Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Blaise de Gourby

Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Blaise de Gourby

Dossier IM40004258 réalisé en 2011

Fiche

Parties constituantes non étudiées bénitier, prie-Dieu, meuble de sacristie, luminaire d'applique d'église, lustre d'église, chandelier d'autel, croix d'autel, pupitre d'autel, navette à encens, seau à eau bénite, chemin de croix, croix, table, statue, tableau, estampe, livre, cloche
Aire d'étude et canton Dax nord
Localisation Commune : Rivière-Saas-et-Gourby
Lieu-dit : Gourby

La petite église de Gourby, siège d'un prieuré de bénédictins fondé vers la fin du XIIIe siècle, conserve plusieurs éléments mobiliers qui témoignent de son histoire mouvementée. Le plus ancien est une statue en bois de saint Benoît, contemporaine des débuts du prieuré selon la tradition locale (mais sans doute plus tardive d'un ou deux siècles), qui fut par la suite nommée "saint Blaise" (l'un des saints intercesseurs) après le départ des bénédictins vers 1566 et la conversion de l'établissement en un relais pour les pèlerins de Saint-Jacques. Un crucifix du XVIe ou du XVIIe siècle et une Vierge à l'Enfant classique du XVIIIe siècle (cette dernière provenant de l'ancienne église de Rivière) complètent ce petit ensemble de sculptures. L'ameublement et le décor du chœur ont été conçus un peu plus tard : le maître-autel de style rocaille fut sans doute installé dans les années 1760-1770 (il a été scindé lors d'une rénovation intérieure en 1975), la table de communion, le lambris et les bancs de chœur au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, le tableau d'autel à l'effigie du nouveau saint titulaire vers 1840-1850. Dans un état de dégradation avancée à la fin du XXe siècle, l'ensemble a fait l'objet de restaurations ponctuelles en 2007.

Auteur(s) Auteur : Beaufort H., peintre
Auteur : Vasco B., lithographe
Auteur : Dessain Hubert,
Hubert Dessain (1837 - 1913)

Éditeur belge, héritier d'une maison d'édition fondée à Reims en 1680 (sous le nom "A la Bible d'or"), transférée à Liège en 1740 par Jean Dessain, puis à Malines par Hubert en 1854. La maison (Dessain Printing) est toujours active à Malines.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
éditeur

Annexes

  • Liste des œuvres non étudiées.

    Bénitier [nef]

    19e s. (vasque). Grès ( ?).

    Bénitier de milieu ; vasque ovale sur pied parallélépipédique.

    h = 106 ; d = 61 (vasque).

    État : le pied est partiellement refait.

    Prie-Dieu (prie-Dieu à armoire) [sacristie]

    4e quart 19e s. Bois.

    h = 85.

    Meuble de sacristie (commode de sacristie) [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Bois teinté.

    Commode-chasublier à trois longs tiroirs superposés, surmontés de trois petits tiroirs juxtaposés ; plateau avec miroir rapporté.

    Ensemble de 2 luminaires d’applique d’église (bras de lumières) [nef] (ill. 20114001776NUC2A)

    2e moitié 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Bras de lumières à six branches avec bobèches mobiles et binets ; décor fondu : houppe imitant la passementerie, frise de boutons, feuilles d’acanthe sur les branches.

    Lustre d’église [chœur]

    2e moitié 19e s. Laiton et bronze dorés.

    Couronne de lumières de style néo-roman, hexalobée et ajourée, portant six lumières à bobèche crénelée.

    Ensemble de 2 chandeliers d’autel [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bronze doré.

    Style néoclassique. Pied triangulaire, tige cannelée, nœud en vase, bobèche en vase Médicis et broche Décor : bustes du Christ, de la Vierge et de saint Joseph (pied), pattes de lion.

    h = 54,5 (sans la broche ; avec la broche : h = 63).

    [Ces chandeliers font partie d’une série de six, dont les quatre autres sont à l’église Saint-Jean-Baptiste de Rivière.]

    Croix d’autel [sacristie] (ill. 20114001761NUC2A)

    Limite 18e s.-19e s. Bois blanc doré à la feuille d’or.

    Base rectangulaire moulurée en doucine renversée, croix emboîtée, titulus (en forme de rouleau déplié) cloué ; décor de stries gravées sur le montant et la traverse de la croix, extrémités des bras découpées en losange.

    État : dorure en mauvais état ; il manque le Christ (à l’exception du bras gauche, encore accroché à la traverse).

    Pupitre d’autel [chœur]

    Limite 19e s.-20e s. Bois découpé et ajouré.

    Décor ajouré : monogramme I.H.S..

    Navette à encens (n° 1) [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bronze argenté.

    Pied circulaire, couvercle mobile sur charnière. Décor fondu : urne fumante.

    h = 8.

    Navette à encens (n° 2) [sacristie]

    2e moitié 19e s. Bronze argenté.

    Pied circulaire, couvercle mobile sur charnière. Décor fondu : godrons.

    h = 8.

    Seau à eau bénite [sacristie]

    2e moitié 19e s. Laiton peint à la bronzine.

    Seau en vase Médicis, décor estampé de palmettes.

    h = 20.

