 2. / 6. 1 grande croix de procession, cuivre argenté - 5. / 7. 2 petites id. id. - 3. / 8. 1 dessus d'autel avec garniture au crochet, fil, doublure rouge - 1. / 9. 1 surplis fil - 3. / 10. 2 surplis de confessionnal coton - 1. / 11. 2 couvertures d'autel vieilles - 1. / 12. 5 devants d'autel, guipure et coton - 2,50. / 13. 12 serviettes fil, usées - 6. / 14. 1 nappe d'autel coton - 0,50. / 15. 1 aube guipure et coton - 2. / 16. 1 aube déchirée - 0,10. / 17. 2 écharpes de bénédiction déchirées - 1. / 18. 5 transparents rouges et bleus pour devants d'autel - 0,50. / 19. 5 amicts - 1. / 20. 5 vases en terre, bouquets en papier doré - 0,50. / 21. 1 boîte en fer blanc pour hosties - 0,10. / 22. 2 vieux missels - 2. / 23. Ornements composés d'une chasuble avec manipule, étole, voile de calice et bourse : 1 blanc à galon jaune passable - 5. / 1 rouge, galon blanc, déchiré - 1. / 1 soie noire déchiré - 1. / 1 velours coton noir, galon blanc - 10. / 1 vert déchiré - 1. / 1 violet soie et coton, galon blanc - 5. / 24. 1 chape soie rouge déchirée - 1. / 25. 1 chape soie blanche défraîchie - 5. / 26. 1 autre ornement simili-or et fleurs, usé - 5. / 27. 1 canon vitré - 2. / 28. 1 encensoir bosselé et 1 navette en cuivre - 1. / 29. 1 petite cloche - 1. / 30. 1 plat en bois - 0,10. / 31. 2 chandeliers en cuivre - 0,50. / 32. 1 petit Christ cuivre argenté - 0,50. / 33. 1 lanterne - 0,25. / 34. 4 vases porcelaine - 0,40. / 35. 1 vieux plumeau - 0,10. / 36. 2 étoles usées et 2 mieux conservées - 3. / 37. 1 table en bois blanc - 1. / 38. 1 bénitier et 1 goupillon en cuivre - 1. / 39. 1 croix en bois doré - 0,50.

    [...] 81. fonds (sic) baptismaux en pierre, couverture et grille en bois, fixés au sol. / 82. 2 échelles en bois blanc - 4. / 83. 1 grand tableau fixé à la tribune. / 81 bis. 1 chemin de croix, 14 petits cadres suspendus au mur - 3,50. / 82 bis. 1 chaire à prêcher, vieille, en chêne, abat-voix, escalier droit, fixée au mur. / 83 bis. Un vieux cadre en bois de dais de procession - 1. / 84. 2 cloches : 1 moyenne et 1 petite. / [...] 3ent Immeubles. / 86. l'enclos du Bigné sis à Gouts comprenant une maison d'habitation avec décharges et jardin s[ecti]on A n° 107 du plan cadastral, contenant 82 a 10 e, provenant à la fabrique d'un legs de Mlle Jeanne Gauzère, décédée à Tartas le 20 décembre 1877, suivant testament reçu par Me Deplane, notaire à Tartas le 12 mai 1877, d'une valeur de 10.000 francs - ci 10.000. Cet enclos est actuellement loué à M. Léon Fargues, propriétaire à Gouts, par bail s[ous] s[eing] p[rivé] du 17 juin 1900 pour 9 ans à partir du 11 9bre 1900, moyennant 206 f 25 par an, charges comprises. / 87. L'église consacrée à l'exercice du culte catholique, très ancienne, construite sur un terrain de 20 ares, ce terrain d'une valeur de 200 francs - 200. / Toutes les évaluations qui précèdent ont été faites par l'agent des domaines soussigné seul.

    En annexe, protestation de la fabrique : "Au début de l'inventaire, la protestation suivante a été produite : "Monsieur le receveur [...]. Gouts, le 20 février 1906. Signé Jean Carrère, curé." Cette protestation est demeurée ci-annexée."

    "Dans le cours des opérations, les 1ers comparants, ayant cessé d'assister à l'inventaire, en l'absence de délégués de leur part, l'inventaire a été continué et terminé en présence de 2 témoins requis sur place, MM. 1° Peyruquéou Félix, maître ébéniste à Tartas, 2° et Badet Julien, maître-tailleur à Tartas. [...]"

    _______________________________________________________

  • Liste des œuvres non étudiées

    Carrelage de sol [chœur, devant le maître-autel]

    2e moitié 20e s. Céramique vernissée.

    Décor : deux colombes s'abreuvant dans un calice.

    l = 175 ; la = 111.

    Autel (maître-autel) [chœur]

    Vers 1870-1980. Marbre gris veiné.

    Autel-table à deux pieds.

    h = 99 ; la = 210 ; pr = 80,5.

    Tabernacle (n° 1) [clocher (en 1990)] (ill. 20184001231NUC1A)

    1ère moitié 19e s. Bois blanc peint (et doré).

    Coffre parallélépipédique avec porte en plein cintre et angles antérieurs coupés. Décor (rapporté) : triangle trinitaire en gloire (porte), chutes de fruits et de feuilles (angles antérieurs).

    h = 50 environ.

    État : en très mauvais état en 1990, non retrouvé lors de l'enquête de 2018.]

    Tabernacle (n° 2) [chœur, au sud] (ill. 20184001232NUC1A)

    Vers 1970-1980. Bois ciré.

    Tabernacle en forme de mitre, avec porte de même forme, fixé sur une grande croix rayonnante en bois occupant l'espace de la claire-voie sud du chœur. Décor en relief dans la masse (sur la porte) : croix fleurdelisée et nimbée.

    Confessionnal [nef, chapelle du Sacré-Cœur]

    4e quart 20e s. L'ART RELIGIEUX, Maubourguet. Bois feuillu.

    [Fabrique L'Art religieux à Maubourguet, dirigée par P. Cassagne.]

    Fonts baptismaux [chapelle des fonts baptismaux, au nord-ouest] (ill. 20184001147NUC2A)

    Indatable (cuve), 2e moitié 20e s. (pied). Pierre (cuve), ciment (pied).

    Cuve circulaire avec moulure à la base ; pied cylindrique moderne en ciment.

    h = 104 (hauteur totale) ; h = 41 (cuve) ; d = 69 (cuve) ; d = 49,5 (intérieur du bassin).

    [N° 81, inv. 1906 : "fonts baptismaux en pierre,, couverture et grille en bois, fixés au sol".]

    Chaire à prêcher [chapelle Saint-Joseph (en 1990)] (ill. 20184001233NUC1A)

    2e moitié 19e s. Pin ou sapin teinté faux chêne.

    Seul élément conservé (en 1990) : cuve de plan hexagonal, à panneautage en arc brisé.

    h = 90 environ.

    [Cuve repérée en 1990 déposée au sol dans la chapelle Saint-Joseph, non retrouvée lors de l'enquête de 2018. N° 82 bis, inv. 1906 : "1 chaire à prêcher, vieille, en chêne, abat-voix, escalier droit, fixée au mur."]

    Prie-Dieu (de sacristie) [chœur] (ill. 20184001226NUC1A)

    2e moitié 19e s. Bois ciré.

    Prie-Dieu à armoire avec battant carré, pupitre-accotoir en dos d'âne, socle-agenouilloir.

    h = 115,5 ; la = 78.

    Fauteuil et 2 tabourets de célébrant [chœur]

    Vers 1970-1980. Bois teinté, toile rouge (garniture).

    Chaise prie-Dieu [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Bois, tapisserie au point polychrome (garniture).

    Dossier à décor ajouré et sculpté : croix rayonnante, colonnettes, balustres.

    h = 88.

    Meuble de sacristie (commode-armoire) [sacristie] (ill. 20184001229NUC1A)

    2e moitié 19e s. Chêne et résineux teintés.

    Corps inférieur (commode-chasublier) saillante, à dix tiroirs superposés, plateau d'assemblage à rive adoucie ; corps supérieur (armoire) à deux battants jumelés surmontant deux tiroirs et une cave ; de part et d'autre, deux corps d'armoire à battant unique régnant sur la hauteur du meuble ; corniche d'assemblage ; panneautage à sommet trilobé sur les battants.

    Hauteur totale : h = 258 ; largeur totale : la = 311. Chasublier : h = 100 ; la = 145 ; pr = 79. Armoire : h = 133 ; la = 142. Crédence en niche : h = 25.

    [N° 4, inv. 1906 : "1 armoire-buffet bois de pin, fixée au mur."]

    Armoire [nef, chapelle Saint-Joseph]

    Limite 19e s.-20e s. Pin teinté.

    Armoire basse à battant unique.

    h = 79 ; la = 61,5.

    [Sert de piédestal à une statue de sainte Thérèse de Lisieux.]

    Fontaine de sacristie [sacristie (en 1990)] (ill. 20184001230NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Fer blanc peint et laqué.

    Bassin ovale, réservoir à couvercle avec élément de prise. Décor floral peint en bleu.

    h = 90.

    [Objet repéré en 1990, non retrouvé lors de l'enquête de 2018.]

    Paire de chandeliers d'autel [sacristie]

    Milieu 19e s. Laiton doré.

    Style classique. Base triangulaire sur pieds en volute ; tige cannelée, bobèche en base Médicis, broche. Décor : bustes du Christ, de la Vierge et de saint Joseph sur les faces de la base.

    h = 54 (64 avec la broche).

    Croix d'autel (n° 1) [sacristie]

    Milieu 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoclassique. Base triangulaire sur pieds en patte ; Christ et titulus fondus et rivés.

    Décor : effigies du Christ portant sa croix, de la Vierge à l'Enfant et de saint Joseph (sur les faces de la base), pattes de lion et acanthes (aux angles de la base), nœud en vase godronné, palmettes romaines (aux extrémités des bras), fleuron d'acanthe (au bas du montant) ; Christ figuré vivant au moment de l'invocation au Père ; titulus en forme d'écriteau rectangulaire.

    h = 80 ; la = 31,5.

    Ensemble croix d'autel et 8 chandeliers d'autel [sacristie]

    Vers 1960-1970. Laiton doré.

    Bases circulaires, croix à bras tubulaires.

    Croix : h = 58,5.

    Burette [sacristie]

    4e quart 19e s. Verre moulé et gravé, laiton argenté (monture).

    Burette de l'eau en forme d'aiguière ; décor gravé sur le verre et estampé sur le couvercle : roseau.

    h = 12.

    État : dépareillée.

    Ensemble de 4 bouquets d'autel [sacristie]

    Limite 19e s-20e s. Papier doré.

    [N° 20, inv. 1906 ? : "5 bouquets en papier doré".]

    Canon d'autel [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Lithographie, bois mouluré (cadre).

    Canon du dernier évangile. Cadre cintré à décor de rinceaux.

    Lettre (sur la lithographie, sous le trait carré) : 31 (numéro de modèle).

    État : dépareillé.

    Pupitre d'autel [sacristie]

    19e s. Bois découpé.

    Thabor [sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néo-médiéval. Plateau carré fixe, pieds en patte de lion, faces ajourées à décor estampé (croix, palmettes et fleurs).

    h = 15 ; la = 30 (dimensions approximatives).

    Ensemble encensoir, navette à encens, seau à eau bénite et goupillon [sacristie]

    2e moitié 20e s. Laiton doré.

    Encensoir à couvercle conique et ajours quadrilobés.

    Navette à encens (n° 1) [sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton et bronze argentés.

    En forme de nef ; pied circulaire godronné ; couvercle sur charnière. Décor (répété sur les deux parties du couvercle) : croix grecque feuillagée entre l'alpha et l'oméga.

    h = 6 ; la = 10,7.

    [Une navette identique à l'église de Carcen (Carcen-Ponson).]

    Navette à encens (n° 2) [sacristie]

    1ère moitié 20e s. Bronze argenté.

    Navette en forme en nef ; décor de godrons sur la coupe.

    h = 7.

    Seau à eau bénite et goupillon [sacristie]

    1er quart 20e s. Laiton doré et verre (seau), laiton et bois (aspersoir).

    h = 25 (seau).

    Ensemble de 7 santons (crèche de Noël) [sacristie] (ill. 20184001175NUC2A)

    Milieu 20e s. Plâtre peint (monochrome et polychrome).

    Ensemble hétérogène (deux séries différentes) : trois rois (1ère série), deux bergers, âne et bœuf (2e série).

    Melchior : h = 27. Gaspard : h = 21. Balthazar : h = 22. Jeune berger : h = 32,5. Berger agenouillé : h = 21,5. Bœuf : h = 13 ; la = 25. Âne : h = 14 ; la = 23.

    [Séries de rois identiques à Candresse et à Cassen.]

    Croix de procession (n° 1) [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bronze et laiton argentés.

    Style néoclassique. Douille emboîtante en laiton, nœud en urne, croix en bronze argenté ; le Christ (revers creux), la gloire et le titulus sont fondus, dorés et rivés, les fleurons des bras soudés. Décor : Christ représenté vivant, les yeux au ciel, les pieds cloués l'un à côté de l'autre ; titulus en forme de cartouche ovale à volutes ; bouillon de feuilles d'acanthe sur le fleuron inférieur de la croix ; fleurons cordiformes ajourés à motifs de trèfles aux extrémités des bras.

    h = 81 (avec la douille) ; la 42.

    État : hampe perdue.

    Croix de procession (n° 2) [sacristie]

    Vers 1960. Laiton argenté, bois tourné.

    Hampe en bois ; croix à bras tubulaires.

    h= 180 (avec la hampe).

    Croix : Christ en croix [nef, mur ouest]

    Limite 19e s.-20e s. Plâtre polychrome (Christ) et doré (gloire), bois peint faux bois (croix).

    Croix à extrémités tréflées avec gloire rapportée dorée à la croisée ; Christ représenté mort.

    h = 200 environ.

    Ensemble de 4 chandeliers d'église [sacristie]

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néo-roman. Base triangulaire ajourée, nœud ovoïde, bouquet de lumières à sept bobèches et binets. Décor : monogramme MA (nœud), couronne fleuronnée, pommes de pin, volutes (base), lys (bouquet de lumières).

    h = 60 environ.

    Couronne de statue [sacristie]

    1er quart 20e s. Laiton doré, strass.

    [D'une statue de la Vierge.]

    Drap mortuaire [sacristie}

    20e s. Drap de coton noir, fil métal argenté (passementerie, décor).

    Décor : palmes.

    Ensemble de 5 chasubles [sacristie]

    2e moitié 20e s. Tissus synthétiques.

    A. Violette, galon et décor (croix) or. B. Blanche, décor brodé (Vierge). C. Blanche, orfroi vertical bleu à épis de blé brodés. D. Blanche, orfroi noir, rose et or. E. Verte.

    Ornement (chasuble, étole, bourse de corporal, étole, voile de calice) [sacristie]

    Milieu 20e s. Moire de coton et soie verte, toile de coton rouge (doublure), fil de soie rouge, vert et or (passementerie, décor).

    Décor : chrisme entre l'alpha et l'oméga sur fond noir dans un médaillon bordé de dents de scie (croisée de la croix dorsale de la chasuble) ; croix pattées blanches sur fond rouge dans des médaillons circulaires (pièces accessoires).

    Voile huméral [chœur]

    Limite 19e s.-20e s. Damas de coton et soie blanc, fil métal doré et argenté (passementerie, décor).

    Décor (brodé) : monogramme IHS dans une gloire.

    État : utilisé comme garniture de lutrin.

    Ensemble de 3 soutanes d'enfants de chœur [sacristie]

    1ère moitié 20e s. Coton rouge.

    Ensemble de 3 statues

    4e quart 19e s. et 1ère moitié 20e s. Plâtre blanc (repeint).

    Saint Antoine de Padoue (nef, mur ouest ; h = 133 ; sur console moderne). Sainte Thérèse de Lisieux (nef, chapelle Saint-Joseph ; vers 1930 ; h = 122 [132 avec le socle rapporté] ; cachet du Carmel de Lisieux ; cachet de fabricant : "M[ais]on GISCARD / TOULOUSE"). Immaculée Conception (chœur ; h = 124).

    Ensemble de 8 livres [sacristie]

    A. Graduel romain. J. MINGARDON et Compagnie, Marseille, 1872. Reliure en cuir brun clair. Page de titre : "Graduel romain contenant toutes les messes de tous les jours de l'année [...] / Marseille / J. MINGARDON, libraire-éditeur / 31, rue de l'Arbre, 31 / 1872".

    B. Messe des morts (n° 1). s.l., 1892. Titre : "Missæ pro defunctis [...] MDCCCXCII".

    C. Messe des morts (n° 2). Alfred MAME et fils, Tours, 1924. Titre : "Missæ defunctorum [...] / [armes du pape Pie XI] / Turonibus / Typis Alfredi Mame et filiorum / Sanctæ Sedis Apostolicæ et Sacræ Rituum Congregationis / Typographorum." Autorisation d'imprimer du 18 décembre 1924.

    D. Missel romain (n° 1). DESCLÉE et Compagnie, Tournai, 1898. In-quarto. Reliure en cuir noir (décor gaufré : croix avec IHS) ; dos à cinq nerfs. Texte sur deux colonnes, imprimé en noir et rouge, illustré d'un frontispice en couleurs (Messe de saint Grégoire), de compositions gravées noir et blanc à pleine page à chaque entrée de section, de vignettes en bandeau en tête de celle-ci et de nombreux culots et culs-de-lampe. Page de titre : MISSALE ROMANUM / ex decreto SS. Concilii Tridentini restitutum, S. Pii V. / Pontificis Maximi jussu editum, Clementis VIII. Urbani VIII. / et Leonis XIII. auctoritate recognitum. / Parisiis, Insulis, Lugduni, Sumpt. et Typis Societ. S. Joannis Evang. / Desclée, Lefebvre et Soc., S. Sedis Apost. et S. Rit. Congreg. Typogr. 1898. Planches hors-texte dessinées en 1854 par Louis Hallez (Lille 1804-1882), gravées par François-Théodore Ruhierre (1808-1884), Pierre-Antoine Pelée (Tavannes 1801-Paris 1871), Achille-Louis Martinet (1806-1877), Benoît-Joseph Chevron (1824-1875), Tony Gouttière (1808-1890), Friedrich Ludy (1823-1890) et L. Rousseau, et imprimées par Émile Berthiault.

    E. Missel romain (n° 2). DESCLÉE et Compagnie, Tournai-Rome, 1913. In-quarto. Reliure en cuir rouge doré au fer (décor : croix avec IHS, moresques) ; dos à cinq nerfs ; signets en soie rouge, verte, violette et blanche. Texte sur deux colonnes, imprimé en noir et rouge, illustré d'un frontispice en noir et blanc (Messe de saint Grégoire), de compositions gravées noir et blanc à pleine page à chaque entrée de section, de vignettes en bandeau en tête de celle-ci et de nombreux culots et culs-de-lampe. Page de titre : MISSALE ROMANUM / ex decreto SS. Concilii Tridentini restitutum, S. Pii V. / Pontificis Maximi jussu editum, Clementis VIII. Urbani VIII. / et Leonis XIII. auctoritate recognitum. / Romae-Tornaci, Sumptibus et Typis Societ. S. Joannis Evangelistae / Desclée et Socii, S. Sedis Apost. et S. Rituum Cong. Typographi / 1913.

    F. Missel romain (n° 3). Alfred MAME et fils, Tours, 1922 (date d'approbation de la publication par Albert Nègre, archevêque de Tours : 26 avril 1922). Reliure en cuir rouge, dos à cinq nerfs, décor doré gravé au fer sur les plats (croix fleuronnée, frises à la moresque), tranche dorée, signets en soie polychrome. Page de titre : "Missale romanum [...] / [armes de Pie XI] / Turonibus / Typis Alfredi Mame et filiorum / Sanctae Sedis Apostolicae et Sacrae Rituum Congregationis / typographum".

    G. Rituel romain (n° 1). Adolphe LAINÉ et J. HAVARD, Paris, 1866. Titre : "RITUALE ROMANUM / Pauli V Pontificis Maximi / jussu editum / et a Benedicto XIV / auctum et castigatum / CUM CANTU / Juxta traditionem accurate emendato / cui accedunt varia supplementa ad usum provinciae Auscitanae / ill. ac RR. D.D. Archiepiscopi / Franc. Aug. DELAMARE / Jussu edita / [trophée pontifical] / PARISIIS / Apud Ad. Lainé et J. Havard / 19, via Sanctium Patrum / DINIAE / Apud / Socios pro cantu romano / MDCCCLXVI".

    H. Rituel romain (n° 2). Alfred Mame, Tours, s.d. Page de titre : "Ritus [...]."

    Document imprimé : Diplôme d'érection du chemin de croix de l'église de Gouts par Mgr Charles de Cormont, évêque d'Aire et de Dax, 22 juin 1917 [sacristie] (ill. 20184001134NUC2A)

    1917. Papier, bois (cadre), verre (vitre).

    [Le chemin de croix fut installé le 24 juin suivant.]

    _______________________________________________________________________

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église, presbytère, cimetière (1816-1930).

    Archives départementales des Landes : 2 O 844
  • Inventaire des biens dépendant de la paroisse (20 février 1906).

    Archives départementales des Landes : 70 V 141/8
  • Dons et legs à la fabrique (1825-1878) : Marthe Laporterie veuve Gauzère (1825-1827), Jeanne Gauzère (1878).

    Archives départementales des Landes : 70 V 141/10
Documents figurés
  • Tabernacle (en 1990).

    Archives départementales des Landes : 1338 W 282
  • Tabernacle (en 1990).

    Archives départementales des Landes : 1338 W 282
  • Cuve de chaire à prêcher (en 1990).

    Archives départementales des Landes : 1338 W 282
  • Prie-Dieu de sacristie (en 1990).

    Archives départementales des Landes : 1338 W 282
  • Commode-armoire de sacristie (en 1990).

    Archives départementales des Landes : 1338 W 282
  • Fontaine de sacristie (en 1990).

    Archives départementales des Landes : 1338 W 282
Bibliographie
  • CHABAS David. Villes et villages des Landes. Capbreton : D. Chabas. Tome I, 1968 ; tome II, 1970 ; tome III, 1972 ; tome IV, 1974.

    Capbreton, 1970, t. II, p. 63
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe