Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Dossier IM40005696 réalisé en 2014

Fiche

Parties constituantes non étudiées monument aux morts, croix monumentale, verrière, autel, clôture de choeur, clôture des fonts baptismaux, fauteuil de célébrant, lustre d'église, chandelier d'autel, croix d'autel, pupitre d'autel, sonnette d'autel, calice, patène, thabor, encensoir, navette à encens, seau à eau bénite, goupillon, croix de procession, chandelier d'église, chandelier, santon, drap mortuaire, tour d'autel, chape, ornement, étole, statue, livre
Aire d'étude et canton Mugron
Localisation Commune : Lahosse

L'ensemble mobilier actuel a été constitué au fil des reconstructions successives de l'église de Lahosse. La dernière en date (1928-1930) a remployé quelques vestiges mobiliers et décoratifs de l'ancien lieu de culte : au premier chef, le bel ensemble mobilier de la sacristie, remonté dans son intégralité, mais aussi une cuve de chaire à prêcher avec son "Christ de chaire" du XVIIe siècle (?), ainsi que les deux cloches fondues en 1854 par le Dacquois F.-D. Delestan et, surtout, une intéressante série de verrières par le Toulousain Auguste Charlemagne (1879). De même, la totalité des objets cultuels, dont des pièces d'orfèvrerie parisiennes (par Th.-M. Bary, A. et M. Thierry, P.-H. Favier et Jamain et Chevron), et le vestiaire aux couleurs liturgiques sont antérieurs à la fin du XIXe siècle. Lors de la reconstruction de 1930, seul le mobilier monumental a été refait à neuf, sous le contrôle étroit des architectes, qui en ont donné les dessins et l'ont confié à des artistes d'une certaine renommée. Le sculpteur bordelais Gabriel Rispal exécute ainsi les trois autels et leur garniture, les chapiteaux de la nef et sans doute les fonts baptismaux ; le peintre parisien Antoine Raynolt brosse un chemin de croix et la maison bordelaise Delmas fournit de nouvelles verrières pour compléter la série de Charlemagne, remontée sans modifications.

Auteur(s) Auteur : Richomme Louis, dit(e) frère Marie-Bernard,
Louis Richomme , dit(e) frère Marie-Bernard

Né à Vire en 1883, mort à Soligny en 1975. Trappiste.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, auteur du modèle
Auteur : Tinarrage L.,
L. Tinarrage

Fabricant et marchand d'ornements d'église à Aire-sur-l'Adour au tournant des XIXe et XXe siècles.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant d'ornements religieux, signature
Auteur : Desclée, Lefebvre et Compagnie,
Desclée, Lefebvre et Compagnie

Desclée, Lefebvre et Compagnie, imprimeurs-éditeurs à Tournai.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
imprimeur-éditeur, signature

Annexes

  • Liste des oeuvres non étudiées

    Monument aux morts (de la guerre de 1914-1918) [enclos de l'église, au nord-ouest] (ill. 20144000644NUC2A)

    Années 1920. Granit.

    Obélisque sur socle carré mouluré, plaques scellées en marbre rouge veiné, inscriptions gravées et dorées ("1914-1919"). Décor en relief d&ans la masse : casque Adrian (au sommet du socle), croix de Guerre (obélisque).

    Croix monumentale [enclos de l'église, au nord-ouest] (ill. 20144000649NUC2A)

    Années 1930. Ciment peint.

    Style Art déco. Croix nimbée sur fût octogonal et base de même plan, socle carré.

    Verrière (verrière à personnage) : La Vierge (Immaculée Conception) [sacristie, mur est] (ill. IVR72_20144000611NUC2A)

    4e quart 19e s. et 2003. Jean HENNAU (restaurateur). Verre transparent peint, plomb (réseau).

    Verrière rectangulaire verticale. Iconographie : Vierge à mi-corps, couronnée d'étoiles et bras ouverts (Immaculée Conception).

    h = 63,5 ; la = 45,5.

    État : la figure de la Vierge est un remploi (peut-être d'une verrière d'Auguste Charlemagne, auteur en 1879 de la vitrerie de l'ancienne église) ; le fond en verre américain est une réfection du verrier Jean Hennau (1947), de Poyanne.]

    Ensemble de 2 verrières (verrières géométriques) [chapelle des fonts baptismaux] (ill. 20144000610NUC2A)

    2013. Verre teinté, plomb (réseau).

    Lancettes en plein cintre ; décor de quadrilobes rouges et de demi-cercles bleus et violets sur fond jaune.

    h = 92 ; la = 25.

    Signature (monogramme, en bas à droite) : M. Inscription concernant le donateur et date (peintes en bas à gauche) : DON / P L R C / 2013.

    Autel (maître-autel) [chœur]

    Vers 1965-1870. Fer forgé.

    Autel table ; décor : chrisme doré.

    h = 90 ; la = 119.

    [Autel "face au peuple" mis en place après le réforme liturgique de Vatican II.]

    Clôture de chœur [autrefois dans le chœur] (ill. 20144000680NUC2A et 20144000681NUC2A)

    1930. Calcaire (de Tercé ?).

    Clôture de plan droit avec portillon central à deux battants ; panneaux dormants et portillon garnis de croix nimbées et ajourées.

    État : la clôture, visible sur une photographie publiée dans La Construction moderne en octobre 1932, a été démantelée après Vatican II ; quatre de ses éléments (croix nimbées) sont actuellement déposés de part et d'autre des autels de la Vierge et de saint Joseph dans les collatéraux.

    Clôture des fonts baptismaux [chapelle des fonts]

    Vers 1930. Fer forgé.

    Deux battants. Décor : quadrilobes superposés et juxtaposés.

    h = 145 ; la = 151.

    Fauteuil de célébrant [chœur]

    20e s. Bois, velours uni rouge grenat (garniture).

    h = 110 ; la = 58.

    Ensemble de 93 chaises prie-Dieu [nef]

    Limite 19e s.-20e s. Bois, paille (garniture).

    Paire de lustres d'église (n° 1) [vaisseau central, 1ère travée]

    4e quart 19e s. Laiton doré.

    Couronne ajourée à huit lumières avec bobèches et binets.

    d = 50 environ.

    État : électrifiés.

    Paire de lustres d'église (n° 2) [vaisseau central, 3e travée]

    4e quart 19e s. Laiton doré.

    Vasque pleine portant six lumières avec bobèches et binets.

    État : électrifiés.

    Lustre d'église [sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton doré, verre transparent taillé à facettes.

    Pampilles de verre taillé.

    h = 50 environ.

    État : électrifié.

    Ensemble de 4 chandeliers et d'une croix d'autel (garniture d'autel) [réserve près de la tribune occidentale, sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton argenté.

    Style néoclassique. Base triangulaire, tige cannelée, nœud en vase godronné, bobèche godronnée, broche. Décor estampé et fondu : volutes d'acanthe (pieds), bustes du Sacré-Cœur de Jésus, du Sacré-Cœur de la Vierge et de saint Joseph à l'Enfant (sur les faces de la base). La croix de la croix d'autel est une croix de procession en remploi : Christ (représenté vivant, yeux au ciel), titulus (porté par un ange en vol), monogramme IHS et coquille (sur le fleuron au bas du montant de la croix), fleurons ajourés néo-17e siècle (aux extrémités des bras).

    h = 70 environ (chandeliers) ; h = 79,5 (croix).

    État : œuvre composite

    [N° 37, inv. 1906.]

    Pupitre d’autel [sacristie]

    19e s. Bois fruitier découpé et ajouré.

    Pupitre pliable sur charnières ; quatre pieds, tablette rectangulaire, pupitre ajouré. Décor : palmes en volute.

    État : ruiné ; manque (partie gauche du décor ajouré).

    Ensemble de 3 clochettes d'autel [sacristie] (ill. 20144001338NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Laiton.

    Sonnette d'autel [sacristie] (ill. 20144001338NUC1A)

    1er quart 20e s. Bronze doré et acier.

    Sonnette à quatre timbres ; poignée ajourée en forme de fleur de lys.

    Calice et patène [sacristie (en 1992)] (ill. 20144001338NUC1A)

    1ère moitié 19e s. Alliage argenté et argent (coupe, patène).

    Calice : pied circulaire, nœud ovoïde, deux bagues, coupe nue à lèvre évasée ; patène à ombilic saillant et décor gravé.

    Décor : croix, rinceaux et palmettes (pied du calice), feuilles lancéolées (nœud du calice) ; monogramme IHS, croix rayonnante et cœur sacré (patène).

    h = 26 (calice).

    [Objets repérés en 1992, non retrouvés lors de l'enquête de 2014.]

    Thabor [sacristie] (ill. 20144001337NUC1A)

    1ère moitié 19e s. Bois blanc peint et doré à la mixtion.

    Plan rectangulaire, face découpée chantournée. Décor : cœur sacré entre deux rameaux d'olivier, volutes angulaires.

    h = 16 ; la = 48.

    [Objet repéré en 1992, non retrouvé lors de l'enquête de 2014.]

    Encensoir [sacristie]

    Milieu 19e s. Laiton argenté.

    Style classique. Décor : godrons sur la base et le bord du couvercle ; oves, feuilles d'acanthe et palmes (réserve), trois angelots aux ailes déployées sur le couvercle.

    h = 26,5 ; d = 10.

    Navette à encens [sacristie] (ill. 20144001338NUC1A)

    Milieu 19e s. Bronze doré.

    Style classique ; en forme de nef ; pied circulaire. Décor : godrons sur la panse de la réserve.

    h = 8.

    Ensemble seau à eau bénite et goupillon [sacristie] (ill. 20144001296NUC2A)

    20e s. Laiton argenté.

    Seau en vase à côtes verticales, anse trilobée. Goupillon à manche de corne.

    Seau : h = 20.

    Croix de procession (n° 1) [sacristie] (ill. 20144000635NUC2A)

    Milieu 19e s. Laiton argenté, bronze argenté et doré.

    Style néoclassique. Hampe en laiton avec cinq bagues à décor ciselé sur fond amati (feuilles lancéolées, festons et fleurettes) ; douille emboîtante en laiton ; nœud en forme d’urne (avec de part et d'autre un angelot en haut relief fondu au sable) ; croix en bronze argenté ; Christ (représenté vivant, regard tourné vers le ciel), Vierge à l'Enfant (au revers du montant), gloire carrée de rayons et titulus (large parchemin déroulé) fondus et rivés ; fleurons en lyre à grappes de raisin, soudés aux extrémités des bras.

    h = 285,5 (avec hampe) ; h = 81,5 (croix et douille) ; la = 46,5 ; h = 204 (hampe).

    État : métal oxydé et noirci, argenture et dorure en mauvais état.

    [N° 39, inv. 1906]

    Croix de procession (n° 2) [sacristie]

    Milieu 19e s. Laiton argenté, bronze argenté et doré, bois tourné et peint en noir.

    Style néoclassique. Hampe en bois peint en noir ; douille emboîtante en laiton ; nœud en forme d’urne godronnée ; croix en bronze argenté ; Christ (représenté vivant) et Vierge à l'Enfant (au revers du montant) fondus et rivés ; palmettes romaines soudées aux extrémités des bras.

    h = 224 (avec hampe) ; h = 65 (croix et douille) ; la = 29 ; h = 159 (hampe).

    État : il manque le titulus (mortaise).

    [N° 39, inv. 1906]

    Paire de chandeliers d’église (n° 1) [sacristie]

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Base triangulaire, tige en vase (bronze), bouquet à cinq lumières (bobèche et binet). Décor fondu et découpé : feuilles.

    h = 31.

    Paire de chandeliers d’église (n° 2) [collatéral nord, autel de la Vierge]

    2e quart 20e s. Laiton et cuivre dorés.

    Style Art déco. Base circulaire, tige en forme de chrisme dans un cercle ajouré, bouquet à trois lumières (bobèche et binet).

    h = 22 ; la = 27,5.

    Paire de chandeliers [collatéral nord, autel de la Vierge]

    19e s. Laiton doré.

    Base circulaire, tige en balustre, bobèche fixe, binet en vase.

    h = 33,5.

    Ensemble de 8 santons (crèche de Noël) [sacristie]

    20e s. Plâtre polychrome.

    Figurines (dépareillées) : Enfant Jésus, Vierge, saint Joseph, trois rois, âne, bœuf.

    h = 30 (hauteur moyenne).

    Drap mortuaire [sacristie

    Limite 19e s.-20e s. Velours de coton et soir noir, fil métal argenté (passementerie, décor).

    Ensemble de 8 tours d'autel [sacristie]

    1er quart 20e s. Satin de coton et soie, fil métal doré (passementerie).

    Aux différentes couleurs liturgiques.

    Ensemble de 5 chapes [sacristie] (ill. 20144001341NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. (sauf indication contraire)

    A. Damas de coton et soie blanc, fil de soie rouge, rose et orangé, fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé de style Art déco (chaperon) : monogramme IHS dans un encadrement feuillagé, couronnes et fleurs de lys. 2e quart 20e s.

    B. Damas de coton et soie blanc, fil métal doré (passementerie).

    C. Damas de coton et soie violet, bougran violet (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor brodé et broché (chaperon) : Pélican mystique. N° 35, inv. 1906 ?

    D. Velours de coton et soie noir, bougran noir (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor (chaperon) : monogramme IHS dans une couronne d'épines entourée d'une gloire. N° 35, inv. 1906 ?

    E. Velours de coton et soie noir, bougran noir (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor (chaperon) : monogramme JHS, croix et clous. N° 35, inv. 1906 ?

    Ensemble de 10 ornements [sacristie] (ill. 20144001339NUC1A, 20144001340NUC1A, 20144001342NUC1A et 20144001343NUC1)

    Limite 19e s.-20e s.

    A. Satin de coton et soie blanc, bougran de toile rouge (doublure), fil de soie rouge, vert et jaune, fil métal doré (passementerie, décor). Décor (croix dorsale de la chasuble) : monogramme JHS en lettres gothiques textura en fil doré dans des rinceaux avec passiflores et grenades brodées en fil polychrome. Marque de fabricant (sur étiquette au col de la chasuble) : Fabrique L. TINARRAGE / Aire-sur-l'Adour. Ill. 20144001342NUC1A.

    B. Drap lamé doré, bougran de toile verte (doublure), fil métal doré (passementerie), fil de soie blanc, noir et or (décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : Agneau mystique sur le livre aux sept sceaux. Décor gaufré sur la croix : grandes feuilles d'acanthe enroulées en volute. Décor du galon : grappes de raisin. Ill. 20144001339NUC1A.

    C. Drap lamé doré, bougran de toile verte (doublure), fil métal doré (passementerie).

    D. Velours de coton et soie rouge grenat, bougran de toile vieux rose (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor broché (croix dorsale de la chasuble) : croix tréflée entourée d'épis et de pampres dans un cercle à bordure festonnée, lui-même entouré de feuillages. Ill. 20144001343NUC1A.

    E. Damas de coton et soie rouge vermillon, bougran de toile rouge (doublure), fil métal argenté (passementerie). Décor de fond du damas : ramages fleuris. Sans décor brodé. Iill. 20144001342NUC1A.

    F. Velours de coton et soie violet, bougran de toile violette (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS dans une couronne d'épines. ill. 20114000540NUC2A.

    G. Damas de coton et soie vert, bougran de toile verte (doublure), fil métal doré (passementerie, parements, décor). Décor (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS en lettres gothiques fleuronnées entouré de rinceaux. Ill. 20144001340NUC1A.

    H. Velours de coton et soie noir, bougran de toile noire (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor (croix dorsale de la chasuble) : croix avec la couronne d'épines, flanquée de saules pleureurs.

    I. Velours de coton et soie noir, bougran de toile noire (doublure), fil métal argenté (passementerie). Croix dorsale à redents de la chasuble sans décor. Ill. 20144001343NUC1A.

    J. Velours de coton et soie noir, bougran de toile noire (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS. Marque de fabrique (étiquette au col de la chasuble) : "Œuvre des tabernacles. Dax". Repéré en 1992, non retrouvé en 2014.

    Ensemble de 2 étoles pastorales [sacristie] (ill. 20144001340NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s.

    A. Drap lamé doré, coton jaune-or (doublure), fil métal doré (passementerie), fil de soie polychrome (décor). Décor brodé : roses et fleurs de champs.

    B. Satin de coton et soie blanc, fil de soie rouge, rose et vert : fleurs.

    Ensemble de 7 statues

    Limite 19e s.-20e s. (sauf indication contraire). Plâtre polychrome repeint en blanc (sauf indication contraire).

    Saint Jean-Baptiste (collatéral sud ; h = 127 [à la tête] et 146 [avec la croix], la = 38 ; n° 8, inv. 1906 : "Statues, deux, représentant St Jean-Baptiste et St Michel, en terre cuite peinte de 0.80 cm de h." ; ill. 20144000718NUC2A). Saint Antoine de Padoue (vaisseau central, mur ouest, au nord ; h = 107, la = 29 ; n° 8, inv. 1906 : "Statues, une en terre cuite peinte de 1m de h. représentant St Antoine"). Saint Joseph et l'Enfant Jésus (collatéral nord, 3e travée ; h = 129, la = 39 ; sur un socle-tronc à quêter "Pour l'œuvre des vocations"). Notre-Dame de Lourdes (collatéral nord, autel de la Vierge ; h = 104, la = 25 ; ill. 20144000680NUC2A). Sacré-Cœur (collatéral sud, autel du Sacré-Cœur ; terre cuite ; h = 108, la = 32 ; ill. 20144000681NUC2A). Immaculée Conception (chapelle des fonts baptismaux ; h = 113 ; mains coupées). Sainte Thérèse de Lisieux (collatéral sud ; vers 1930 ; modèle de Louis Richomme, frère Marie-Bernard ; h = 124 ; cachet du Carmel sur le socle ; sur socle homogène en pierre reconstituée servant de tronc "Pour l’Église", avec guirlande de lumière en laiton doré à six lumières et décor de roses découpées ; ill. 20144000682NUC2A).

    Livre : Missel romain [sacristie]

    1892. DESCLÉE, LEFEBVRE et Compagnie, Tournai. Papier, carton, cuir, soie.

    Reliure en cuir rouge sur carton, avec décor doré au fer sur les plats (croix fleurdelisée avec IHS à la croisée) et le dos (instruments de la Passion : couronne d'épines, clous, lance, porte-éponge, dés et bassin de Pilate) ; dos à cinq nerfs ; tranche dorée ; signets en soie rouge.

    Titre (en noir et rouge) : MISSALE ROMANUM / Ex Decreto Sacrosancti Concilii / […] Tornaci Nerviorum / Sumptibus et Typis Societatis S. Joannis / Evangelistae, DESCLÉE, LEFEBVRE et Sociorum / Pont. Edit. - 1892.

    h = 31 ; la = 23 ; pr = 5,5.

    ______________________________________________________________________

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Landes. 2 O 1013. Église, presbytère, cimetière (1813-1928).

    Archives départementales des Landes : 2 O 1013
  • Église : restauration, secours de l'État (1899-1901).

    Archives départementales des Landes : 70 V 169/4
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 7 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 169/6
  • Dons et legs à la fabrique (1810-1889) : Jean Devergeron (1810), Jeanne-Sophie de Foix-Candale veuve Dartigoeyte (1828-1851), Catherine Napias épouse Tardits (1848), Sègue (1853), Nicolas Sepz (1864-1873), Jeanne Domenger (1865), Bernard Lagrède (1872-1873), Rose-Marie Chauton veuve Boisot (1889).

    Archives départementales des Landes : 70 V 169/7
Documents figurés
  • Ensemble d'objets liturgiques. Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 194
  • Deux thabors. Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 194
  • Ensemble de cinq chapes. Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 194
  • Ornement doré.. Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 194
  • Ornement vert et étoles pastorales blanche et dorée. Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 194
  • Chasubles des ornements rouge et blanc. Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 194
  • Chasubles des ornements noirs et rouge. Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 194
Périodiques
  • PAGOLA A.-J. "Église de Lahosse". La Construction moderne. 1932-1933, tome 1.

    p. 18-23

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe