Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Dossier IM40005254 réalisé en 2013

Fiche

Parties constituantes non étudiées confessionnal, bénitier, lutrin à armoire, clôture de choeur, prie-Dieu, fauteuil de célébrant, armoire de sacristie, chandelier d'autel, croix d'autel, pupitre d'autel, ciboire, navette à encens, bannière de procession, croix de procession, chemin de croix, croix, chandelier d'église, chandelier, tour d'autel, garniture de dais de procession, chape, ornement, voile huméral, statue, santon, livre, drapeau
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Localisation Commune : Préchacq-les-Bains
Lieu-dit : L'Église

Probablement fondée au XIIe siècle, l'église Saint-Jean-Baptiste ne conserve qu'un seul élément du mobilier de l'édifice primitif, une cuve baptismale apparemment conçue pour le baptême par immersion et donc datable de la fin du XIIe ou du XIIIe siècle. La période médiévale n'a laissé aucune autre trace dans l'église, fait explicable dans la mesure où celle-ci aurait subi une dévastation complète et un incendie partiel en 1569, point culminant des guerres de Religion en Chalosse. Le mobilier qui dut être renouvelé après la fin des troubles n'est pas davantage conservé. Du milieu du XVIIIe siècle, en revanche, datent un chandelier pascal en bois doré et surtout le maître-autel, ou du moins son tabernacle au riche décor rocaille, dont l'iconographie spécifique atteste la provenance (y figurent les saints Jean-Baptiste et Martin, patrons principal et secondaire de la paroisse). Le reste du mobilier et du décor, à l'exception possible d'un meuble de sacristie dans la tradition "Louis XV", date de la seconde moitié du XIXe siècle : chaire à prêcher, clôture de chœur, autel de la Vierge, etc. En 1869, une importante mission prêchée dans la paroisse entraîne la refonte des deux cloches par le fondeur dacquois L.-R. Delestan (avec le matériau des cloches exécutées en 1828 par le Lorrain F.-V. Decharme) et l'installation de verrières figurées par le Bayonnais G.-P. Dagrand. Les décennies suivantes ajoutent à cet ensemble plusieurs statues de série (par les fabricants Brisson frères de Bordeaux et Monna de Toulouse), la constitution d'un vestiaire complet et celle d'un jeu de vases sacrés acquis auprès d'orfèvres parisiens (A. Renaud, H. Chevron) et surtout lyonnais (Favier frères, Berger et Nesme, Villard et Fabre). Le dernier ajout est celui de la clôture des fonts baptismaux par le ferronnier local Larroque vers 1950.

Auteur(s) Auteur : Coignard Jean-Baptiste III,
Jean-Baptiste III Coignard (1693 - 1768)

Imprimeur-libraire, imprimeur ordinaire du Roi (1717-1750), de l'Académie française (1735-1749), de l'ordre de Saint François, du comte de Toulouse ; libraire pour les usages du diocèse. Fils aîné de Jean-Baptiste II Coignard, reçu imprimeur-libraire en 1713 en survivance de son père, il succède comme imprimeur à Claude Prignard en 1717. Consul en janvier 1746. Cède sa place d'imprimeur de l'Académie et les privilèges des livres s'y rapportant à Bernard Brunet (31 mars 1749), se démet de sa charge d'imprimeur ordinaire du Roi en faveur de son beau-fils Antoine-Chrétien Boudet (octobre 1750) et de sa place d'imprimeur en faveur d'Augustin-Martin Lottin (mars 1752). Devenu secrétaire du Roi et conservateur des hypothèques en octobre 1752, vend son fonds à ses beaux-enfants A.-C. Boudet et Pierre-Gilles Le Mercier (source : site BnF, notice Jean-Baptiste Coignard).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
imprimeur-éditeur, signature
Auteur : Poussielgue frères,
Poussielgue frères

Éditeurs à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur
Auteur : Desclée et Compagnie,
Desclée et Compagnie

Imprimeur-éditeur à Tournai (Belgique).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur
Auteur : Lecoffre Jacques,
Jacques Lecoffre

Jacques Lecoffre et Compagnie, éditeurs à Paris (29, rue du Vieux-Colombier).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur
Auteur : Leclère Jules,
Jules Leclère

Imprimeur à Paris (17, rue Cassette) dans la seconde moitié du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
imprimeur
Auteur : Biais Aîné et Compagnie,
Biais Aîné et Compagnie

Fabricant marchand à Paris (place Saint-Sulpice et 74, rue Bonaparte).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant marchand
Auteur : Decharme François Victor,
François Victor Decharme (1792 - 1875)

Fondeur lorrain, né et mort à Breuvannes (Haute-Marne), installé à Mont-de-Marsan, travailla à plusieurs reprises en association avec son beau-frère et élève Jean-Baptiste Perret, avec Jean-Baptiste Naverdet et Monin. Prénom usuel : Victor.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur de cloches, attribution par source

Annexes

  • Liste des œuvres disparues

    Ensemble de 2 cloches. Fondues en 1828 par le fondeur d'origine lorraine François-Victor Decharme (1792-1875) (Faivre et Matéos, 2011, p. 13). Refondues en 1869 par le Dacquois Louis-Rémy Delestan (réf. IM40005283).

  • Liste des oeuvres non étudiées

    Confessionnal [collatéral nord, à l’ouest (en 1992)] (ill. 20134001952NUC2A)

    2e moitié 19e s. Chêne teinté.

    Trois loges sur plateforme rectangulaire ; loge centrale saillante, avec battant en plein cintre à claire-voie (remplage à deux lancettes et rose quadrilobée de réseau) ; loges latérales à linteau ajouré et festonné, avec accotoir, agenouilloir et guichet à jalousie ; corniche amortie d'une frise faîtière ajouré à trèfles et arceaux.

    Dimensions approximatives :h = 210 ; la = 190.

    Bénitier [vaisseau principal, à l'ouest] (ill. 201340019652NUC2A)

    2e moitié 19e s. Pierre reconstituée.

    Bénitier de milieu en trois éléments : une vasque ovale sur un pied-colonne bagué, lui-même reposant sur une base moulurée de même plan.

    h = 108,5 ; la= 66 ; pr = 51.

    Lutrin à armoire [clocher et tribune occidentale] (ill. 20134002026NUC2A)

    2e moitié 19e s. Chêne teinté et ciré.

    Armoire à battant unique, ornée de pilastres à chapiteau feuillagé et d'arcs cintrés (sur le battant et sur les faces latérales) ; pupitre double sur tige pivotante.

    h = 90,5 ; la = 65,5 (armoire) ; h = 80 (pupitre).

    État : le pupitre, en mauvais état, est déposé à la tribune.

    Clôture de chœur (ou de sanctuaire) [chœur, collatéral] (ill. 20134002890NUC1A)

    2e moitié 19e s. Fonte peinte (en noir), chêne.

    Clôture de plan droit régnant sur la largeur de l'église ; deux portillons à deux battants ouvrant respectivement sur le chœur et sur l'autel de la Vierge ; appui en chêne ciré. Décor : arcature de style flamboyant, avec arcs en accolade fleuronnés encadrés de fleurons dorés ; ornements en losange ("couronnes d'épines") sur l'appui et la base.

    h = 71.

    Prie-Dieu [chœur] (ill. 20134002892NUC1A)

    Milieu 19e s. Bois fruitier teinté et ciré.

    Agenouilloir carré sur quatre pieds en sphère écrasée ; accotoir-pupitre à abattant en dos d'âne, avec panneaux pleins sur trois côtés et ouverture découpée cintrée à oreilles sur la face.

    Fauteuil de célébrant [chœur]

    2e quart 20e s. Bois laqué noir, velours uni rouge (garniture).

    Garniture clouée sur le siège et les accotoirs.

    Ensemble de 2 armoires de sacristie [sacristie]

    4e quart 19e s. Chêne et pin teintés.

    Armoires à deux battants juxtaposés.

    h = 210 ; la = 110 (1ère armoire) ; h = 200 ; la = 100 (2e armoire).

    Ensemble de 4 chandeliers d’autel (actuellement chandeliers funéraires) [sacristie]

    4e quart 19e s. Bronze et laiton peints.

    Style néoroman. Pied triangulaire ajouré, tige tubulaire, nœud torique, bobèche à bord découpé, souche en métal blanc (moderne). Décor : feuilles de vigne sur les faces du pied.

    h = 59 (à la bobèche).

    État : le métal a été surpeint en noir et blanc (nœud) pour transformer ces objets en chandeliers funéraires.

    Croix d’autel [sacristie] (ill. 20134001942NUC2A)

    2e moitié 19e s. Bronze doré.

    Base tripode bombée et ajourée, tige torsadée, nœud torique, croix fondue d'une seule pièce à l'exception du Christ rapporté. Décor : rinceaux romans sur la base, fleurons en relief rapportés sur le nœud, gloire circulaire ajourée à la croisée, fleurons à pommes de pin aux extrémités des bras ; Christ représenté vivant.

    h = 80.

    Croix d’autel (crucifix) [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bois (croix), métal argenté (Christ, titulus).

    Socle en piédouche pyramidal.

    h = 50.

    Pupitre d'autel [sacristie]

    Milieu 19e s. Bois fruitier.

    Pupitre en deux éléments mobiles sur charnières. Décor ajouré : monogramme MA, croix en médaillon, feuilles en volute.

    h = 63 ; la = 31,5.

    Ciboire [sacristie] (ill. 20134001902NUC2A)

    1ère moitié 19e s. Laiton et alliage argenté et doré (intérieur de la coupe).

    Pied circulaire, nœud piriforme, une collerette, coupe nue, couvercle avec croix sommitale fondue. Décor : guirlandes et tiges feuillues (poinçonnées et gravées sur le pied), croix sur globe (fondue sur le couvercle).

    h = 24 ; coupe : d = 8,9 ; pied : d = 12,2.

    Navette à encens (n° 1) [sacristie]

    Milieu 19e s. Bronze argenté.

    Style néoclassique ; en forme en nef ; décor de godrons.

    h = 7.

    Navette à encens (n° 2) [sacristie]

    Limite19e s.-20e s. Bronze argenté.

    Style néoroman ; décor de rinceaux en relief.

    h = 7.

    Bannière de procession (de Notre-Dame de Lourdes) [sacristie] (ill. 20134002891NUC1A)

    2e moitié 19e s. Satin de coton et soie blanc et bleu, fil polychrome, fil métal doré.

    Trois lambrequins ; passementerie (galon système, franges en cannetilles) en fil métal doré ; sur la face, figure en application de l'Immaculée Conception de Lourdes (visage et membres en toile peinte à l'huile, vêtements en satin blanc et bleu, rosaire en perles de verre blanc, roses en métal doré) dans un encadrement chantourné en satin blanc et fil d'or (rinceaux, bouquets de roses) flanqué de fleurons à médaillon et fleur de lys (en bas) et de bouquets de roses noués par des nœuds de ruban (en haut).

    h = 120.

    [Bannière repérée, en très mauvais état, en 1991, non retrouvée lors de l'enquête de 2013.]

    Bannière de procession (de saint Jean-Baptiste) [sacristie] (ill. 20134002893NUC1A)

    2e moitié 19e s. Satin de coton et soie blanc, fil de soie polychrome, fil métal doré.

    Trois lambrequins ; passementerie (galon système, franges en cannetilles) en fil métal doré ; sur la face, figure en application de saint Jean-Baptiste, patron de la paroisse (visage et membres en toile peinte à l'huile, vêtements en satin rouge et bleu), entourée de tiges fleuries (épis de blé, roses, bleuets).

    h = 120.

    [Bannière repérée, en très mauvais état, en 1991, non retrouvée lors de l'enquête de 2013.]

    Croix de procession [tribune occidentale] (ill. 20134002021NUC2A)

    Limite 19e s.-20e s. Bronze et laiton dorés et peints, bois tourné.

    Style néoroman. Hampe en bois, douille emboîtante en laiton, nœud torique, croix fondue en une seule pièce à l'exception du Christ rapporté. Décor : motifs végétaux gravés sur la douille ; séraphins (deux paires d'ailes) fondus et rapportés sur le nœud ; fleurons peints en bleu sur le nœud ; croix à palmettes romanes aux extrémités, frises de besants, gloire pleine à la croisée, Christ représenté vivant ; rehauts bleus.

    État : mauvais état.

    Chemin de croix [vaisseau principal, collatéral nord] (ill. 20134001959NUC2A et 20134001960NUC2A)

    4e quart 19e s. Plâtre polychrome.

    Style néoroman. Cadres architecturés à arc cintré sur colonnettes, pinacles angulaires, croix sommitale ; scènes en bas et demi relief sur fond de paysage peint à l'huile.

    h = 115 ; la = 54,5.

    État : il manque la croix sommitale de la station VIII.

    Croix (croix de chaire à prêcher) : Christ en croix [vaisseau principal, pilier central] (ill. 20124002896NUC1A)

    2e moitié 19e s. Bois (croix), plâtre polychrome (Christ).

    h = 180 environ.

    État : la statue, blanche à l'origine, a été peinte en polychromie par un artisan de Dax peu avant 1991.

    Croix : Christ en croix [tribune occidentale]

    Limite 19e s.-20e s. Fonte.

    État : le Christ est le élément conservé d'une croix (de cimetière ?).

    Paire de chandeliers d'église (n° 1) [autel de la Vierge]

    Limite 19e s.-20e s. Bronze et laiton dorés.

    Style néoroman. Chandeliers à cinq lumières disposés sur une branche oblique ; base ornée d'un rosier en relief fondu ; décor de feuilles en laiton découpé.

    h = 38.

    Paire de chandeliers d'église (n° 2) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Bronze et laiton dorés.

    Chandeliers avec base en laiton, tige en faux albâtre, bouquet de lumière à sept branches avec bobèches et binets.

    h = 48.

    Ensemble de 6 chandeliers civils [autel de la Vierge]

    2e moitié 19e s. Laiton.

    Trois paires de modèles différents : 1) tige en fuseau ; 2) tige échancrée ; 3) tige en balustre.

    h = 26,5.

    Tour d’autel [sacristie] (ill. 20134002902NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Tissu lamé doré, paillons en métal doré.

    Garniture de dais de procession (du Saint-Sacrement) [sacristie] (ill. 20134002902NUC1A)

    Limite 19e s.-20e s. Moire de coton et soie blanche, fil métal doré et argenté (passementerie et décor).

    Décor : Tables de la Loi, Pélican mystique (dans des rinceaux avec grappes de raisin, feuilles de vigne et épis de blé).

    État : seules les deux longues pentes sont conservées.

    Ensemble de 5 chapes [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. (A, B, C, D), milieu 20e s. (E).

    A. Damas de coton violet, bougran de toile violet (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor (chaperon) : monogramme IHS en gothique textura dans une couronne d'épines entourée d'une gloire. Ill. 20134002901NUC1A.

    B. Velours de coton et soie noir, bougran de toile noire (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor brodé (chaperon) : monogramme IHS en gothique textura dans un quadrilobe entouré de passiflores en médaillon et de rinceaux. Ill. 20134002901NUC1A.

    C. Velours de coton et soie noir, bougran de toile noire (doublure), fil métal argenté (passementerie, décor). Décor brodé (chaperon) : monogramme IHS en gothique textura dans un ovale entouré de rinceaux avec fleurs de chardon. Ill. 20134002901NUC1A.

    D. Damas de coton blanc, bougran de toile rouge (doublure), fil de coton jaune-or, rouge et violet (passementerie, décor). Décor (chaperon) : monogramme IHS en gothique textura dans une couronne d'épines entourée de fleurs de lys et de fleurs des champs polychromes. Ill. 20134002897NUC1A.

    E. Damas de coton blanc, satin de coton et soie rouge (parements), bougran rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor de style Art déco (chaperon) : monogramme IHS en gothique textura dans un médaillon à la croisée, frise de croix grecques sur les orfrois.

    Ensemble de 7 ornements (chasuble, étole, bourse de corporal, étole, voile de calice) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s.

    A. Damas de coton et soie rouge, bougran de toile rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). décor de fond du damas : passiflores à pistil cruciforme. Décor (croix dorsale à redents de la chasuble) : monogramme IHS et croix fleuronnée dans un quadrilobe à la croisée. Ill. 20134002897NUC1A.

    B. Damas de coton et soie violet, bougran de toile violet (doublure), fil métal argenté et doré (passementerie, décor). Décor de fond du damas : semis de quadrilobes fleuronnés. Décor brodé (croix dorsale à redents de la chasuble) : Agneau mystique sur le livre aux sept sceaux dans une gloire. Ill. 20134002897NUC1A.

    C. Damas de coton et soie violet, velours uni de soie violet (croix dorsale et colonne pectorale), bougran de toile violet (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale à redents de la chasuble) : monogramme IHS.

    D. Damas de coton et soie vert, bougran de toile blanche (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS en gothique textura dans une gloire. Motif du galon : vigne. Ill. 20134002897NUC1A.

    E. Damas satiné de coton et soie blanc et or, bougran de toile rouge (doublure), fil métal doré (passementerie), fil de soie polychrome (décor). Décor (doré) de fond du damas : bouquets de roses, d'épis de blé et de feuilles de vigne. Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : monogramme IHS et croix dans une mandorle entourée de tiges fleuries au naturel (œillets, bleuets...). Ill. 20134002899NUC1A.

    F. Drap lamé doré, bougran de toile rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor). Décor brodé (croix dorsale à redents de la chasuble) : monogramme IHS dans une gloire entourée de rinceaux. Ill. 20134002899NUC1A.

    G. Drap lamé doré, bougran de toile rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor) et argenté (décor). Décor brodé (croix dorsale de la chasuble) : Agneau mystique sur le livre aux sept sceaux dans une gloire entourée de larges rinceaux avec lys et feuilles d'acanthe. Ill. 20134002899NUC1A.

    Voile huméral [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Gros de Tours de coton et soie blanc et or, bougran de toile rouge (doublure), fil métal doré (passementerie, décor), laiton doré (fermail).

    Décor : monogramme IHS dans une gloire.

    Ensemble de 3 statues

    Limite 19e s.-20e s. Plâtre polychrome (sauf mention contraire).

    Immaculée Conception (sacristie ; h = 62 ; inspirée de l'Immaculée Soult de Murillo). Notre-Dame de Lourdes (tribune occidentale [en 1991, non retrouvée en 2013] ; h = 130 environ). Sainte Thérèse de Lisieux (collatéral nord ; vers 1930 ; h = 118 ; cachet du Carmel de Lisieux sur le socle).

    Série de 10 santons (crèche de Noël) [sacristie]

    1ère moitié 20e s. Plâtre polychrome.

    Dix pièces (Enfant Jésus, Vierge, saint Joseph, trois rois mages, deux bergers, âne, bœuf).

    Livre : Rituel de la province ecclésiastique d'Auch à l'usage du diocèse d'Acqs [sacristie]

    1761. Papier, carton, cuir. Jean-Baptiste III Coignard, imprimeur du roi à Paris.

    Rituel imprimé par Jean-Baptiste III Coignard (1693-1768), imprimeur ordinaire du Roi (1717-1750), de l'Académie française (1735-1749), de l'ordre de Saint François, du comte de Toulouse et libraire pour les usages du diocèse, héritier d'une dynastie d'imprimeurs du roi. L'ouvrage, repéré en 1991, n'a pas été retrouvé lors de l'enquête de 2013. Un article d’Émile Barbe est disponible en ligne : http://catholique-aire-dax.cef.fr/pays/dacquois/svnd/prechacq06.php.

    Livre : Rituel romain [sacristie] (ill. 20134001919NUC2A)

    Après 1852. Papier, carton, cuir. Jacques LECOFFRE et Compagnie, éditeur à Paris.

    Titre : RITUALE / ROMANUM / Pauli V, Pontificis Maximi / jussu editum / Ataque a feliciis recordationis / Benedicto XIV / auctum et castigatum / [cartouche avec monogramme J.L. & C.] / Parisiis / Apud Jacobum Lecoffre et Sociorum / editores / via vulga dicta du Vieux Colombier, 29.

    En face de la page de titre, autorisation épiscopale de Marie Dominique Auguste Sibour, archevêque de Paris, datée du 6 décembre 1852.

    Ensemble de 3 livres : Missel romain [sacristie]

    A. Missel romain (n° 1). POUSSIELGUE frères, Paris, 1846-1878. Reliure carton et cuir noir ; dos à cinq nerfs ; décor des plats : croix. Titre : MISSALE / ROMANUM / Ex decreto sacrosancti concilii tridentini / restitutum / S. PII V PONTIFICIS MAXIMI / jussu editum / CLEMENTIS VIII. ET URBANI VIII. / auctoritate recognitum / ACCURATISSIMA EDITIO / cum additamentis novissimis / [armoiries de Pie IX] / PARISIIS / POUSSIELGUE FRARTRES / operum liturgicorum diœcesis parisiensis editores / VIA DICTA CASSETTE, 15. Marque d'imprimeur : PARISIIS / E TYPIS JULII LE CLERE ET SOCIORUM / SS. D. N. Papæ at Archiepiscopatus Parisiensis typographorum / VIA DICTA CASSETTE, 17. Reliure en mauvais état. Ill. 20134001917NUC2A et 20134001918NUC2A.

    B. Missel romain (n° 2). DESCLÉE LEFEBVRE, Tournai, 1894. Titre : MISSALE ROMANUM […] Tornaci / DESCLÉE LEFEBVRE 1894».

    C. Missel romain (n° 3). Alfred MAME et fils, Tours, 1914-1922 (sous le pontificat de Benoît XV). Titre : MISSALE ROMANUM […] Turonibus / typis Alfredi MAME et filiorum.

    Ensemble de 3 drapeaux [sacristie]

    20e s. Coton polychrome, bois tourné, laiton doré.

    Drapeaux français à hampe en bois tourné terminée par une pique en laiton.

    _______________________________________________________________________

Références documentaires

Documents d'archives
  • Dons et legs à la fabrique (1812-1880) : Duguis dit Marqueton (1812-1813), Jean Maisonnave (1828-1829), Louis Batbedat (1829), Betzy Salles (1877-1880).

    Archives départementales des Landes : 70 V 278/6
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 278/5
Documents figurés
  • Clôture de chœur. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 175
  • Prie-Dieu. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 175
  • Ensemble de 10 santons : les deux bergers. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 175
  • Bannière de procession de la Vierge. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 175
  • Bannière de procession de saint Jean-Baptiste. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 175
  • Croix de chaire à prêcher : Christ en croix. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 175
  • Garniture de dais de procession (deux pentes), tour d'autel, voile de calice (en 1991).

    Archives départementales des Landes : 1338 W 175
  • Quatre chapes (une blanche, une violette, deux noires) et un ornement blanc. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 175
  • Chape blanche et trois ornements (vert, violet, rouge). Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 175
  • Trois ornements (un blanc, deux dorés). Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 175
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe