Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église abbatiale Saint-Sever

Lambris de demi-revêtement de la chapelle des fonts baptismaux

Dossier IM40006164 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations lambris de demi-revêtement
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : place du Tour du Sol
Emplacement dans l'édifice chapelle des fonts baptismaux, bas-côté nord, mur ouest

Ce lambris de demi-revêtement recouvrant le mur ouest de la chapelle des fonts baptismaux ne semble pas adapté à l'emplacement qu'il occupe. En effet, le nombre impair des panneaux supérieurs ainsi que la discordance évidente entre le registre supérieur et le registre inférieur, laissent à penser que ce lambris a été retaillé afin de s'adapter à la chapelle.

Période(s) Principale : milieu 18e siècle

Lambris de demi-revêtement recouvrant le mur ouest de la chapelle des fonts baptismaux. Le lambris s'organise en deux registres : le registre supérieur est composé de sept panneaux verticaux moulurés petit cadre dont la partie supérieure asymétrique forme deux volutes inversées ; le registre inférieur est composé d'un panneau rectangulaire vertical à chaque extrémité et de deux panneaux rectangulaires horizontaux moulurés grand cadre, la partie centrale étant manquante. Peinture brune ; moulures dorées par-dessus la peinture.

Catégories menuiserie
Matériaux bois, clair, mouluré grand cadre, mouluré petit cadre, peint, sur apprêt, peint faux or
Mesures h : 220.0
l : 495.0
Précision dimensions

Dimensions totales. Panneaux inférieurs : h = 78 ; la = 125. Élément central manquant : la = 135. Panneaux supérieurs : la = 55.

Iconographies ornementation, corps de moulure
Précision représentations

Panneautage rectangulaire ; traverse supérieure des panneaux du registre supérieur à volutes.

États conservations remaniement
manque
Précision état de conservation

État en 1969 : Lambris remanié pour s'adapter à son emplacement actuel. Il manque un élément dans la partie inférieure (siège ?). Peinture écaillée, bois vermoulu. État en 2015 : lambris restaurés, repeint en faux bois, dorure refaite à la bronzine.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Fascianella Linda - Maisonnave Jean-Philippe