    Chemin de croix [nef]

    Vers 1970. Bois.

    Plaques de bois (avec effigie du Christ en bas relief) fixées sur des croix de bois.

    Croix : Christ en croix [nef, mur ouest (depuis 2007)]

    Limite 19e s.-20e s. Plâtre polychrome (Christ), bois (croix).

    Croix : h = 100 environ.

    [Placé devant la baie axiale du chœur, puis déplacé en 2007 sur le mur ouest de la nef.]

    Table [sacristie] (ill. 20114001760NUC2A)

    19e s. Pin teinté faux chêne.

    Quatre pieds de section carrée ; dessus à abattant sur charnières ; entrée de serrure et moraillon en fer forgé.

    Statue (statuette) : Saint François d’Assise [chœur (en 1992)]

    Limite 19e s.-20e s. Plâtre polychrome.

    h = 40.

    [Objet repéré en 1992, non retrouvé en 2011.]

    Tableau : Notre-Dame de Buglose [sacristie]

    Limite 19e s.-20e s. Huile sur toile.

    Toile en un seul lé ; non encadré. Faux cadre cintré peint sur la toile.

    Inscription (sur un bandeau peint au bas) : N.D. DE BUGLOSE P.P.N.

    h = 99 ; la = 68.

    Tableau : Saint Vincent de Paul [sacristie]

    20e s. H. BEAUFORT. Huile sur toile.

    Toile en un seul lé ; tableau non encadré.

    Copie d’après le célèbre portrait par Simon François, dit Simon de Tours (aujourd’hui à la Maison-Mère des Lazaristes à Paris).

    h = 40,5 ; la = 32,5.

    Signature (en bas à droite) : H. Beaufort.

    Inscription (manuscrite, au revers de la toile) : « En ce mois de Décembre 2000, nous / déposons ce tableau dans cette petite chapelle / aux côtés de St Blaise : / Ce portrait, trouvé par hasard à Toulon / et qui vient rejoindre tes Landes natales / ô St Vincent, protège notre famille, / Tous ceux que nous aimons, / Nous, enfants nés dans le petit village / où tu as vu le jour... / Que nos parents, notre fils, nos chers disparus / trouvent le repos éternel. / Protège nous, aide nous à / supporter leur absence / St Vincent de Paul / St Blaise, PRIEZ POUR NOUS. »

    Ensemble de deux estampes : Sacré-Cœur de Jésus [sacristie]

    4e quart 19e s. Chromolithographie, bois et plâtre dorés (cadres).

    Estampe : La sainte Famille [sacristie]

    4e quart 19e s. B. VASCO. Chromolithographie, bois mouluré et peint (cadre).

    Lettre (en bas à gauche) : B. Vasco.

    Cadre : h = 47 ; la = 90.

    Estampe : Sainte Face [réserve nord]

    4e quart 19e s. Lithographie, bois (cadre).

    Livre : Missel romain [sacristie] (ill. 20114001757NUC2A)

    1893. Hubert DESSAIN, éditeur à Malines. Papier, cuir (rouge), carton.

    In quarto. Reliure en cuir rouge doré au fer, dos à 5 nerfs, tranche dorée. Composition : cinq ensembles à numérotation autonome, dont 36 paginées en chiffres romains (« De anno et ejus partibus »), 480 en chiffres arabes (« Proprium missarum »"), 135 en chiffres romains (« Commune sanctorum »).

    h = 34 ; la = 25,7 ; pr = 5.

    Titre : MISSALE / ROMANUM / Ex decreto sacrosancti concilii tridentini restitutum / S. PII QUINTI / jussu editum / CLEMENTIS VIII. ET URBANI VIII. PAPAE / auctoritate recognitum / et novis missis et indulto apostolico hujusque concessis auctum / [armoiries de Léon XIII] / MECHLINIÆ / H. DESSAIN, / Summi Pontificis, S. Congregationnis de propaganda fide et archiep. Mechl. Typographus / M.D.CCC.XCIII.

    Lettre (au bas de la planche du Calvaire) : Degar del.t - Mechliniae H. Dessain Editeur - Heitland sc.

    Cloche [clocher]

    1ère moitié 19e s. ( ?). Bronze.

    Non étudiée (clocher inaccessible).

    [L’unique cloche documentée de Gourby fut refondue entre 1836 et 1847 (A.D. Landes, 2 O 1759).]

    _______________________________________________________________________

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Rivière, par le curé Cazaux, 1887.

    Archives départementales des Landes : 16 J 19
  • Église, presbytère, cimetière, 1818-1935.

    Archives départementales des Landes : 2 O 1759
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 17 février 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 287/6
Bibliographie
  • MORA J.-S. Un Pèlerinage à St-Blaise de Gourby. Brochure, Dax : E. Larrat, 1976.

  • La sculpture sur bois en Gascogne à la fin du Moyen-Age (1450-1550). Cat. expo., Centre culturel départemental de l'abbaye de Flaran, juillet-septembre 1983.

    notice n° 62, p. 129
  • LERAT Serge (dir.). Landes & Chalosses. Pau : Cairn, 1984.

    t. II, p. 1114
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe