Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Dossier IM40005317 réalisé en 2013

Fiche

Parties constituantes non étudiées tombeau, confessionnal, fonts baptismaux, bénitier, clôture des fonts baptismaux, chaise prie-Dieu, prie-Dieu, lustre d'église, chandelier d'autel, croix d'autel, pupitre-thabor, navette à encens, chemin de croix, chandelier d'église, vase décoratif, panneau de congrégation, chape, ornement, étole, statue, livre
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Localisation Commune : Saint-Jean-de-Lier

Le mobilier de l'édifice qui a précédé l'église actuelle n'est partiellement documenté qu'à partir de 1770 grâce à un registre conservé des délibérations du conseil de fabrique. Le premier véritable inventaire (concernant seulement les objets cultuels et le vestiaire) ne date toutefois que du mois d'août 1843 : il décrit une église dûment pourvue de tout le nécessaire. De cet ensemble ne subsistent aujourd'hui que quelques pièces d'orfèvrerie néoclassiques (ciboires, ostensoir). A l'exception des trois cloches (deux de 1812 par les fondeurs espagnols Bodega et Ygual et une de 1877 par le Dacquois L.-R. Delestan), mobilier et décor furent entièrement renouvelés après la construction de la nouvelle église en 1904-1905. Les verrières furent installées par la fabrique bordelaise de Léon Delmas.

Auteur(s) Auteur : Mame Alfred,
Alfred Mame (1811 - 1893)

Éditeur à Tours.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur

Annexes

  • Extraits de documents concernant l'église

    A.D. Landes, 16 J 19 : monographie paroissiale de Saint-Jean-de-Lier et Gousse, par le curé Léon Duvivé, décembre 1888.

    A Saint-Jean-de-Lier existait jadis une deuxième église, Saint-Pierre-ès-Liens ("de Lier"), interdite en 1813, puis vendue et démolie. Le culte de saint Pierre aux liens est conservé à l’église Saint-Jean.

    L'église Saint-Jean-Baptiste [l'ancienne, détruite en 1893] "paraît être du XVIe siècle". Bâtie en pierre de taille de Saint-Geours-d'Auribat pour les croisées. En 1882 furent démolis deux contreforts en pierre de Tartas du côté nord.

    La tour-clocher massive comporte beffroi et flèche "de construction récente". Elle abrite deux cloches portant les inscriptions : "Sancte Joannes Baptista ora pro nobis. Parrain : Joseph Vergez maire. Marraine : Roze Dorothée Batbedat d'Antin, de Tartas. Pierre Bodega y Nicolas Ygual fondeurs" (première cloche) ; "Rouzaud François parrain, Daygrand Marie-Anne marraine, Laurent Daygrand, Jacques Thais maire, Jn Bte Lafaurie curé, Louis Delestan fondeur à Dax 1877" (deuxième cloche).

    Le porche, bas et carré, percé de deux grands portails côtés nord et midi et de deux grandes portes donnant sur l'église, a servi de salle d'école jusqu'en 1850.

    Nef principale de 26 mètres de long et 9 de large, couverte d'un "plafond en berceau" uni, flanquée au nord d'un collatéral terminé par une chapelle de la Vierge. Dans cette chapelle, un autel de marbre "sans architecture", surmonté de deux colonnes torses en bois avec fronton de même matériau.

    Chœur semi-circulaire. Boiseries "surmontées de quatre colonnes torses en bois, à la distance de 2m50 chacune", ornées de guirlandes, de feuilles de vigne et de raisins dorés. Autel "du style du XVIe siècle" (sic) en bois ; tombeau en forme d'urne à base plus étroite que la partie supérieure ; tabernacle et retable en bois couronné d'une exposition en bois doré. Dans deux niches côtés évangile et épître, deux statues en bois doré de saint Jean-Baptiste et d'un saint évêque crossé et mitré, "sans aucune valeur artistique".

    Sacristie : rien de remarquable, aucun objet d'art.

    _______________________________________________________________________

    A.D. Landes, 11 J 263 / 2 E 1 : Registre de délibérations de la fabrique de Saint-Jean-de-Lier et Gousse (1770-1893).

    - Séance du 10 août 1843 : inventaire des ornements de l'église. "3 ornements, 1 ornement velours noir, 1 violet, 1 rouge, 5 aubes, 1 étole, 3 surplis, 6 nappes d'autel, 12 serviettes, 8 corporaux, 7 amicts, 100 purificatoires, 30 lavabos, 4 cordons, 3 nappes, 1 drap mortuaire, 2 chapes (1 noire, 1 polychrome), 1 vieux dais, 2 gouillons, 2 croix, 3 voiles pour les croix, 1 calice (coupe argent), et patène argent, custode (coupe argent), ostensoir (gloire argent), 3 crémières d'argent, 1 encensoir plaqué, 1 navette plaquée, 2 missels, 3 rituels."

    - Budget de 1873 : "Dépenses extraordinaires / Achats de vases sacrés, d'ornements et de linges, de livres : 30 francs."

    - Séance du 5 avril 1891 : "Demande de secours au conseil municipal" pour l'église de Saint-Jean-de-Lier, afin de remplacer "deux châssis de croisées et une partie toute vermoulue de la boiserie du sanctuaire" (devis : 38 francs).

    - séance du 24 avril 1892 : autre demande au conseil municipal "pour réparer la chaire à prêcher" (50 francs).

  • Liste des oeuvres non étudiées

    Tombeau de Léonce Duboscq [cimetière] (ill. 20134001494NUC2A et 20134001495NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Calcaire, marbre.

    Plate-tombe rectangulaire garnie de gravier, complétée à la tête par une stèle parallélépipédique revêtue en calcaire et surmontée d'une colonne brisée ; épitaphe gravée sur une plaque de marbre blanc fixée sur la face de la stèle.

    Épitaphe : CI-GIT / LEONCE DUBOSCQ / age (sic) de 39 ans / Regrets éternels / - / J'aurais voulu marcher agir / semer ma vie / A pleines mains heureux de lutter / de souffrir / Dépensant largement / la troublante énergie / Qu'en mon cœur ge (sic) sentais / avec mon sang courir / P.P.L. [extrait d'un poème de Jean-Marie Guyau (1854-1888), Voyage de recherche (Vers d'un philosophe), Paris, G. Baillière, 1881.]

    Confessionnal [collatéral droit] (ill. 20134001502NUC2A)

    2e moitié 19e s. Chêne teinté et ciré.

    Style néogothique. Confessionnal à trois loges, sur degré de plan rectangulaire. Loge centrale : battant en arc brisé avec claire-voix dans la moitié supérieure ; loges latérales ouvertes en arc brisé, avec accotoir, agenouilloir et guichet à jalousie ; colonnettes de part et d'autre des trois loges. Décor : quadrilobe et rinceaux découpés et ajourés sur la claire-voie du battant central, gâble à crochets et croix sommitale, frise faîtière de trèfles sur les loges latérales, pinacles aux angles.

    h = 260 ; la = 190 (dimensions approximatives).

    Fonts baptismaux [collatéral gauche] (ill. 20134001500NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Pierre reconstituée ou plâtre patiné, cuivre rouge, laiton doré.

    Socle carré, pied cylindrique, cuve circulaire, couvercle en cuivre et laiton (globe crucifère sommital).

    h = 106 (sans le couvercle) ; d = 60.

    Paire de bénitiers d'applique [porche]

    Limite 19e s.-20e s. Marbre blanc.

    Vasque semi-circulaire.

    la = 24.

    Clôture des fonts baptismaux [collatéral gauche]

    Limite 19e s.-20e s. Fer forgé.

    Décor forgé de volutes cordiformes, croix fleurdelisée (avec fleuron à la croisée), etc.

    h = 176,5 (avec la croix : h = 161) ; la = 206.

    Chaise prie-Dieu [réserve]

    Limite 19e s.-20e s. Bois fruitier peint en noir (faux ébène), velours uni rouge (garniture).

    Dossier : croix rayonnante sur socle en volutes.

    Prie-Dieu à armoire [réserve]

    2e moitié 19e s. Bois.

    h = 85.

    Lustre d’église [entrée du chœur]

    2e moitié 19e s. Laiton doré, verre transparent taillé à facettes.

    Lustre à pampilles, bouquet de lumière à deux rangs, respectivement de douze et six lumières avec bobèches et binets ; balustre central en verre, pampilles taillées en goutte, perles, cristaux.

    État : électrifié.

    Paire de lustres d’église (couronnes de lumière) [collatéraux, devant les autels de saint Joseph et de la Vierge]

    2e moitié 19e s. Laiton doré.

    Lustres de style néogothique à deux couronnes de lumière superposées, respectivement à dix et cinq lumières.

    État : électrifiés.

    Ensemble de 6 chandeliers et d'une croix d’autel (garniture d'autel) [chœur, maître-autel] (ill. 20134001527NUC2A)

    4e quart 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoroman. Base triangulaire à faces ajourées ornées de motifs végétaux ; tige tubulaire, nœud torique, bobèche à bord dentelé et broche (chandeliers) ; Christ (représenté vivant) et titulus fondus et rivés (croix) ; fleurons et gloire en forme de feuilles découpées.

    Chandeliers : h = 55 (61 avec la broche) ; croix : h = 60 environ.

    Ensemble de 4 chandeliers et d'une croix d’autel (garniture d'autel) [réserve]

    2e moitié 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néoclassique. Base tripode, tige cannelée, nœud en urne, bobèche en vase Médicis godronné et broche (chandeliers) ; Christ (représenté vivant) et titulus fondus et rivés (croix), palmettes à la romaine aux extrémités des bras. Décor fondu : bustes de la Sainte Famille sur les faces de la base.

    Chandeliers : h = 37 ; croix : h = 49.

    Pupitre-thabor (n° 1) [chœur, maître-autel, exposition] (ill. 20134001528NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Laiton et bronze dorés.

    Pieds fondus en volutes, rosaces dans des compartiments ajourés sur les faces.

    h = 15.

    Pupitre-thabor (n° 2) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Laiton et bronze dorés.

    Style néo-médiéval. Pieds fondus en volutes, décor ajouré de palmettes, perles et croix sur les faces.

    h = 20.

    Navette à encens [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bronze argenté.

    Base circulaire, réserve en forme de nef ; décor de godrons sur le bord du couvercle.

    h = 7 ; la = 12.

    Chemin de croix [nef] (ill. 20134001507NUC2A, 20134001508NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Plâtre polychrome.

    Style néogothique. Cadres architecturés peints en faux bois, avec gâble à crochets et croix sommitale ; personnages en haut relief polychrome sur fond à motifs de quadrillage fleuronné doré. Titre de chaque station sur la traverse inférieure, numéro en chiffres romains dans un écusson sous la traverse.

    H = 100 environ.

    État : il manque la croix sommitale des stations III, IV, V, VI, VIII et XIV ; celle de la station XII est près de tomber.

    Paire de chandeliers d'église (n° 1) [chœur, maître-autel]

    Limite 19e s.-20e s. Laiton doré.

    Style néoroman. Chandeliers à cinq lumières disposées sur une tige oblique ; décor végétal stylisé fondu.

    h = 33.

    Paire de chandeliers d'église (n° 2) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Laiton doré.

    Style néoroman. Chandeliers à sept lumières étagées ; décor de lys, feuilles de vigne et grappes de raisin en laiton découpé.

    h = 48.

    Ensemble de 4 vases décoratifs (éléments de dais de procession) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Bois blanc doré à la bronzine.

    Ensemble de 4 panneaux (de congrégation ?) [sacristie] (ill. 20134001535NUC2A)

    1er quart 20e s. Bois peint rouge et doré.

    Panneaux en forme d’écusson à la française, peints en rouge et doré (bordure, décor). Décor peint doré : calice, ciboire, ostensoir, monogramme IHS en lettres gothiques.

    h = 50 ; la = 40.

    Ensemble de 2 chapes [sacristie] (ill. 20134002925NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s.

    A. Drap lamé doré, bougran rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor) et argenté (décor). Décor brodé (chaperon) : Pélican mystique dans un cadre végétal à tiges fleuries de lys et de roses.

    B. Velours uni de coton et soie noir, bougran noir (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor brodé (chaperon) : monogramme IHS en gothique textura dans des rinceaux de tiges fleuries sur le pourtour du chaperon.

    Ensemble de 5 ornements (complets : chasuble, étole, manipule, bourse de corporal, voile de calice) [sacristie] (ill. 20134002928NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s.

    A. Satin de coton et soie blanc, tapisserie au petit point polychrome (croix dorsale et colonne pectorale de la chasuble), bougran de coton rouge (doublure), fil métal doré (passementerie). Décor (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS à la croisée, tiges de rosier, marguerites et épis de blé sur le champ de la croix.

    B. Drap lamé doré, bougran de coton rouge (doublure), fil métal doré et argenté (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : Agneau mystique couché sur le livre aux sept sceaux dans une gloire rayonnante, rinceaux avec palmes et roses.

    C. Velours de coton et soie violet, bougran de coton violet (doublure), fil de soie jaune doré (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS en gothique textura dans un quadrilobe, autres quadrilobes à croix fleuronnées, fleurs de passiflore en rinceaux.

    D. Satin de coton et soie bleu nuit (noir), drap lamé doré (croix dorsale à redents et colonne pectorale de la chasuble), triangle trinitaire dans une gloire entouré de gros bouquets de roses polychromes reliés par des rameaux verts disposés en rivière.

    E. Velours de coton et soie noir, bougran de toile noir (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS, croix et clous dans une gloire entourée de tiges feuillues avec roses et pensées.

    Ensemble de 2 étoles pastorales [sacristie] (ill. 20134002928NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Drap lamé doré, toile rouge (doublure), fil métal doré (décor, passementerie), fil de soie polychrome (décor).

    Décor brodé : croix fleuronnées, rosiers au naturel.

    Ensemble de 4 statues

    Limite 19e s.-20e s. Plâtre polychrome (sauf mention contraire).

    Saint Antoine de Padoue (vaisseau central, 1er pilier à droite ; h = 130 environ ; sur console-tronc en bois peint ; ill. 20134002929NUC1A). Sacré-Cœur (entrée du chœur, à droite ; h = 130 environ ; inscription peinte en doré sur le socle : "Venez à moi" ; sur console en bois peint ; ill. 20134002927NUC1A). Notre-Dame de Lourdes (entrée du chœur, à gauche ; h = 130 environ ; sur console en bois peint). Vierge orante ("Omnipotentia supplex") (vaisseau central, 3e pilier à droite ; plâtre monochrome blanc crème ; h = 59 ; Vierge orante debout sur le globe terrestre et intercédant pour l'humanité ; inscription sur la face du socle : "OMNIPOTENTIA SUPPLEX).

    Livre : Missel romain [sacristie]

    1875. Alfred MAME, éditeur à Tours. Papier, carton et cuir teinté noir (reliure).

    Titre : « Missale romanum […] / Turonibus, Typis A. MAME typographi / illustrissimi ac reverendissimi archiepiscopi, et cleri / MDCCCLXXV ».

    Mauvais état (reliure).

    ___________________________________________________________________________________________________________

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Saint-Jean-de-Lier et Gousse, par le curé Léon Duvivé, décembre 1888.

    Archives départementales des Landes : 16 J 19
  • Église, presbytère, cimetière (1828-1940).

    Archives départementales des Landes : 2 O 1808
  • Église, acquisition d'ornements, secours de l'État (1883-1884).

    Archives départementales des Landes : 70 V 315/2
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).

    Archives départementales des Landes : 70 V 315/5
  • Legs de Marie Duvignau à la fabrique (1811).

    Archives départementales des Landes : 70 V 315/6
  • Comptes de gestion de la fabrique (1894-1905).

    Archives départementales des Landes : 70 V 315/7
  • Ensemble de six ornements (violet, rouge, doré, blanc, noir, vert). Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 177
  • Registre des confrériesses et confrères pour la Confrérie du Saint-Esprit (1720-...).

    Archives paroissiales, Saint-Jean-de-Lier
  • Catalogue des confrères de la Confrérie du Saint-Esprit (1764).

    Archives paroissiales, Saint-Jean-de-Lier
  • Cahier-journal des comptes de la fabrique de Saint-Jean-de-Lier (1892-1906).

    Archives paroissiales, Saint-Jean-de-Lier
  • Fabrique de Saint-Jean-de-Lier et Gousse (1892-1913).

    Archives paroissiales, Saint-Jean-de-Lier
  • Registre des délibérations de la fabrique de Saint-Jean-de-Lier (1894-1935)

    Archives paroissiales, Saint-Jean-de-Lier
  • Confrérie du Saint Sacrement de Saint-Jean-de-Lier et Gousse (1882-1913).

    Archives paroissiales, Saint-Jean-de-Lier
Documents figurés
  • Ensemble de deux chapes (noire et dorée). Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 177
  • Statue du Sacré-Cœur. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 177
  • Statue de saint Antoine de padoue. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 177
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe