Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Jetée de la Pointe de Grave

Dossier IA33003908 inclus dans La Pointe de Grave réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

Dénominations jetée, digue
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Adresse Commune : Le Verdon-sur-Mer
Lieu-dit : la Pointe de Grave
Cadastre : 2013 AA 3 non cadastré

La jetée fait partie des aménagements réalisés dans les années 1840 pour renforcer les côtes de la pointe du Médoc soumises à la force des courants et à l'érosion.

Cet aménagement avait pour but de casser les courants et de retenir le sable. Des sondages furent effectués pour déterminer l'orientation et la profondeur de l'ouvrage. Initialement aménagée comme un épi sur une longueur de 169 m, elle fut prolongée en 1844 pour mesurer au total 900 m. Un éperon fut ajouté, à l'est et perpendiculairement à la jetée, en 1847-1848.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle

La jetée est composée d'enrochements et recouverte de goudron. Elle est aménagée avec des rails. A son extrémité, un amer indique l'entrée de l'embouchure de la Gironde et l'accès à Port-Bloc.

Murs calcaire moellon
Statut de la propriété propriété de l'Etat

Références documentaires

Périodiques
  • « La jetée de la Pointe : un chantier meurtrier ». Histoire et traditions du Verdon, Juillet 1999, n°9.

    p. 29-30
  • GASTEUIL Bruno. « Promenade en forêt et sur la côte océane au siècle dernier (suite) ». Histoire et traditions du Verdon, Juillet 1997, n°5.

    p. 3
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Steimer Claire